Pour le cerveau, donner est bien supérieur à recevoir !

par Christophe Rodo sur The conversation | Le bonheur

Sur le très recommandable The conversation, ce podcast d’un chercheur

Plus souvent on vit une situation qui provoque du bonheur, moins, au fur et à mesure, on éprouve du bonheur.

Dans l’expérience spirituelle on témoigne souvent de la joie que provoque le fait de donner… bien sûr sans arrière pensée de retour. Cela est confirmé par ce chercheur, par des expériences, qui prouveraient que le niveau de satisfaction reste, alors, constant.
Eugène Scribe au 19e siècle écrivait déjà « Donner est plus agréable que recevoir ».

Quelques articles sur l’altruisme sur cerveauetpsycho.fr

Cela dit, recevoir est une énergie proprement féminine et savoir recevoir est bien un signe d’amour envers soi-même. Donner et recevoir peuvent ne pas être pensés et vécus comme un dualisme. C’est la même ouverture, la vibration commune entre soi et l’autre. C’est aussi la question de l’abondance : cette ouverture, cette acceptation, c’est laisser à l’abondance la possibilité de combler notre être, et donc de l’épanouir.