Au Moyen Âge l’ intentio (intention) est l’application de l’esprit à un objet, l’esprit tend vers l’objet, il se dirige vers lui. Husserl définit ensuite l’intentionnalité comme la particularité qu’a la conscience d’être conscience de quelque chose, le pouvoir qu’a la conscience de viser un objet et qui s’exerce selon les visées de celle-ci, cognitive, volontaire, affective (Max Scheler).
Source : Universalis 

Pour la phénoménologie, l’intention est une caractéristique essentielle de la conscience. L’intentionnalité se conçoit comme un « vécu », « une réalité psychique », elle est à comprendre, en même temps comme visée (direction, fléchage) et aussi « comme une donation » de sens.

Sa puissance, ainsi se comprend : lui donner toute sa place dans notre vie, personnelle ou collective, impacte directement notre vécu ; elle le fait en pointant un objet, une réalité désignée et au cours d’un processus de création sens.