Au plus profond de moi, la plénitude de l’amour, certitude calme doucement lumineuse, nimbée de l’intérieur par son sourire à elle, à lui, la tendresse. Respiration de la tendresse, détend la vie bien plus loin que le temps, déplie le corps au plus loin de l’étendue, déploie l’espace au plus profond du lieu, vibre le son dans ses ultimes ondes. Tendresse, le cosmos s’enchante, le microcosme et le macrocosme ont déjà pris fusion, en un même frisson humain, dévoilement intime de la part avec le tout, le multiple apaise l’un, je demeure.

La vie intérieure

Tendresse

by Jean-Marc Blancherie | La vie intérieure