Vous pouvez trouver une correspondance entre le grand oeuvre alchimique et le Tarot.

Explicitement, même si l’ordre du procédé alchimique n’est pas aussi numériquement linéaire, voici les correspondances :

I – Le Bateleur – l’extraction 
II – La Papesse – l’attraction 
III – L’Impératrice – La calcination 
IV – L’Empereur – la purification
V – Le Pape – la liquéfaction – la dissolution
VI – L’Amoureux – l’animation
VII – Le Chariot – la sublimation
VIII – La Justice – la décomposition
IX – L’Ermite – la putréfaction
X – La Roue de la Fortune – la régénération
XI – La Force – l’ablution
XII – Le Pendu – la végétation
XIII – La Mort – la floraison
XIV – La Tempérance – la fructification
XV – Le Diable – la préparation du ferment
XVI – La Maison Dieu – la fermentation
XVII – L’Étoile- la Libation (nourriture)
XVIII – La Lune – l’Exaltation 
XIX – Le Soleil – l’Imbibition 
XX – Le Jugement – la plus que perfection
XXI – Le Monde – la multiplication
Le Mat (ou le Fou) qui ne porte aucun numéro – La projection