Voir l’article complet dans le N°1 de Spiritualités Magazine

Tout comme l’écologie manifeste un souci pour la préservation de la nature en lien avec le devenir planétaire, L’écologie spirituelle ferait-elle le lien entre le ciel et la terre ?

Que met-on derrière le terme « écologie » quand on parle de spiritualité ?

Bien au-delà de ce qu’on appelait naguère (il n’y encore pas si longtemps) le développement durable, le concept de transition écologique s’est profilé puis finalement imposé, comme une nouvelle sensibilité pour le devenir de notre planète terre.

Ne sommes-nous pas aujourd’hui à l’heure d’une authentique transition spirituelle ?

Mais qu’est-ce que tout cela a à voir avec l’écologie ? Hé bien le lien s’opère à la fois par analogie et dans ses effets concrets.

De la même façon que nous nous soucions de la terre, c’est en affinant et en épurant leur pratique jour après jour, que les êtres vivants que nous sommes pourront devenir des participants actifs à l’amélioration de notre monde, et devenir de ce fait co-créateurs du monde de demain.