Le PICATRIX

Le Picatrix

Le Picatrix se présente comme un manuel de magie sympathique et astrale. Ecrit en arabe sans doute au 12e siècle, il détient le secret des talismans
tel que le pratiquaient les Arabes de Harran.

On doit la traduction latine de l’ouvrage à Alphonse le Sage. Il bénéficie
d’un grand rayonnement à la Renaissance, le texte exerçant une influence très importante sur Pierre d’Abano, Marsile Ficin, Henri Corneille Agrippa.
Pic de la Mirandole en possédait même un exemplaire dans sa bibliothèque.
Il tomba ensuite progressivement dans l’oubli.

Parfait manuel du mage, le Picatrix est un des plus grands et des plus complets traités
de magie. Il dévoile toutes sortes de formules telles que :  » Comment détruire une cité
avec le Rayon du Silence « ,  » comment influencer les hommes à distance « . Il présente aussi
une liste d’images magiques avec leur mode d’emploi. Il traite des sympathies
entre les plantes, les pierres, les animaux, les planètes, et sur la manière de les utiliser
à des fins magiques. Il évoque aussi la puissance des images magiques, dont il présente Hermès Trismégiste comme l’inventeur. Les divers talismans et procédures décrits visent
à des buts tels que guérir des maladies, vivre longtemps, réussir, s’évader de prison,
maîtriser ses ennemis, s’attirer l’amour d’une autre personne …

Selon Ghâyat Al-Hakim, le cosmos se compose de trois mondes :
le materia, le spiritus et l’intellectus. Toute la magie du Picatrix
consiste à capter puis à guider l’influx du spiritus d’un astre vers
la materia par le moyen de talismans. C’est pourquoi l’ouvrage révèle
la procédure à suivre : graver les images des étoiles sur le support adapté.

Le grimoire se présente sous la forme de 4 livres :

• Les livres I et II énoncent des prières et des promesses
de révélations profondes mêlées à une approche philosophique concernant l’ordonnance de la nature. On y trouve l’art de la fabrication talismanique qui nécessite des connaissances approfondies
en astronomie, musique, métaphysique. L’auteur dresse une liste
des images pouvant figurer sur les talismans et correspondant
aux planètes et aux 36 décans rassemblés autour de leur signe zodiacal respectif.

Pour les trois décans du bélier, on trouvera donc les images suivantes :

 » Dans la première face du bélier monte un homme ayant les yeux rouges,
une grande et longue barbe enveloppé d’une draperie de lin blanc,
faisant de grand geste en marchant, ceint d’une écharpe rouge, se tenant debout
et n’ayant qu’un seul pied posé comme s’il regardait ce qui vient devant lui.

Dans la deuxième face du bélier monte une femme en écharpe vêtue de rouge, n’ayant aussi qu’un seul pied et par sa figure ressemblant assez à un cheval animé et en colère. Elle cherche son fils, des vêtements et des ornements
et sa fille.

Dans la troisième face du bélier monte un homme de couleur blanche et rouge
ayant les cheveux rouges, paraissant en colère et fort inquiet, tenant dans sa main droite
une épée et dans la gauche une corne et habillé de rouge. Il est docte et parfait en science
et habile maître dans l’art de travailler le fer. Il souhaite le bien et ne veut point le mal. « 

Chacune des sept planètes possède aussi une liste d’images qui lui est propre. L’ensemble des descriptions est accompagné en fin d’ouvrage
d’une iconographie très étrange à graver sur les talismans selon l’astre
que l’on souhaite invoquer.

Une image du soleil Une image de Jupiter Une image de Vénus

• Le livre III traite des pierres, plantes, animaux et autres éléments qui correspondent

aux différentes planètes et signes afin de savoir comment invoquer les esprits
des planètes par leur nom et leur pouvoir.

• Le livre IV est consacré aux fumigations et aux orations planétaires.

Directement, les formules que vous attendez :

• Pour détruire un ennemi :  » Faites deux images, une à l’heure du Soleil, le Lion ascendant et la Lune tombant de l’angle de l’ascendant, l’autre dans l’heure de Mars
sous l’écrevisse, ascendant Mars et la Lune tombant. Faites cette image
à la ressemblance d’un homme qui en bat un autre, puis vous l’enterrerez à l’heure
de Mars lorsque la première face du bélier montera. Cela fait, vous pourrez commander
à vos ennemis et les maîtriser de toutes sortes de manières. « 

• Pour guérir une blessure ou une plaie :  » Faites une image d’un scorpion
sur une pierre de bézoar dans l’heure de la Lune et lorsqu’elle sera dans la seconde face
du Scorpion et que le Lion, le Taureau ou le Verseau seront ascendants,
vous enchâsserez la pierre dans un anneau d’or et vous cachetterez l’encens amolli
dans la susdite constellation puis vous en donnerez à boire au blessé. Ces cachets vaincront l’encens et aussitôt vous banderez la plaie.  »

• Pour multiplier les moissons et les plantes :  » Faites des images sur une lame d’argent ayant un homme assis et autour de lui des moissons, des arbres
et des plantes et que ce soit pendant que la Lune étant en icelui va du Soleil
vers Saturne et est enterré là dans quelque lieu que vous voudrez. Toutes les plantes
s’y trouveront et toutes les semences y croîtront promptement sans aucun dommage
des bêtes, ni des oiseaux, ni même de la tempête.  »

 

mmunité contre les piqûres de guêpe :
 

« Quiconque recueille des feuilles de mauve qu’il aura incorporé, bien pillées à de l’huile d’olive, et dont il s’enduit les mains et le corps, s’il met ses mains parmi les abeilles ou parmi les guêpes, elles ne le piqueront pas, il ne subira aucun dommage, il ne lui sera fait aucun mal. »

Pour enlever la tristesse :
 

« Pour enlever la tristesse. Prends des pois chiches que tu places à la lumière de la lune et mets-les à la lumière grandissante de l’astre. Reste devant le levé du Soleil et enduis-les d’huile d’olive, plonge-les dans l’eau pour les ramollir durant deux heures. Ensuite fais-les cuire. La personne à laquelle tu en auras donné une partie à manger n’éprouvera plus ni marques de tristesse, ni mauvaises dispositions, ni mauvaises pensées, ni toutes sortes de mélancolies, et son coeur vertueux se réjouira grandement, il se félicitera et il sera pour tout plein d’entrain. »

Grands Principes de la Nigromancie.

Les Indiens faisaient une autre préparation avec laquelle ils se livraient à de grands travaux de Nigromancie, dont tel est le déroulement.
Ils recueillaient en effet une truie, et l’enfermaient dans une maison vide. Dans une pièce de cette maison ils l’attachaient fortement à des barreaux de fer de sorte qu’elle ne pût en sortir. Et dans cette maison ils plaçaient à côté de cette truie un porc attaché de la même manière. Ainsi attachés ils restèrent là pendant vingt-quatre jours. Cette période correspondait au moment où le Soleil entrait dans le premier grade du Capricorne. Ils leur donnaient chaque jour de la mie de pain trempée dans du lait pour toute nourriture, de la quantité qu’il voulaient manger. A la fin de ces vingt-quatre jours ils étaient pris du plus grand désir de s’accoupler et ce avec grande agitation, à telle point que le mâle projetait une grande quantité de sperme, qui avait l’aspect du sang coagulé. Et ces Indiens recouraient à des fines ruses qui leur permettaient de recueillir le sperme dont il a été fait mention précédemment ; ils le laissaient ensuite reposer dans un vase de plomb dont ils bouchaient l’orifice.

Puis il le laissait se putréfier pendant vingt-quatre jours.
A la fin de ces jours, ils s’en éloignaient et ils ouvraient le vase dont il a été question, après l’avoir mis à refroidir, et ils trouvaient là un nouvel animal qui s’agitait. Ils le nourrissaient trois jours durant avec des noix et du lait comme nous l’avons dit plus haut pour le porc. Au bout de trois jours, ils le tuaient dans l’huile avec laquelle ils se livraient à de grandes et merveilleuses actions de Nigromancie.
En donnant cette composition avec de la nourriture, on peut accéder à la lumière et en enduisant les visages et les corps avec la même chose, on est capable de beaucoup d’autres miracles qui ne sont pas dignes d’être rapportés. Demandons à celui qui s’adonne aux prédictions et qui possède de grands secrets, qu’ils les révèlent à nous autres.

Venin Mortel :

Receuillir des scorpions que l’on séchera, de l’oignon, du pavot noir et de la coloquinte en parts égales.
Mettre le tout ensemble et broyer en une pâte homogène.
Séparer cette mixture en quatre parts égales : il faut utiliser trois de ces quatre parts pour détruire la personne en question. Lui faire ingérer ce mélange.

Pour rendre l’audition :

Receuillir de la Mandragore, un sexe de boeuf, un sexe de bouc, tout cela en quantités égales. Mettre le tout dans un récipient et réduire le tout en poudre, puis une fois réduit en poudre, laissez pourrir quelques jours. Puis mettre ce mélange dans la nourriture de la personne 3 Appliquer ensuite sur l’oreille de l’infirme et il sera libéré.

Images et magie : Picatrix entre Orient et Occident (en collaboration avec Anna Caiozzo et Nicolas Weill-Parot)

Le « reverend père en diable Picatris, recteur de la faculté diabologicque ». c’est ainsi que Rabelais ironise sur un célèbre livre de magie, le Picatrix. Il s’agit d’une traduction latine, réalisée après 1256 à la cour du roi de Castille Alphonse X, d’un ouvrage en langue arabe, la Ghayat al-Hakim (le But du sage), qui rassemblait des textes magiques d’origine orientale (sans doute mésopotamienne). Cette compilation fut elle-même vraisemblablement réalisée en al-Andalus aux alentours du XIe siècle. La fortune de cet ouvrage, difficilement décelable dans le monde musulman, est complexe dans le monde latin, puisque l’étrange livre n’y réapparaît qu’au XVe siècle. La magie astrale du Picatrix est fondée sur la fabrication et l’utilisation de talismans : ces objets artificiels, ces images en deux ou trois dimensions, captent, le plus souvent au terme d’un rituel élaboré, le pouvoir des astres et des images célestes (constellations, décans, mansions lunaires.). Le présent ouvrage vise à déterminer la fonction et le statut des images dans la magie du Picatrix, sous toutes leurs formes : talismans, éléments figurés dans les rituels les plus divers et images célestes. Cette étude évoque l’histoire de ces textes et de ces pratiques sur une longue période, qui embrasse le temps des sources, probablement harraniennes, celui de la transmission durant le Moyen Âge et enfin, celui des héritages, à la Renaissance et au-delà. Cette utilisation spéculative et pratique des images est replacée dans le contexte d’autres formes de magie tant en Orient qu’en Occident. L’approche croise l’histoire des doctrines et celle des pratiques magiques, l’histoire de l’art et celle des religions.
(note de l’éditeur)

Positively, there are some aspects you must consider about your soundness. What remedies exist? Some web-sites offer to their customers Viagra. What about « cialis canada » and « when does viagra patent expire« ? For all one knows you read about « cialis online pharmacy« . More information about Viagra available at « cialis from canada« . Fortunately many problems with sexual soundness can be solved. Any preparation may affect the way other medicaments work, and other remedies may affect the way it’s works, causing unwanted side effects. Follow directions for use on your prescription label.

Translate »