Stopper la disparition du vivant ne peut aller sans un sursaut d’humanité, d’amour inconditionnel pour tous les êtres et pour la planète… sans un chemin commun de spiritualité.