Sélectionner une page

Voyage dans le royaume du subconscient

Titre : Voyage dans le royaume du subconscient
Auteur : Claude Nana Sunji
Édition : Les Éditions du Panthéon, 2024

Présentation du livre

“Voyage dans le royaume du subconscient” de Claude Nana Sunji est une exploration fascinante des profondeurs de l’esprit humain. L’auteur nous invite à une aventure intérieure qui dépasse les limites de la réalité matérielle et s’étend dans les territoires mystérieux de la spiritualité et de la métaphysique.
Le livre commence par une réflexion sur les potentialités inexploitées de l’être humain. Une idée répandue est que nous n’utilisons qu’une fraction de nos capacités cognitives, souvent estimée à seulement 10%. Claude Nana Sunji utilise cette prémisse pour guider le lecteur à travers une série de découvertes sur le fonctionnement du cerveau et les capacités psychiques, offrant une vision enrichie de ce que signifie réellement être humain. Le protagoniste, Edaucle, est un personnage complexe qui, par un concours de circonstances mystérieuses et prophétiques, est amené à renoncer à un voyage planifié pour explorer son subconscient. Deux femmes, dotées de perceptions extraordinaires, préviennent Edaucle des dangers de son voyage, ce qui le pousse à entreprendre une quête intérieure à la place. L’auteur décrit avec une précision captivante les émotions, les ressentis et les expériences extrasensorielles d’Edaucle. Le voyage de ce personnage devient rapidement une exploration des capacités spirituelles et métaphysiques de l’homme, avec des moments de découverte bouleversants sur la nature humaine et ses interactions avec l’univers.
Labeautière, un autre personnage clé, est une femme d’une beauté énigmatique et d’une sagesse profonde. Elle guide Edaucle dans sa quête, lui révélant les mystères de son propre esprit et l’aidant à naviguer dans les dimensions spirituelles et physiques. Leurs interactions sont empreintes d’une intensité mystique qui donne au récit une profondeur supplémentaire. Claude Nana Sunji ne se contente pas de raconter une histoire; il propose une réflexion profonde sur la condition humaine. Il examine comment les forces de la nature, la science et la spiritualité interagissent pour définir notre existence. L’auteur nous rappelle que chaque être humain est une “créature exceptionnelle” faite de poussières d’étoiles, évoluant avec des systèmes complexes et des capacités souvent insoupçonnées.
Le livre est également une célébration des interactions entre le matériel et le spirituel. L’auteur explique comment les émotions, les ressentis et les sensibilités humaines jouent des rôles extraordinaires dans notre vie quotidienne, souvent au-delà de notre compréhension rationnelle. Il explore comment ces éléments peuvent être harmonisés pour enrichir notre compréhension de nous-mêmes et de notre place dans l’univers. En abordant des concepts comme la synchronicité, la prémonition et la télépathie, Claude Nana Sunji pousse le lecteur à reconsidérer les limites de la connaissance humaine. “Voyage dans le royaume du subconscient” est une invitation à dépasser les frontières de la pensée conventionnelle et à embrasser une vision plus holistique et interconnectée de la réalité.

À qui s’adresse ce livre ?

“Voyage dans le royaume du subconscient” s’adresse à un public vaste et diversifié. Il plaira particulièrement à ceux qui s’intéressent à la psychologie, à la spiritualité, à la métaphysique et aux sciences humaines. Les lecteurs curieux de comprendre les profondeurs de l’esprit humain et les mystères de la conscience trouveront dans ce livre une source inépuisable de réflexion et d’inspiration. Les étudiants et les chercheurs en neurosciences, en psychologie et en philosophie trouveront également des perspectives nouvelles et stimulantes. De plus, toute personne en quête de sens, désireuse de mieux se comprendre et de comprendre les forces invisibles qui façonnent notre existence, sera captivée par cette œuvre. “Voyage dans le royaume du subconscient” est une lecture essentielle pour quiconque est prêt à entreprendre un voyage intérieur profond et transformateur. Claude Nana Sunji nous offre une lanterne pour illuminer les recoins obscurs de notre subconscient, nous invitant à découvrir les vérités cachées de notre propre existence.

Témoignage imaginaire d’un lecteur de “Voyage dans le royaume du subconscient”

Le jour où j’ai ouvert “Voyage dans le royaume du subconscient” de Claude Nana Sunji, je ne savais pas que ma vie allait être irrémédiablement changée. Je me souviens encore de cette soirée froide d’automne, où l’obscurité semblait envahir chaque coin de ma demeure. À la lueur vacillante d’une bougie, j’ai commencé à lire, et dès les premières pages, une étrange sensation m’a envahi, comme si une force invisible m’orientait vers une vérité que je n’avais pas encore discernée. Les mots de Sunji résonnaient en moi avec une profondeur inexplicable, chaque phrase semblait éveiller en moi une réminiscence oubliée, comme des souvenirs d’une vie antérieure. La narration d’Edaucle, ses rencontres prophétiques, ses révélations intérieures, tout cela commençait à se refléter dans mon propre quotidien de manière troublante.
Une nuit, alors que je progressais dans ma lecture, j’ai eu une soudaine impulsion de regarder par la fenêtre. À ce moment précis, j’ai aperçu une étoile filante traversant le ciel, une coïncidence certes, mais elle m’a paru chargée de sens. Le lendemain, en me rendant à mon travail, j’ai remarqué que les horloges de la ville affichaient toutes le même horaire : 11h11. Ce détail, apparemment anodin, a éveillé en moi une curiosité inexpliquée.
Au fil des jours, les synchronicités se sont multipliées. J’ai rencontré une vieille amie que je n’avais pas vue depuis des années, et elle m’a parlé d’un rêve qu’elle avait fait, un rêve qui correspondait étrangement à une des visions décrites par Sunji. Intrigué, j’ai commencé à noter ces événements, à chercher des motifs, des connexions. C’est alors que les prémonitions ont commencé.
Un soir, alors que je relisais un passage sur les pouvoirs spirituels de l’esprit humain, j’ai eu une vision. Une image claire, précise, s’est formée dans mon esprit : un accident de voiture sur une route isolée. Les détails étaient si vivants que j’ai senti une urgence inexplicable à avertir mon entourage. Le lendemain, j’ai appelé un ami proche, lui racontant ma vision avec une intensité que je ne comprenais pas moi-même. Il a ri, se moquant gentiment de mon “nouveau don prophétique”. Quelques jours plus tard, cet ami m’a appelé, la voix tremblante. Il avait annulé un voyage de dernière minute, et peu après, il avait appris qu’un accident s’était produit exactement là où je l’avais vu. La coïncidence était trop frappante pour être ignorée. Mon esprit était en ébullition, cherchant à comprendre cette nouvelle capacité.
Inspiré par Edaucle, j’ai commencé à méditer, à plonger plus profondément dans mon subconscient. Les visions se sont faites plus fréquentes, plus claires. J’ai vu des rencontres, des événements futurs qui se sont déroulés avec une précision déconcertante. Mais ce pouvoir était à double tranchant. Les prémonitions n’étaient pas toujours joyeuses, et j’ai souvent ressenti une lourde responsabilité.
Je me suis tourné vers des groupes spirituels, partageant mes expériences, cherchant des réponses. J’ai rencontré des sceptiques, des croyants, mais tous étaient fascinés par les détails de mes visions. Certains ont commencé à me consulter, espérant obtenir des indices sur leur propre futur.

Mais ce don, comme le montre Sunji, n’était pas seulement une bénédiction. Il m’a conduit à des réflexions profondes sur la nature de la réalité, du temps, et de notre capacité à influencer le cours des événements. J’ai compris que mes visions étaient autant une exploration de mon propre subconscient qu’un reflet des énergies collectives de ceux qui m’entouraient.

Un événement marquant a été la prémonition d’une crise familiale. J’ai vu ma sœur en détresse, un accident domestique qui aurait pu être tragique. J’ai agi rapidement, prévenant ma famille, et l’accident a été évité. À ce moment-là, j’ai compris que ce voyage intérieur, cette exploration du subconscient, n’était pas seulement pour moi, mais un moyen de protéger et de guider ceux que j’aime.

“Voyage dans le royaume du subconscient” de Claude Nana Sunji n’est pas qu’un livre, c’est une clé. Une clé qui m’a ouvert les portes d’une dimension de moi-même que j’ignorais. Ce voyage intérieur m’a transformé, m’a appris à écouter les murmures de l’univers et à naviguer entre les lignes de la réalité. Je recommande ce livre à quiconque est prêt à embrasser l’inconnu, à explorer les profondeurs de son esprit, et à accepter les mystères qui en émergent.

 

 
 

Interaction entre les forces de la nature, la science et la spiritualité dans “Voyage dans le royaume du subconscient”

Une lecture systémique du développement personnel et de la spiritualité, sur la base de ce livre, a été présentée sur le site EVALIR

Dans “Voyage dans le royaume du subconscient” de Claude Nana Sunji, l’auteur explore de manière profonde et captivante l’interaction complexe entre les forces de la nature, la science et la spiritualité. Ce livre n’est pas seulement une quête introspective de son protagoniste Edaucle, mais aussi une réflexion sur la manière dont ces trois domaines interagissent pour enrichir notre compréhension de la réalité humaine.

Les Forces de la Nature

La nature est omniprésente dans le récit de Sunji. Elle est décrite comme une force vitale, une énergie qui traverse et connecte tous les êtres vivants. L’auteur met en lumière l’idée que l’homme est une partie intégrante de l’univers, composé des mêmes éléments que les étoiles et les galaxies. Cette conception holistique de la nature suggère que les lois physiques qui régissent l’univers s’appliquent également à l’être humain.

Edaucle, dans son voyage intérieur, découvre que son corps et son esprit sont profondément influencés par les forces naturelles. Les éléments naturels, tels que la terre, l’eau, l’air et le feu, sont utilisés comme métaphores pour décrire les états émotionnels et spirituels qu’il traverse. Cette connexion profonde avec la nature permet à Edaucle de comprendre que les énergies naturelles ne sont pas seulement des forces extérieures, mais qu’elles sont également présentes en lui.

La Science

La science dans “Voyage dans le royaume du subconscient” est présentée comme un outil puissant pour explorer et comprendre les mystères de la nature et de l’esprit humain. Claude Nana Sunji ne rejette pas la science au profit de la spiritualité; au contraire, il propose une vision où la science et la spiritualité coexistent harmonieusement.

L’auteur explore le fonctionnement du cerveau humain en détail, décrivant comment les neurones, les synapses et les ondes cérébrales contribuent à notre conscience et à nos capacités cognitives. Il souligne que, bien que la science ait fait des progrès significatifs dans la compréhension des mécanismes biologiques, elle reste limitée dans son exploration des dimensions spirituelles et métaphysiques de l’existence.

Edaucle utilise des principes scientifiques pour comprendre ses expériences spirituelles et psychiques. Par exemple, il médite sur les découvertes en neurosciences pour mieux appréhender ses visions et ses prémonitions. La science devient ainsi un pont entre la réalité matérielle et les expériences immatérielles, offrant un cadre pour explorer des phénomènes qui échappent souvent à l’explication rationnelle.

La Spiritualité

La spiritualité est le cœur du voyage d’Edaucle. Claude Nana Sunji présente la spiritualité comme une dimension essentielle de l’existence humaine, une force qui transcende les limites de la matière et de la compréhension rationnelle. À travers ses interactions avec des personnages dotés de pouvoirs spirituels, tels que Labeautière, Edaucle découvre des vérités profondes sur lui-même et sur l’univers.

Labeautière, par exemple, incarne la sagesse et la beauté spirituelle. Elle guide Edaucle dans son exploration du subconscient, lui montrant comment les forces spirituelles peuvent influencer la réalité matérielle. La spiritualité est présentée comme une source de guérison, de révélation et de transformation personnelle.

L’auteur suggère que la spiritualité et la science ne sont pas des forces opposées, mais complémentaires. La spiritualité enrichit la compréhension scientifique en offrant des perspectives sur les aspects de l’existence qui ne peuvent être mesurés

ni expliqués par les méthodes scientifiques traditionnelles. Par exemple, les expériences de prémonition d’Edaucle et ses capacités extrasensorielles sont des manifestations de cette interaction entre le spirituel et le matériel. La spiritualité permet d’explorer ces phénomènes sous un angle différent, en reconnaissant l’existence de dimensions invisibles et de forces immatérielles qui façonnent notre réalité.

Interaction entre Nature, Science et Spiritualité

Claude Nana Sunji tisse habilement ces trois domaines pour créer une vision intégrée de la réalité humaine. L’interaction entre les forces de la nature, la science et la spiritualité est illustrée par les expériences d’Edaucle, qui apprend à naviguer entre ces dimensions pour mieux comprendre son propre être et l’univers.

  1. La Nature comme Fondement: La nature est présentée comme la base de toute existence. Les lois naturelles régissent non seulement le monde physique mais aussi les interactions humaines et spirituelles. L’équilibre des éléments naturels en nous reflète l’harmonie que nous devons chercher entre nos vies matérielles et spirituelles.
  2. La Science comme Outil d’Exploration: La science fournit les outils et les méthodes pour explorer les mystères de la nature et de l’esprit. En étudiant le cerveau et les processus cognitifs, la science aide à comprendre comment les phénomènes spirituels se manifestent dans le monde matériel. Les découvertes scientifiques éclairent des aspects de la spiritualité en montrant comment les structures biologiques peuvent soutenir des expériences spirituelles.
  3. La Spiritualité comme Guide: La spiritualité offre des perspectives et des connaissances qui transcendent les explications scientifiques. Elle propose des moyens de connecter avec des dimensions plus profondes de l’existence, de comprendre les forces invisibles qui influencent notre vie. La spiritualité guide les individus vers une compréhension plus complète de leur propre être et de leur place dans l’univers.

Exemples Concrets de cette Interaction

Les Visions et les Prévisions d’Edaucle: À travers ses méditations et ses explorations intérieures, Edaucle découvre des capacités extrasensorielles qui lui permettent de percevoir des événements futurs. Ces visions, bien que profondément spirituelles, trouvent des explications partielles dans les théories scientifiques sur l’intuition et les phénomènes psychiques. La nature, avec ses cycles et ses rythmes, est également impliquée, car les visions d’Edaucle sont souvent synchronisées avec des événements naturels ou des états émotionnels liés à son environnement.

La Guérison Spirituelle: Labeautière utilise ses dons spirituels pour guérir et guider. Ses capacités sont décrites comme une interaction entre des énergies naturelles et des forces spirituelles, médiées par une compréhension intuitive et scientifique de l’esprit humain. Cela montre comment la nature, la science et la spiritualité peuvent collaborer pour produire des effets bénéfiques tangibles.

La Synchronicité: Les événements synchrones dans la vie d’Edaucle démontrent l’interconnexion de toutes choses. Ces moments de synchronicité sont des points de convergence où les forces naturelles, les connaissances scientifiques et les intuitions spirituelles se rencontrent pour créer des expériences significatives. Ces expériences révèlent l’ordre caché de l’univers, où chaque élément interagit de manière complexe mais harmonieuse.

Conclusion

“Voyage dans le royaume du subconscient” de Claude Nana Sunji est une œuvre qui pousse le lecteur à réfléchir sur les liens profonds et souvent mystérieux entre la nature, la science et la spiritualité. En intégrant ces trois domaines, l’auteur propose une vision holistique de l’existence humaine, où chaque aspect de notre vie est interconnecté et où la compréhension de soi passe par l’exploration de ces dimensions complémentaires. Ce livre invite à un voyage intérieur enrichissant, qui transforme notre perception de la réalité et de notre propre potentiel.

Ce qui est le plus fascinant dans “Voyage dans le royaume du subconscient” de Claude Nana Sunji, c’est la manière dont l’auteur parvient à tisser ensemble la science, la spiritualité et les forces de la nature pour créer une exploration profondément introspective et holistique de l’esprit humain. Voici quelques aspects particulièrement captivants du livre :

1. La Synchronicité et les Prévisions

L’auteur plonge profondément dans le concept de synchronicité, ces coïncidences significatives qui semblent orchestrées par une force supérieure. Edaucle, le protagoniste, expérimente des moments où des événements se connectent de manière inexplicable mais significative. Ces expériences ouvrent une porte vers la compréhension de l’interconnexion de tous les éléments de la vie et de l’univers.

2. La Fusion de la Science et de la Spiritualité

Claude Nana Sunji parvient à fusionner des concepts scientifiques rigoureux avec des explorations spirituelles et métaphysiques. Il explore les capacités du cerveau humain et les phénomènes psychiques en les reliant à des principes spirituels, créant ainsi une vision où la science et la spiritualité ne sont pas opposées mais complémentaires.

3. La Profondeur Psychologique

Le livre offre une introspection profonde sur la nature de l’esprit humain. Edaucle’s voyage dans son subconscient révèle des vérités sur la condition humaine, les émotions, les peurs et les aspirations. Cette exploration psychologique est riche et permet au lecteur de réfléchir à sa propre existence et à ses propres expériences.

4. Les Personnages Mystiques

Les personnages comme Labeautière ajoutent une dimension mystique et énigmatique au récit. Leurs capacités spirituelles et leur sagesse offrent des révélations qui transcendent la compréhension rationnelle et ouvrent des perspectives nouvelles sur la nature de la réalité et de l’existence humaine.

5. La Réflexion sur l’Humanité et l’Univers

L’auteur amène le lecteur à réfléchir sur sa place dans l’univers, sur la nature de l’existence et sur les forces invisibles qui régissent notre vie. La vision holistique de l’homme en tant que partie intégrante de l’univers, fait de poussières d’étoiles et connecté à toutes les forces naturelles, est à la fois poétique et profondément philosophique.

6. L’Écriture Engagée et Inspirante

Claude Nana Sunji écrit avec une passion et une clarté qui inspirent le lecteur à entreprendre son propre voyage intérieur. Ses descriptions vivides et son style narratif immersif rendent le livre non seulement informatif mais aussi profondément émouvant.

7. L’Impact Transformateur

Enfin, ce qui est peut-être le plus fascinant, c’est l’impact transformateur que le livre peut avoir sur ses lecteurs. En explorant les profondeurs du subconscient et en confrontant les mystères de la vie, les lecteurs sont encouragés à embrasser une perspective plus large et plus profonde de leur propre existence.

Stratégies anti-stress – Yves Golder

Stratégies Anti-Stress : Guide Pratique pour une Vie Équilibrée” est un ouvrage exhaustif et profondément éclairant, écrit par l’expert en bien-être Yves Golder. Ce livre se distingue par son approche holistique et pragmatique du stress, un fléau moderne qui touche pratiquement tout le monde, dans toutes les sphères de la vie. Plutôt que de se contenter de fournir des solutions temporaires, Golder propose une méthode complète pour comprendre, affronter et finalement maîtriser le stress.

Dès les premières pages, l’auteur démystifie le concept de stress, le rendant accessible et compréhensible. Il explore non seulement les origines et les manifestations du stress mais aussi ses impacts profonds sur notre santé physique, mentale et émotionnelle. Ce faisant, Golder met en lumière comment le stress, souvent perçu comme un ennemi, peut être transformé en une force motrice pour le changement positif et l’autocroissance. La structure du livre est conçue pour guider le lecteur à travers un parcours de découverte personnelle, avec des chapitres qui s’articulent autour de la reconnaissance des signes de stress, la compréhension de ses déclencheurs, et l’apprentissage de techniques pour y faire face efficacement. L’ouvrage est ponctué de fiches de synthèse qui offrent des résumés clairs et des points d’action, facilitant ainsi l’application des concepts dans la vie quotidienne.
Un des aspects les plus novateurs du livre est l’accent mis sur la reconstruction de la confiance en soi comme moyen de combattre le stress. À travers des chapitres tels que “La lucidité dans un monologue constructif”, “Le détachement”, “L’estime de soi”, et “L’action à tout prix”, Golder présente des stratégies pour renforcer l’estime de soi, encourager l’action proactive et favoriser une attitude de détachement sain. Cette approche permet non seulement de réduire le stress mais aussi de bâtir une fondation solide pour une vie épanouie et résiliente.

“Stratégies Anti-Stress” s’adresse à un large éventail de lecteurs, des professionnels submergés par les exigences de leur carrière aux individus cherchant à améliorer leur qualité de vie en ces temps incertains. Les professionnels de la santé et du bien-être y trouveront également une ressource précieuse pour accompagner leurs clients dans la gestion du stress.

“Stratégies Anti-Stress” se différencie des autres livres sur le stress, selon l’auteur, par sa perspective unique sur la compréhension et la gestion du stress. Plutôt que de s’appuyer uniquement sur des conseils génériques et des solutions universelles souvent répétées dans la littérature sur le sujet, l’auteur choisit d’embrasser une approche plus personnelle et dialogique, soulignant l’importance de la relation directe entre l’écrivain et le lecteur. Il critique l’approche conventionnelle qui consiste à traiter le stress par des moyens bien connus comme une alimentation saine, l’exercice physique, l’évitement de l’alcool ou du tabac, la méditation ou le yoga, en soulignant qu’en dépit de toutes ces stratégies, le stress demeure une constante dans la vie de beaucoup. Cette observation le conduit à proposer une réévaluation radicale de la façon dont nous définissons, prévenons, combattons et ultimement nous libérons du stress.
L’auteur se distingue par son utilisation intentionnelle des pronoms personnels “je”, “vous” et “nous”, cherchant à créer une connexion plus intime et égalitaire avec le lecteur, ce qui est moins courant dans les écrits académiques ou professionnels sur le sujet. Cette approche vise à reconnaître que le stress est une expérience partagée, affectant les auteurs et les lecteurs de manière égale, et qu’une véritable compréhension de ses effets ne peut être atteinte qu’en reconnaissant et en partageant ces expériences personnelles. “Stratégies Anti-Stress” se distingue par son refus d’adopter une perspective fataliste sur le stress, son rejet des solutions simplistes et sa volonté de remettre en question les approches conventionnelles pour offrir une vision plus nuancée et personnalisée de la gestion du stress.

Stress court et stress long

L’auteur distingue le stress long et le stress court pour souligner la différence dans la nature, la durée, et l’impact de ces deux types de stress sur l’individu. Le stress court est souvent décrit comme un stress aigu, résultant d’une situation ou d’un événement spécifique qui est relativement bref et dont la résolution est souvent rapide et claire. Il peut être provoqué par un événement soudain ou une pression ponctuelle, comme une échéance imminente ou une présentation importante. Ce type de stress, bien qu’intense, est généralement gérable car il a une fin identifiable et peut même être utilisé positivement pour stimuler la motivation et la performance.

Le stress long, en revanche, est un stress chronique qui résulte d’une exposition prolongée à des situations stressantes sans répit ou solution évidente. Il peut découler de problèmes persistants dans la vie personnelle ou professionnelle, tels que des conflits au travail, des défis relationnels, des soucis financiers, ou d’autres pressions continues. Ce type de stress s’accumule avec le temps et peut avoir des effets néfastes sur la santé physique et mentale, réduisant la capacité d’une personne à fonctionner efficacement dans son quotidien.

L’auteur met en évidence cette distinction pour aider les lecteurs à comprendre que les stratégies de gestion du stress doivent être adaptées au type de stress rencontré. Tandis que des techniques de gestion du stress à court terme peuvent être efficaces pour le stress aigu, elles peuvent ne pas être suffisantes pour traiter le stress chronique, qui peut nécessiter une approche plus holistique et soutenue, incluant des changements dans le mode de vie, la gestion du temps, le soutien émotionnel, et parfois une aide professionnelle.

Une autre vision de la méditation

Dans “Stratégies Anti-Stress”, l’approche de la méditation se distingue par sa praticité et sa focalisation sur la préparation de l’esprit et du corps à l’état méditatif, plutôt que sur la méditation comme une pratique isolée ou mystique. L’auteur souligne l’importance de préparer le terrain avant de plonger dans la méditation, en utilisant des exercices préliminaires pour faciliter le passage vers un état de calme intérieur. Cette préparation est essentielle pour contrer efficacement le stress, en particulier le stress longue durée, qui ne se dissipe pas simplement par la volonté ou des pratiques ponctuelles.
Le livre critique les approches conventionnelles qui traitent la méditation comme une solution rapide au stress, insistant sur le fait que la réussite de la méditation, notamment pour les débutants, nécessite des étapes préparatoires et une approche graduelle. Cette perspective est appuyée par des exemples concrets et des techniques spécifiques, comme les exercices de respiration et de mouvement coordonné, qui aident à reprendre le contrôle sur le corps et l’esprit de manière progressive. L’accent est mis sur l’intention et l’attention comme forces motrices derrière la méditation réussie. L’auteur explore comment ces deux éléments, lorsqu’ils sont consciemment appliqués, peuvent renforcer les effets bénéfiques de la méditation sur la réduction du stress. Cette approche souligne que la méditation n’est pas simplement une pratique de l’esprit, mais une activité intégrée qui engage le corps, l’esprit et la respiration de manière coordonnée pour atteindre un état de relaxation profonde et de présence accrue. “Stratégies Anti-Stress” propose une vision renouvelée de la méditation, la présentant non comme une échappatoire magique au stress, mais comme une pratique exigeant engagement, préparation et persévérance. Cette approche terre-à-terre et pragmatique vise à rendre la méditation accessible et efficace pour tous, en particulier pour ceux qui sont confrontés au stress chronique dans leur vie quotidienne.

Une petite histoire ?

Sous le crépuscule d’un vendredi ordinaire, Léa, éreintée, traverse le silence de son appartement avec la lourdeur d’une âme en peine. Les murs, témoins muets de ses luttes intérieures, semblent rétrécir autour d’elle, emprisonnant ses rêves et ses désirs dans un espace de plus en plus étroit. Directrice de projet dans une agence de communication dynamique, elle porte le fardeau d’une perfection inatteignable, un écho constant de ses propres exigences, un murmure incessant qui la pousse toujours plus loin, toujours plus fort, jusqu’à l’épuisement. C’est dans ce décor, où chaque objet semble porter la trace de ses renoncements, qu’elle découvre “Stratégies Anti-Stress”, un livre oublié, acheté sur un coup de tête et jamais ouvert. Le livre, posé là, sur le rebord de la fenêtre, attire son regard comme un phare dans la brume de sa détresse. Elle l’ouvre, et les mots de l’auteur, Yves Golder, se déploient devant elle comme les pièces d’un puzzle longtemps ignoré.
Le livre parle à Léa, pas seulement à travers les mots, mais à travers les silences entre les lignes, les espaces blancs où se loge sa propre histoire. Elle y voit le reflet de son stress long, ce compagnon insidieux qui a teinté ses jours d’une couleur sombre, la privant de la joie des petites choses, de la lumière des instants partagés. Yves Golder ne lui offre pas de solutions toutes faites, mais un miroir où observer la complexité de son être, un chemin à travers le labyrinthe de ses émotions.
Un soir, alors que la pluie tambourine contre les carreaux, Léa s’imagine dialoguer avec l’auteur. “Pourquoi ce stress me consume-t-il ainsi ?” demande-t-elle à la page blanche devant elle. La réponse vient, non pas dans les mots, mais dans un sentiment profond de reconnaissance. Elle comprend que le stress n’est pas l’ennemi, mais un signal, une invitation à se pencher sur ses propres besoins, ses limites, ses désirs.
La révélation la plus poignante survient lorsqu’elle lit sur la nécessité de distinguer le stress court du stress long. Le premier, un sprint effréné vers une échéance ; le second, une marche sans fin dans un désert aride. Léa voit sa vie comme une série de sprints épuisants, sans jamais s’accorder le repos, sans jamais permettre à son âme de se poser, de respirer.
Le livre devient son compagnon dans la quête d’un équilibre perdu. Elle apprend à dire “non”, non pas comme un refus, mais comme une affirmation de soi, une délimitation de son espace personnel où le stress ne peut plus entrer. Elle redécouvre la passion de son travail, non pas dans la frénésie de l’accomplissement, mais dans la beauté de la création, dans le plaisir de la collaboration. “Stratégies Anti-Stress” ne lui offre pas une échappatoire, mais une voie vers une intimité retrouvée avec elle-même, une conversation intérieure où chaque mot compte, où chaque silence est un espace de guérison. Léa, enfin, se retrouve au bord d’une plage imaginaire, regardant l’horizon s’ouvrir devant elle, le stress long se dissipant comme la brume sous les premiers rayons du soleil. Elle est prête à naviguer sur les eaux de la vie, armée de nouvelles stratégies, mais surtout, d’une nouvelle compréhension d’elle-même, plus tendre, plus indulgente, plus vraie.

Les Clés de l’Intelligence Amoureuse – Florentine d’Aulnois-Wang

Florentine d’Aulnois-Wang, dans “Les Clés de l’Intelligence Amoureuse”, propose un guide pour enrichir les relations de couple sur le long terme. Elle partage des clés pour activer le potentiel de la relation amoureuse, transformant ainsi la vision traditionnelle du couple. L’ouvrage offre des outils concrets pour surmonter les crises, renforcer les connexions, comprendre et dissoudre les conflits, et redécouvrir la joie d’être ensemble. L’auteure s’appuie sur la méthode relationnelle Imago, la psychologie positive, les neurosciences, et sa propre expérience de thérapeute de couple pour étayer ses propositions pratiques. Elle invite à construire le grand amour pas à pas, soulignant que celui-ci ne se trouve pas mais se crée activement
Elle explore l’évolution des relations amoureuses dans le contexte contemporain, où les valeurs sociétales peuvent parfois devenir prédatrices pour l’union amoureuse. Elle propose une nouvelle interprétation des défis du couple, tant ceux amenés par le monde extérieur que ceux qui résident en nous. Le livre remet en question les idéaux romantiques traditionnels et encourage à voir au-delà du plaisir immédiat pour une relation plus profonde et véritable. La vision révolutionnaire proposée par l’auteure est de trouver soi-même à travers la relation de couple, plutôt que de quitter la relation pour une quête personnelle
“Les Clés de l’Intelligence Amoureuse” mettent en lumière l’importance des dynamiques émotionnelles et relationnelles au sein d’un couple pour le développement personnel et mutuel. Le livre souligne la nécessité de prendre du temps pour soi et pour le couple, en dépit des exigences du monde moderne. Il encourage la création de moments de connexion et de profondeur, tels que des promenades sans but ou des voyages, pour réinviter la proximité et l’intimité. En abordant des concepts tels que le polyamour, le livre offre une perspective inclusive sur les relations amoureuses, invitant les lecteurs à accueillir l’amour présent plutôt que de se concentrer sur le manque d’amour passé.

Le livre s’adresse à tous ceux qui sont en relation de couple ou intéressés par le développement d’une relation saine et durable.
Il explore les défis intérieurs et extérieurs auxquels les couples sont confrontés, offrant une perspective nouvelle sur ces défis. En se basant sur des citations poétiques et des références à la psychologie, l’auteure propose une lecture enrichissante pour toute personne désireuse de comprendre et d’améliorer sa relation de couple. Le livre offre ainsi un mélange de théorie et de pratique, invitant les lecteurs à une introspection et à un engagement actif dans le processus de croissance de leur relation.

Une note particulière : L’auteur aborde le concept de polyamour. Elle le définit comme une orientation relationnelle où il est considéré possible et acceptable d’aimer plusieurs personnes et de maintenir plusieurs relations amoureuses et sexuelles simultanément, avec le consentement de tous les partenaires impliqués. L’auteure souligne l’importance d’être ouvert et honnête à propos de ces relations. Le livre suggère que le polyamour représente un défi pour la cellule traditionnelle du couple, car il diffère des concepts conventionnels de monogamie et de relations exclusives. Cependant, le polyamour est parfois confondu avec d’autres formes de relations non-monogames, ce que l’auteure cherche à clarifier.

Une petite histoire ?

 

Dans un village reculé, niché entre des collines verdoyantes, vivait Léon, un horloger réputé pour ses créations uniques. Homme de peu de mots, Léon trouvait refuge dans le tic-tac rassurant de ses horloges, une mélodie qui rythmait sa solitude.

Un jour, une cliente mystérieuse lui apporta une montre ancienne, accompagnée d’un livre étrange : “Les Clés de l’Intelligence Amoureuse”. Intrigué, Léon, habituellement distant des affaires du cœur, se plongea dans sa lecture.

Le livre lui révéla des vérités insoupçonnées. Léon fut frappé par l’idée que l’amour, tout comme une horloge, nécessite attention et entretien. Cette analogie lui parla profondément, résonnant avec son métier d’horloger.

Il fut particulièrement touché par la notion que la relation amoureuse est une danse entre deux êtres, chacun apportant son rythme unique. Les pages du livre lui parlèrent de la nécessité d’une connexion émotionnelle authentique, loin des simples mécanismes de l’horlogerie.

Léon commença à voir ses interactions avec les gens sous un jour nouveau. Il prit conscience de l’importance de chaque moment partagé, chaque échange, comme des engrenages d’une montre complexe.

Un jour, la cliente mystérieuse revint pour récupérer sa montre. Léon, armé de nouvelles perspectives sur l’amour et les relations, engagea une conversation. Ils découvrirent rapidement une connexion inattendue, une curiosité mutuelle pour l’autre et pour le monde.

Ils commencèrent à se rencontrer régulièrement, partageant des discussions profondes inspirées par “Les Clés de l’Intelligence Amoureuse”. Chaque rencontre apportait une nouvelle couche de compréhension et de respect mutuel.

Léon se rendit compte que ce livre ne lui avait pas seulement ouvert les yeux sur l’amour, mais lui avait aussi permis de rencontrer une âme qui vibrait à l’unisson avec la sienne. Ensemble, ils explorèrent les principes du livre, les intégrant dans leur relation naissante.

Leur amour, tel un mécanisme d’horlogerie finement réglé, grandit en harmonie et en beauté. Léon apprit que les clés de l’intelligence amoureuse résidaient non seulement dans les mots d’un livre, mais aussi dans les moments partagés, les silences compris, et les émotions partagées.

Connaissez-vous ce village entouré de collines où un horloger et une cliente mystérieuse construisirent une relation guidée par les enseignements de Florentine d’Aulnois-Wang ? Un amour qui transcendait le temps et l’espace, mesuré non en heures, mais en battements de cœur.

Dream Machine, expansion de conscience, bien-être

Dans notre quête de l’éveil et de l’harmonie, nous explorons souvent des guides et des pratiques pour transcender le tumulte de la vie quotidienne. La “Dream Machine” de la Maison des Thérapies Douces offre une révolution dans ce voyage. Fondée sur la photostimulation, elle apaise l’esprit et favorise l’auto-exploration. Cette technologie n’est pas qu’un instrument ; elle est un compagnon qui synchronise la lumière et le cerveau, ouvrant une fenêtre sur un cosmos intérieur. La Dream Machine permet une méditation profonde, un sommeil réparateur et réduit le stress, tout en étant une aventure personnelle vers la conscience et le bien-être. Explorez les profondeurs de votre être avec cette technologie révolutionnaire, un guide lumineux vers une nouvelle ère de la conscience.
Nous organisons des stages en Dordogne et pouvons vous héberger

Bousculer son quotidien : À la découverte des podcasts !


L’Art Subtil de l’Écoute : Plongée Intime dans l’Univers des Podcasts

Nous présentons ici l’un des chapitres du livre 1 an pour bousculer ton quotidien

En écho aux sages paroles de Léonard De Vinci, « Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres », l’univers des podcasts s’érige en sanctuaire de la connaissance et de l’épanouissement personnel. Une odyssée sensorielle et intellectuelle, où chaque épisode révèle un monde en soi, invitant l’auditeur à un passage subtil entre l’écoute et la réflexion.
Pratiquer quotidiennement, et à vie, l’art de l’écoute des podcasts se marie harmonieusement avec l’habitude des « 7 000 pas ». Une symphonie de mots et de mouvements, où chaque pas résonne avec les pulsations d’une connaissance profonde et multiforme. Les podcasts, gratuits pour la plupart, sont des compagnons fidèles pour tous les moments, partageant sagesse et réflexions alors que l’on vaque à nos occupations quotidiennes.  Les podcasts, discrets et néanmoins puissants, se glissent avec aisance dans le rythme effréné de la vie moderne. Aux aurores, dans les transports bondés ou sous l’éclat silencieux des étoiles, leurs voix chuchotent les secrets de l’univers. Chaque épisode, une invitation à explorer des mondes inconnus, des jardins de réflexions aux galaxies de l’imagination.  Les applications comme Apple Podcasts et Google Podcasts sont des portails vers cet univers illimité. Chaque recherche, chaque mot clé, ouvre une porte vers des horizons lointains et des paysages intérieurs.
Les podcasts sont des toiles d’artiste, peintes de mots et de silences, capturant l’essence volatile de la condition humaine.  L’exercice de sélection et d’écoute est un pèlerinage personnel. C’est une quête pour trouver la résonance, ce doux écho qui parle non seulement à l’esprit, mais aussi à l’âme. Et dans ce voyage, chaque note prise, chaque réflexion mûrie, façonne le paysage intérieur de l’auditeur.
Alors, chers lecteurs, dans l’intimité silencieuse de vos moments solitaires, nous vous invitons à tendre l’oreille.
Laissez les vagues sonores des podcasts caresser vos rivages intérieurs.
Chaque épisode, une clé. Chaque écoute, une porte ouverte vers l’infini paysage de la connaissance et de la compréhension. Dans ce monde tumultueux, prendre le temps d’écouter, c’est s’offrir le cadeau d’un espace sacré, où le silence et les mots dansent en une éternelle étreinte.

Storytelling

Alice : Salut Émilie, tu te rappelles de cette citation magnifique de Léonard De Vinci sur l’écoute ? « Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres. » Ça me fait tellement penser à notre passion pour les podcasts !

Émilie : Oh oui, Alice ! C’est incroyable comme l’écoute des podcasts est devenue une part intégrante de notre quotidien. Je me souviens quand on a découvert “Change ma vie : Outils pour l’esprit”, c’était comme une révélation, n’est-ce pas?

Alice : Absolument ! C’était comme si chaque épisode ouvrait une nouvelle fenêtre dans notre esprit. Et le plus beau, c’est qu’on peut les écouter partout, que ce soit pendant nos balades de 7 000 pas ou en préparant le dîner. C’est une sorte de sérénité auditive, une évasion mentale.

Émilie : Exactement ! Et puis, avec des plateformes comme Spotify et Apple Podcasts, il y a une infinité de choix. Je suis récemment tombée sur “Les couilles sur la table”, un podcast qui explore la masculinité avec tant de profondeur et de sensibilité. Et toi, tu as des préférés ?

Alice : Oh, j’adore “La Leçon de poétique”. Ça nourrit mon âme de poète ! Et j’aime la flexibilité qu’offrent les podcasts. On peut plonger dans des univers variés, s’ouvrir à des perspectives différentes, tout en faisant la vaisselle ou en se baladant dans le parc.

Émilie : C’est ça, la magie ! Et puis, n’oublions pas ce moment magique où l’on découvre un nouvel épisode qui nous parle profondément. Je prends des notes parfois, tu sais. L’autre jour, j’ai dû mettre pause pour noter une réflexion qui m’a touchée pendant que j’écoutais “Feel Good Impact Podcast”.

Alice : C’est un rituel pour moi aussi, Émilie. Prendre des notes, c’est comme graver ces pépites de sagesse dans notre mémoire. Et parler de défis, as-tu déjà essayé de remplacer la musique par des podcasts pendant ton jogging ? Ça a complètement transformé mon expérience !

Émilie : Oui, et c’est un véritable bonheur ! Se laisser porter par les mots, c’est comme une danse de l’esprit en harmonie avec les mouvements du corps. Les podcasts sont plus qu’une source de savoir, ils façonnent nos vies, nos pensées, nous poussent à voir le monde avec des yeux neufs.

Alice : On est vraiment privilégiées, Émilie. Dans ce monde bruyant, prendre un moment pour écouter, c’est un cadeau précieux que l’on se fait. Chaque épisode est une invitation à un voyage intérieur, un espace où la découverte et la réflexion se rencontrent en une étreinte délicate et profonde.

Émilie : Très bien dit, Alice. À chaque écoute, c’est comme ouvrir un livre qui a été écrit juste pour toi, à ce moment précis de ta vie. Les podcasts, c’est cette intimité, cette connexion qui transcende le temps et l’espace. Une véritable source d’inspiration et de croissance personnelle.

Alice : Et chaque jour est une opportunité pour découvrir un nouveau trésor. J’ai hâte de voir quel univers nous explorerons demain, Émilie.

Émilie : Moi aussi, Alice, moi aussi. Chaque écoute est un nouveau chapitre de notre aventure infinie dans l’univers des podcasts. À demain pour une nouvelle découverte !

1 AN POUR BOUSCULER TON QUOTIDIEN

1 AN POUR BOUSCULER TON QUOTIDIEN

Voir aussi un exemple concret : l’écoute de podcasts !

Quentin Turquet nous prend doucement par la main…

 

Il n’est pas rare de sentir un léger malaise face à la répétition du quotidien. « 1 AN POUR BOUSCULER TON QUOTIDIEN » vient à la rescousse de ceux qui cherchent à injecter un vent de fraîcheur dans leur vie quotidienne, sans avoir à se plonger dans des tomes complexes sur le développement personnel ou la psychologie humaine. L’auteur dévoile avec délicatesse un chemin élégant mais efficace pour réinventer la routine. En prenant la plume, il offre aux lecteurs une mosaïque d’habitudes à explorer. Chaque mois se voit attribuer une valeur fondamentale – de la santé à l’authenticité, en passant par le bonheur et la discipline – engendrant ainsi un parcours équilibré et harmonieux tout au long de l’année.
Cette démarche ne prône pas un changement radical et instantané. Au contraire, le lecteur est encouragé à adopter ces nouvelles pratiques à son propre rythme, en s’octroyant la liberté de les ajuster selon ses besoins et aspirations personnelles. Ce livre n’est pas une doctrine, mais un compagnon silencieux qui marche aux côtés de ceux désireux de donner une nouvelle profondeur à leur existence.
Pour ceux qui ressentent l’appel de l’aventure, des challenges supplémentaires s’ajoutent à ces habitudes, pour titiller la curiosité et provoquer des étincelles d’énergie et d’enthousiasme. Rien d’imposé, tout est invitation. C’est dans cette souplesse que réside la beauté de l’ouvrage. « 1 AN POUR BOUSCULER TON QUOTIDIEN » est une œuvre à la fois subtile et puissante, un délicat équilibre entre l’élégance de l’écriture et la pragmatique quotidienne. L’occasion peut-être, pour les couples, les amis, les familles, d’unir leurs forces, de partager cette quête et d’enrichir l’expérience par le prisme des perspectives multiples.

 

Storytelling

La vallée était verdoyante, et chaque arbre et chaque brin d’herbe lui semblait baigné d’une lumière sereine. Élise, pourtant, se trouvait à un carrefour de sentiers. Elle était là, hésitante, chaque chemin offrant un horizon différent, une promesse distincte.
Un vieux sage, à la barbe aussi blanche que la neige, la regardait avec des yeux emplis d’une douceur infinie. Il s’approcha, son sourire évoquait une chaleur réconfortante : « Je vois l’orage des questionnements dans ton regard, jeune Élise. » Élise leva les yeux, et ses mots, comme chargés d’une douce mélancolie, trouvèrent le chemin de l’air. « Je suis prisonnière d’une routine qui érode mon âme. Je cherche le changement positif, mais il me fuit, insaisissable. » Le vieux sage hocha la tête, « La transformation personnelle, mon enfant, est un voyage, non une destination. » Il pointa vers le sentier du milieu, « C’est un chemin d’apprentissage continu. Une voie où chaque pas est une découverte de soi. »
« Mais comment puis-je acquérir la vitalité nécessaire pour emprunter ce chemin ? » demanda Élise.
Le vieux sage sourit, son rire résonnant avec la douce mélodie du vent dans les arbres. « La vitalité naît du bien-être. Prends soin de ta santé, nourris ton corps et ton esprit, et tu seras une rivière débordante d’énergie. » Élise regarda le sentier, ses yeux emplis d’une curiosité naissante. « Et le bonheur ? Est-il une fleur que l’on cueille sur ce sentier d’apprentissage ? »
« Le bonheur, chère enfant, n’est pas une quête mais une création. C’est l’essence même du développement personnel. Tu le façonneras dans l’atelier de tes actions et de tes pensées. Cultive de bonnes relations, avec toi-même et avec les autres, et le bonheur fleurira comme le printemps après un hiver rigoureux. » Élise semblait absorbée par chaque parole du vieux sage. Il y avait dans ses mots une lumière qui dissipait l’obscurité de ses doutes.
« Mais comment briser la chaîne de la routine ? » Elle posa cette question avec une ardente soif de libération. Le vieux sage la prit par la main et la guida vers le sentier du milieu. « Vois-tu, Élise, la routine est un sol fertile où la graine de l’anti-routine peut être semée. Embrasse chaque jour comme une terre inexplorée. Que chaque aube soit une invitation à la découverte, et chaque crépuscule, un miroir de réflexion. »
Élise, les yeux brillants d’une nouvelle lumière, s’engagea sur le sentier. Chaque pas résonnerait-il de la promesse d’une aube nouvelle ?
Le vieux sage, avec la sagesse de ses années et la douceur de ses paroles, avait allumé une flamme. Une flamme qui danserait et grandirait au rythme des pas d’Élise, illuminant son chemin de transformation personnelle dans l’abondante forêt de la vie.

Un peu plus tard Élise s’avançait sur le sentier, les paroles du vieux sage résonnant en elle comme une mélodie douce et envoûtante. Chaque mot était une étincelle, illuminant les recoins sombres de ses pensées et de ses incertitudes. Le vent caressait ses cheveux, chaque souffle de la nature semblant porter les échos des sages paroles qu’elle venait de recevoir. Elle murmurait chaque mot : “transformation personnelle”, “développement personnel”, “bien-être”… Ces termes, autrefois abstraits et lointains, prenaient désormais une forme et une substance, comme des pierres précieuses qu’elle pouvait toucher et sentir. Mais alors qu’elle progressait, une question se posait, insistant et insistante. Comment ces mots, aussi beaux et puissants soient-ils, s’articuleraient-ils dans la trame complexe et imprévisible de la vraie vie ? Comment le “changement positif” se traduirait-il au-delà du sentier, dans le monde tumultueux et bruyant où la routine et le quotidien gouvernent impitoyablement ?
“Énergie”, “santé”, “vitalité”… Elle réfléchissait à ces mots, les retournant dans son esprit comme on caresse des pierres lisses au bord d’une rivière. Elle comprenait leur importance, leur valeur, mais le pont entre la compréhension et la mise en pratique était un territoire non cartographié, un mystère qu’elle se sentait à la fois impatiente et anxieuse de démystifier. “Relations”, “bonheur”, “découverte de soi”… Comment ces éléments s’entrelacent-ils dans le dance complexe de l’existence ? Comment, dans le rythme effréné du monde, trouve-t-on le temps et l’espace pour cultiver, arroser et nourrir ces graines pour qu’elles fleurissent en un jardin luxuriant ? “Apprentissage”, “anti-routine”… Élise était à ce carrefour de la connaissance et de l’action, où les mots et les idées doivent prendre racine dans le sol fertile des actes et des choix quotidiens pour révéler leur vrai pouvoir.  Ces mots étaient désormais ses compagnons de voyage, et la jeune femme savait qu’à chaque étape de son périple, elle devrait les inviter, les consulter, et les laisser guider ses pas, à travers la vallée sereine et au-delà, dans le vaste, complexe et magnifique paysage de la vie.

Les articles les plus lus actuellement sur le développement personnel -Rentrée 2023

Osez l’optimisme (Catherine Testa)

La Semaine de 4 heures (Timothy Ferriss)

Les Quatre Accords toltèques (Don Miguel Ruiz)

Le Jour où j’ai appris à vivre (Laurent Gounelle)

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une (Raphaëlle Giordano)

Le Pouvoir du moment présent (Eckhart Tolle)

Comme par magie, vivre sa créativité sans la craindre (Elizabeth Gilbert)

Miracle Morning, offrez-vous un supplément de vie ! (Hal Elrod)

Réfléchissez et devenez riche (Napoleon Hill)

S’organiser pour réussir (David Allen)

1. Motivation et réussite personnelle :

Lorsque nous sommes motivés, nous sommes plus susceptibles de prendre des mesures pour atteindre nos objectifs. Nous sommes prêts à investir du temps et des efforts supplémentaires, à apprendre de nouvelles compétences et à sortir de notre zone de confort.
La motivation peut également nous aider à rester concentrés et à persévérer lorsque nous faisons face à des revers ou à des moments difficiles. Elle nous pousse à continuer à avancer malgré les obstacles et à trouver des solutions créatives aux problèmes qui se présentent.
La réussite personnelle est le résultat de notre motivation et de nos actions. Lorsque nous sommes motivés, nous sommes plus susceptibles de prendre des décisions et de poser des actions qui nous rapprochent de nos objectifs.
La réussite personnelle peut prendre différentes formes, selon les aspirations et les valeurs de chaque individu. Cela peut inclure l’accomplissement professionnel, la réalisation de projets personnels, le développement de relations saines et épanouissantes, ou encore la réalisation de rêves et de passions.
La motivation est donc un facteur clé pour atteindre la réussite personnelle. Elle nous pousse à agir, à persévérer et à surmonter les obstacles pour atteindre nos objectifs. Elle nous donne également la détermination et l’énergie nécessaires pour nous épanouir et réaliser notre plein potentiel.

 

Comment trouver la motivation pour atteindre ses objectifs

  1. Définir des objectifs clairs et réalisables : Il est important de définir des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis (SMART). Cela vous permettra de visualiser clairement ce que vous voulez atteindre et de vous donner un point de référence pour rester motivé.

  2. Trouver un sens personnel dans vos objectifs : Identifiez pourquoi vos objectifs sont importants pour vous et comment ils contribuent à votre épanouissement personnel. Lorsque vous avez un sens personnel attaché à vos objectifs, cela vous donne une motivation intrinsèque plus forte pour les atteindre.

  3. Créer un plan d’action : Établissez un plan détaillé pour atteindre vos objectifs, en identifiant les étapes nécessaires et les actions spécifiques à entreprendre. Un plan d’action clair vous aidera à rester organisé et à garder le cap, ce qui peut renforcer votre motivation.

  4. Se fixer des petites étapes intermédiaires : Divisez vos objectifs en étapes plus petites et plus réalisables. Cela vous permettra de célébrer vos petites victoires le long du chemin, ce qui peut maintenir votre motivation à un niveau élevé.

  5. Trouver du soutien : Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent et vous encouragent dans la poursuite de vos objectifs. Partagez vos objectifs avec des amis, votre famille ou des mentors, et demandez-leur de vous aider à rester motivé et responsable.

  6. Visualiser le succès : Imaginez-vous atteindre vos objectifs et ressentez les émotions positives associées à cette réalisation. La visualisation peut renforcer votre motivation en vous aidant à vous concentrer sur les résultats positifs que vous souhaitez atteindre.

  7. Apprendre de l’échec : Ne laissez pas les échecs vous décourager. Voyez-les comme des opportunités d’apprentissage et de croissance. Analysez ce qui n’a pas fonctionné et apportez des ajustements à votre plan d’action. La persévérance est essentielle pour maintenir la motivation à long terme.

  8. Se rappeler de sa passion : Rappelez-vous pourquoi vous avez choisi de poursuivre ces objectifs en premier lieu. Retrouvez votre passion et votre enthousiasme initial pour alimenter votre motivation.

  9. Prendre soin de soi : Assurez-vous de prendre le temps de vous reposer, de vous nourrir correctement et de faire de l’exercice régulièrement. Une bonne santé physique et mentale est essentielle pour maintenir une motivation élevée.

  10. Célébrer les succès : N’oubliez pas de célébrer vos succès, qu’ils soient grands ou petits. Cela vous permettra de maintenir une attitude positive et de vous motiver à continuer à progresser vers vos objectifs.

 

Les clés du succès personnel et professionnel

  1. Fixer des objectifs clairs et réalisables : Avoir une vision claire de ce que l’on veut accomplir dans sa vie personnelle et professionnelle est essentiel pour réussir. Il est important de définir des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et temporellement définis (SMART) afin de rester motivé et concentré sur ce que l’on veut accomplir.

  2. Développer des compétences et se former en continu : Pour réussir, il est important de constamment chercher à se développer et à acquérir de nouvelles compétences. Cela peut se faire par le biais de la formation continue, de la lecture, de l’apprentissage auprès d’experts, etc. Plus on est compétent dans un domaine, plus on a de chances de réussir.

  3. Cultiver une mentalité positive : La façon dont on perçoit les choses et dont on pense peut avoir un impact énorme sur notre succès. Cultiver une mentalité positive permet de rester motivé, de surmonter les obstacles et de voir les opportunités là où d’autres voient des problèmes. Il est important de pratiquer la gratitude, de se concentrer sur les aspects positifs et d’adopter une attitude de croissance.

  4. Établir et entretenir des relations positives : Les relations humaines sont essentielles pour réussir, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel. Il est important d’entretenir des relations positives, de construire un réseau solide et de s’entourer de personnes qui nous soutiennent et nous inspirent. Les relations de confiance et de collaboration peuvent ouvrir de nombreuses portes et offrir de nouvelles opportunités.

  5. Gérer son temps efficacement : Le temps est une ressource précieuse, il est donc important de l’utiliser de manière efficace. Cela implique de définir des priorités, de planifier ses journées, de fixer des échéances et de respecter les délais. La gestion du temps permet de rester organisé, de maximiser sa productivité et de ne pas se laisser submerger par les tâches quotidiennes.

  6. Faire preuve de persévérance et de résilience : Le chemin vers le succès est rarement linéaire et il peut y avoir des obstacles et des échecs en cours de route. Il est important de faire preuve de persévérance, de ne pas abandonner face aux difficultés et de rebondir après un échec. La résilience est une qualité essentielle pour surmonter les obstacles et continuer à avancer vers ses objectifs.

  7. Prendre soin de sa santé et de son bien-être : Le succès ne peut pas être atteint si l’on néglige sa santé et son bien-être. Il est important de prendre soin de son corps en adoptant une alimentation équilibrée, en faisant de l’exercice régulièrement et en dormant suffisamment. Il est également important de prendre du temps pour se détendre, se ressourcer et prendre soin de sa santé mentale.

 

 

Comment rester motivé(e) dans les moments difficiles

Rester motivé(e) dans les moments difficiles peut être un défi, mais voici quelques conseils qui pourraient vous aider :

  1. Fixez-vous des objectifs clairs : Avoir des objectifs clairs et réalisables vous aidera à rester motivé(e) et à garder le cap, même lorsque les choses deviennent difficiles. Décomposez vos objectifs en étapes plus petites et célébrez chaque petite victoire pour maintenir votre motivation.

  2. Visualisez votre réussite : Imaginez-vous en train de surmonter les difficultés et d’atteindre vos objectifs. Visualisez les résultats positifs et les avantages que vous obtiendrez en persévérant. Cela peut vous aider à rester motivé(e) et à garder une vision claire de ce que vous voulez accomplir.

  3. Trouvez du soutien : Entourez-vous de personnes qui vous soutiennent et vous encouragent. Parlez de vos difficultés à des amis, à votre famille ou à un mentor. Leur soutien et leurs conseils peuvent vous aider à surmonter les obstacles et à rester motivé(e).

  4. Prenez soin de vous : Prenez le temps de vous reposer, de vous détendre et de prendre soin de vous. Lorsque vous êtes physiquement et émotionnellement épuisé(e), il est plus difficile de rester motivé(e). Faites de l’exercice, mangez sainement et pratiquez des activités qui vous plaisent pour maintenir votre énergie et votre motivation.

  5. Apprenez de vos échecs : Les moments difficiles peuvent être l’occasion d’apprendre et de grandir. Ne vous découragez pas en cas d’échec, mais utilisez-le comme une opportunité d’apprendre et d’améliorer vos compétences. Analysez ce qui n’a pas fonctionné et apportez les ajustements nécessaires pour avancer.

  6. Restez positif(ve) : Adoptez une attitude positive et essayez de vous concentrer sur les aspects positifs de la situation. La pensée positive peut vous aider à surmonter les moments difficiles et à rester motivé(e) pour atteindre vos objectifs.

  7. Récompensez-vous : Accordez-vous des récompenses lorsque vous atteignez des étapes importantes ou lorsque vous surmontez des difficultés. Cela renforcera votre motivation et vous donnera quelque chose à anticiper.

 

Stratégies pour développer la confiance en soi et la motivation

  1. Fixez-vous des objectifs réalistes et atteignables : Commencez par des petits objectifs que vous pouvez atteindre facilement, puis augmentez progressivement la difficulté. Cela vous aidera à renforcer votre confiance en vous et à maintenir votre motivation.

  2. Célébrez vos succès : Prenez le temps de reconnaître et de célébrer vos réussites, aussi petites soient-elles. Cela renforcera votre confiance en vous et vous motivera à continuer à progresser.

  3. Entourez-vous de personnes positives : Évitez les personnes négatives ou critiques qui peuvent miner votre confiance en vous. Cherchez plutôt des personnes positives et encourageantes qui vous soutiendront dans vos efforts.

  4. Pratiquez l’auto-compassion : Soyez bienveillant envers vous-même et évitez de vous juger trop sévèrement en cas d’échec. Apprenez à vous pardonner et à vous encourager à continuer à avancer.

  5. Cultivez une attitude positive : Adoptez une attitude positive envers vous-même et envers les défis que vous rencontrez. Voyez les obstacles comme des opportunités d’apprentissage et de croissance plutôt que comme des échecs.

  6. Prenez soin de vous : Prenez le temps de vous occuper de vous-même en vous accordant des moments de détente, en pratiquant une activité physique régulière et en adoptant une alimentation équilibrée. Une bonne santé physique contribue à renforcer la confiance en soi et la motivation.

  7. Apprenez de nouvelles compétences : En acquérant de nouvelles compétences, vous vous sentirez plus compétent et confiant dans vos capacités. Choisissez des domaines qui vous intéressent et qui vous passionnent.

  8. Visualisez votre réussite : Visualisez-vous en train d’atteindre vos objectifs et imaginez-vous ressentir la fierté et la satisfaction qui en découlent. Cette technique de visualisation peut renforcer votre confiance en vous et votre motivation.

  9. Faites face à vos peurs : Identifiez vos peurs et confrontez-les progressivement. En sortant de votre zone de confort, vous renforcerez votre confiance en vous et vous constaterez que vous êtes capable de surmonter les obstacles.

  10. Apprenez de l’échec : Ne laissez pas l’échec vous décourager. Voyez-le comme une occasion d’apprendre et de grandir. Analysez ce qui n’a pas fonctionné, ajustez votre approche et recommencez avec une nouvelle perspective.

 
 

Les habitudes des personnes qui réussissent

Les habitudes des personnes qui réussissent peuvent varier d’une personne à l’autre, mais voici quelques habitudes communes que l’on retrouve souvent chez les personnes qui atteignent leurs objectifs :

  1. Fixer des objectifs clairs : Les personnes qui réussissent ont tendance à se fixer des objectifs précis et réalisables. Ils savent ce qu’ils veulent accomplir et travaillent activement pour y parvenir.

  2. Établir des plans d’action : Une fois leurs objectifs fixés, les personnes qui réussissent établissent des plans d’action détaillés pour les atteindre. Ils savent quels sont les étapes nécessaires pour y parvenir et mettent en place des stratégies pour les réaliser.

  3. Se fixer des routines : Les personnes qui réussissent ont souvent des routines bien établies. Ils ont des horaires réguliers pour leurs activités quotidiennes, ce qui leur permet de rester organisés et de maximiser leur productivité.

  4. Être discipliné : La discipline est une caractéristique clé des personnes qui réussissent. Ils sont capables de se concentrer sur leurs tâches et de rester motivés même lorsque les choses deviennent difficiles. Ils sont prêts à faire les sacrifices nécessaires pour atteindre leurs objectifs.

  5. Apprendre de leurs erreurs : Les personnes qui réussissent voient les erreurs comme des opportunités d’apprentissage. Ils ne se découragent pas face à l’échec, mais cherchent plutôt à comprendre ce qui n’a pas fonctionné et à apporter des améliorations pour l’avenir.

  6. Cultiver une mentalité positive : Les personnes qui réussissent ont une mentalité positive et croient en leurs capacités à atteindre leurs objectifs. Ils se concentrent sur les aspects positifs de leur vie et cherchent des solutions plutôt que de se plaindre des problèmes.

  7. S’entourer de personnes positives : Les personnes qui réussissent s’entourent souvent de personnes positives et inspirantes. Ils cherchent des mentors et des modèles qui les encouragent et les soutiennent dans leurs efforts.

  8. Prendre soin de leur santé : Les personnes qui réussissent savent que leur santé physique et mentale est essentielle pour atteindre leurs objectifs. Ils font de l’exercice régulièrement, mangent sainement et prennent le temps de se reposer et de se ressourcer.

  9. Être ouvert au changement : Les personnes qui réussissent sont souvent ouvertes au changement et à l’adaptation. Ils sont prêts à sortir de leur zone de confort et à essayer de nouvelles choses pour progresser et évoluer.

  10. Persévérer : Enfin, les personnes qui réussissent sont persévérantes. Ils ne se découragent pas face aux obstacles et continuent à travailler dur pour atteindre leurs objectifs, même lorsque les choses deviennent difficiles.

2. Gestion du stress et bien-être mental :

 

La gestion du stress et le bien-être mental sont deux aspects essentiels de notre santé globale. Le stress peut avoir un impact négatif sur notre santé physique et mentale, tandis que le bien-être mental est crucial pour maintenir une bonne qualité de vie.

Voici quelques stratégies pour gérer le stress et favoriser le bien-être mental :

  1. Identifiez les sources de stress : Prenez le temps de réfléchir aux situations, aux personnes ou aux activités qui vous causent du stress. Une fois que vous avez identifié ces sources, vous pouvez commencer à trouver des moyens de les gérer.

  2. Pratiquez des techniques de relaxation : La relaxation est un excellent moyen de réduire le stress. Essayez des techniques telles que la respiration profonde, la méditation, le yoga ou les étirements pour vous détendre et vous calmer.

  3. Faites de l’exercice régulièrement : L’exercice physique est non seulement bon pour la santé physique, mais il peut également aider à réduire le stress et à améliorer l’humeur. Trouvez une activité que vous aimez et essayez de l’intégrer régulièrement dans votre emploi du temps.

  4. Pratiquez l’auto-soin : Prenez soin de vous en vous accordant du temps pour des activités qui vous plaisent et vous détendent. Cela peut inclure prendre un bain chaud, lire un livre, écouter de la musique ou passer du temps avec des amis et la famille.

  5. Établissez des limites : Apprenez à dire non lorsque vous êtes dépassé ou que vous avez trop de choses à faire. Établissez des limites claires pour vous-même et apprenez à vous respecter.

  6. Cherchez du soutien : Si vous vous sentez dépassé par le stress ou si vous avez du mal à gérer votre bien-être mental, n’hésitez pas à demander de l’aide. Parlez à un ami, un membre de votre famille ou un professionnel de la santé mentale.

  7. Adoptez une alimentation équilibrée : Une alimentation saine et équilibrée peut aider à maintenir un bon équilibre mental. Essayez de consommer des aliments riches en nutriments et évitez les aliments transformés et riches en sucre.

 

3. Épanouissement personnel et estime de soi :

L’épanouissement personnel et l’estime de soi sont deux concepts étroitement liés qui jouent un rôle essentiel dans notre bien-être et notre bonheur.

L’épanouissement personnel fait référence au développement de notre plein potentiel dans différents aspects de notre vie, tels que notre carrière, nos relations, notre santé physique et mentale, nos loisirs, etc. Cela implique de rechercher et de réaliser nos objectifs, de cultiver nos talents et de trouver un équilibre entre nos différentes sphères de vie. L’épanouissement personnel nous permet de nous sentir accomplis, satisfaits et équilibrés dans notre existence.

L’estime de soi, quant à elle, est la perception et l’évaluation que nous avons de nous-mêmes. C’est la valeur que nous accordons à notre propre personne, à nos compétences, à nos réalisations et à notre apparence physique. Une estime de soi positive est essentielle pour notre bien-être émotionnel et notre confiance en nous. Elle nous permet de nous accepter et de nous aimer tels que nous sommes, ce qui favorise notre capacité à faire face aux défis de la vie et à atteindre nos objectifs.

Il existe de nombreuses façons de cultiver l’épanouissement personnel et l’estime de soi. Voici quelques conseils :

  1. Se connaître soi-même : Prenez le temps d’explorer vos valeurs, vos passions, vos forces et vos faiblesses. Cela vous aidera à mieux comprendre qui vous êtes et ce qui est important pour vous.

  2. Fixer des objectifs réalistes : Identifiez ce que vous souhaitez accomplir dans différents domaines de votre vie et établissez des objectifs clairs et réalisables. Cela vous donnera un sentiment de direction et de motivation pour avancer.

  3. Se nourrir positivement : Entourez-vous de personnes positives et encourageantes qui vous soutiennent dans vos aspirations. Évitez les relations toxiques qui peuvent nuire à votre estime de soi.

  4. Prendre soin de soi : Accordez-vous du temps pour vous-même et engagez-vous dans des activités qui vous apportent du plaisir et vous permettent de vous ressourcer. Prenez soin de votre santé physique et mentale en adoptant des habitudes de vie saines.

  5. Apprendre de ses échecs : Les échecs font partie de la vie, mais ils peuvent être des opportunités d’apprentissage et de croissance. Ne vous découragez pas en cas d’échec, mais tirez des leçons de vos expériences et utilisez-les pour vous améliorer.

  6. Pratiquer l’auto-compassion : Soyez bienveillant envers vous-même et traitez-vous avec la même gentillesse et le même respect que vous accorderiez à un ami. Acceptez vos imperfections et pardonnez-vous vos erreurs.

Les relations interpersonnelles et la communication sont des aspects essentiels de la vie quotidienne.

Elles jouent un rôle clé dans nos interactions avec les autres, que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle. Voici quelques points importants à prendre en compte :

  1. Écoute active : L’écoute active est une compétence essentielle pour établir de bonnes relations interpersonnelles. Il s’agit de prêter attention à ce que l’autre personne dit, de montrer de l’empathie et de poser des questions pour mieux comprendre ses besoins et ses préoccupations.

  2. Communication non verbale : La communication non verbale, telle que les expressions faciales, le langage corporel et la tonalité de la voix, joue un rôle important dans la communication. Il est important d’être conscient de ces signaux et de les utiliser de manière appropriée pour transmettre nos intentions et nos émotions.

  3. Respect et compréhension mutuels : Les relations interpersonnelles sont basées sur le respect mutuel et la compréhension. Il est important de reconnaître et de valoriser les différences entre les individus, et d’être ouvert à l’apprentissage et à la croissance personnelle à travers ces différences.

  4. Communication assertive : La communication assertive consiste à exprimer ses besoins, ses opinions et ses limites de manière claire et respectueuse. Il est important de trouver un équilibre entre l’affirmation de soi et le respect des autres, afin de favoriser des relations saines et équilibrées.

  5. Résolution de conflits : Les conflits font partie intégrante des relations interpersonnelles. Il est important de développer des compétences en résolution de conflits, telles que l’écoute active, la recherche de solutions mutuellement bénéfiques et la gestion des émotions, pour résoudre les différends de manière constructive.

4. Productivité et gestion du temps :

La productivité et la gestion du temps sont deux aspects essentiels pour atteindre ses objectifs et maximiser son efficacité. Voici quelques conseils pour améliorer votre productivité et gérer votre temps de manière plus efficace :

  1. Établissez des objectifs clairs : Définissez des objectifs spécifiques et mesurables pour vous-même. Cela vous aidera à rester concentré et motivé.

  2. Planifiez votre temps : Utilisez un calendrier ou un outil de gestion du temps pour organiser vos tâches et activités. Allouez du temps pour les tâches importantes et prioritaires, et évitez la procrastination.

  3. Identifiez les tâches prioritaires : Classez vos tâches en fonction de leur importance et de leur urgence. Concentrez-vous d’abord sur les tâches qui ont le plus d’impact sur vos objectifs.

  4. Éliminez les distractions : Identifiez les distractions qui vous empêchent d’être productif, comme les réseaux sociaux, les notifications sur votre téléphone, etc. Éliminez ou minimisez ces distractions pendant que vous travaillez.

  5. Utilisez des techniques de gestion du temps : Essayez des techniques telles que la méthode Pomodoro, qui consiste à travailler pendant de courtes périodes de temps intensives, suivies de courtes pauses. Cela peut vous aider à maintenir votre concentration et à éviter la fatigue mentale.

  6. Apprenez à dire non : Ne surchargez pas votre emploi du temps en acceptant trop de tâches ou d’engagements. Apprenez à dire non lorsque cela est nécessaire pour préserver votre temps et votre énergie.

  7. Prenez des pauses régulières : Les pauses régulières sont essentielles pour maintenir votre productivité et votre concentration. Accordez-vous des moments de repos et de détente pour recharger vos batteries.

  8. Utilisez des outils de gestion du temps : Il existe de nombreux outils et applications disponibles pour vous aider à gérer votre temps de manière plus efficace. Explorez ces options et utilisez celles qui correspondent le mieux à vos besoins.

  9. Apprenez à déléguer : Si possible, déléguez certaines tâches à d’autres personnes. Cela vous permettra de vous concentrer sur les tâches les plus importantes et de gagner du temps.

  10. Prenez soin de vous : Une bonne gestion du temps ne consiste pas seulement à travailler dur, mais aussi à prendre soin de votre bien-être physique et mental. Assurez-vous de vous accorder suffisamment de temps pour vous reposer, vous détendre et vous ressourcer.

Débordé ? Gestion du temps

Voir aussi l’article de LOVE FRANCE


 

Gérer Son Temps : Un Voyage vers la Meilleure Version de Soi

Apprendre à gérer son temps est une aventure profonde et enrichissante. C’est bien plus qu’une simple tâche, c’est une expression de qui nous sommes et de ce que nous aspirons à créer. Chaque moment compte et savoir comment l’utiliser judicieusement est un art en soi.

Le voyage vers une meilleure gestion du temps Gérer son temps est une quête, semée de réussites, d’échecs, de découvertes et de remises en question. Tout comme un héros naviguant à travers une épopée, chaque individu doit faire face à des défis quotidiens, nécessitant persévérance, conviction et persistance.

La puissance des choix individuels Il n’y a pas de machine universelle pour gérer le temps, car la gestion du temps est profondément personnelle et multidimensionnelle. Elle touche des aspects tels que les émotions, les relations, et même la physiologie. Bien que des outils puissent nous guider, le pouvoir réel réside dans nos choix individuels.

L’impact du management sur la gestion du temps Si vous êtes manager, votre rôle est crucial. Votre approche de la gestion du temps peut avoir un effet d’entraînement :

  1. Amélioration personnelle : Votre propre efficacité et bien-être sont amplifiés.
  2. Efficacité d’équipe : L’adoption de bonnes pratiques peut améliorer la productivité de toute l’équipe.
  3. Empowerment individuel : Transmettez vos connaissances à chaque membre de votre équipe et regardez-les s’épanouir.

Des bénéfices qui rayonnent La gestion efficace du temps ne se limite pas au travail. Elle se répercute dans toute l’entreprise, renforce les bonnes pratiques et accroît l’efficacité générale. De plus, une meilleure gestion du temps se traduit par des avantages dans la vie personnelle, des relations familiales épanouies, des loisirs enrichis, et une estime de soi renforcée.
La gestion du temps est un voyage qui mérite d’être entrepris. Elle nécessite une introspection, une volonté et des outils, mais les récompenses sont inestimables.

Décortiquons chaque chapitre pour une gestion du temps optimisée

Chaque moment compte. Si vous cherchez à gérer votre temps de manière efficace, ces chapitres sont une mine d’or pour y parvenir. Gardez à l’esprit les termes clés tels que “gestion du temps”, “efficacité”, “principes fondamentaux” et “management” pour une recherche optimisée.

Chapitre 1 : Les Fondamentaux de la Gestion du Temps La gestion efficace du temps repose sur la compréhension et la réalisation de ce qui est véritablement essentiel. Découvrez les enjeux et les étapes fondamentales pour maîtriser et prendre en main votre temps.

Chapitre 2 : Diagnostic de Votre Gestion du Temps Actuelle Avant de progresser, vous devez savoir où vous en êtes. Ce chapitre vous guide dans l’analyse de vos habitudes actuelles, identifiant vos points forts et vos domaines d’amélioration.

Chapitre 3 : Les Pilliers de la Gestion du Temps S’appuyant sur des principes éprouvés, ce chapitre est votre guide pour réinventer votre relation avec le temps. Apprenez à prioriser, focaliser et optimiser chaque moment.

Chapitre 4 : Gestion du Temps pour les Managers Être à la tête d’une équipe requiert une approche spécifique en matière de gestion du temps. Explorez les pratiques essentielles pour garantir l’efficacité de chaque membre de votre équipe.

Chapitre 5 : Sélectionner et Maîtriser vos Outils Des outils adaptés peuvent décupler votre efficacité. Découvrez une gamme d’outils éprouvés pour atteindre vos objectifs, et apprenez à les personnaliser selon vos besoins.

Chapitre 6 : Collaborer Efficacement avec Autrui La collaboration est essentielle pour l’efficacité collective. Dans ce chapitre, vous trouverez des stratégies pour travailler harmonieusement avec d’autres, garantissant une synergie maximale.

Chapitre 7 : Maintenir la Discipline dans le Temps Instaurer une bonne gestion du temps est un défi, mais la maintenir est encore plus exigeant. Trouvez des astuces et conseils pour rester sur la bonne voie, même face aux obstacles.

En se plongeant dans ces pages, vous aurez accès à une expertise forgée sur des décennies de pratique et d’accompagnement professionnel. Chaque conseil, outil et pratique a été testé en conditions réelles, offrant une approche concrète et pratique de la gestion du temps.

Et si la conscience préexistait au cerveau ?

Voir aussi  Cette vie et au delà – Dr Christophe Fauré  

Ecouter l’émission, sous le soleil de Platon, de Charles Pépin, avec Christophe Fauré

Storytelling

Ce matin, j’ai écouté sur France Inter une émission à la fois passionnante et troublante.
Assis confortablement avec une tasse de café chaud entre mes mains, j’ai été immédiatement captivé par le sujet : “L’histoire de la conscience”. L’animateur, Charles Pépin, racontait me semblait-il l’histoire d’un neuroscientifique, profondément ancré dans la croyance que la conscience était le pur produit de notre activité cérébrale.
Au fur et à mesure que j’écoutais, je me suis retrouvé immergé dans l’univers complexe du cerveau, avec ses 85 milliards de neurones et sa plasticité. Mais une question étrange et profonde a marqué mon esprit quand le scientifique a décrit une expérience de méditation et ses conséquences : et si la conscience était première ? Et non pas le cerveau, comme on en a tous la certitude… Cette idée, bien que nouvelle pour moi, semblait étrangement familière.
Le thème de l’émission s’est éclairé au travers de toutes les interventions de l’invité, Christophe Fauré. Spécialiste du deuil, il a partagé avec nous ses recherches sur la continuité de la conscience après la mort. Son livre, “Cette vie… et au-delà”, semblait être une exploration profonde et bien documentée des expériences autour de la mort et de la conscience. Plus j’écoutais, plus je me sentais intrigué et poussé à remettre en question mes propres croyances.
Les témoignages sur les expériences de mort imminente, la sensation des défunts présents avec nous, tout cela m’a fait réfléchir. Les notions de physique quantique, d’amour et de sagesse, évoquées dans l’émission, ont ajouté des couches supplémentaires à mes pensées.
Alors que l’émission touchait à sa fin, je me suis retrouvé plongé dans une introspection profonde. Si la conscience est première, que signifie-t-elle pour ma propre existence ? Quelle est ma mission, mon but ici sur terre ?
La radio s’est tue, et j’ai compris qu’une nouvelle curiosité m’avait saisi, et une envie d’explorer davantage ces questions… Je vous livre le début de ce travail.

 

Ecouter l’émission, sous le soleil de Platon, de Charles Pépin, avec Christophe Fauré

This morning, I tuned into France Inter for a show that was both captivating and unsettling. Sitting comfortably with a warm cup of coffee in my hands, I was immediately engrossed by the topic: “The History of Consciousness”. The host, Charles Pépin, seemed to be recounting the story of a neuroscientist, deeply rooted in the belief that consciousness was solely the product of our brain activity. As I listened on, I found myself delving deep into the intricate world of the brain, with its 85 billion neurons and its plasticity. However, a curious and profound question struck me as the scientist described a meditation experience and its implications: what if consciousness was primary? And not the brain, as we’re all so certain… This notion, though novel to me, felt eerily familiar. The essence of the show shone through with every insight shared by the guest, Christophe Fauré. An expert on grief, he imparted his research on the continuity of consciousness after death. His book, “This Life… and Beyond”, seemed to be a deep and well-researched exploration of experiences surrounding death and consciousness. The more I listened, the more intrigued I became, questioning my own beliefs. Testimonies on near-death experiences and the sensation of departed ones being present with us made me ponder. Concepts of quantum physics, love, and wisdom, mentioned in the show, layered more depth onto my thoughts. As the show drew to a close, I found myself immersed in deep introspection. If consciousness is primary, what does it mean for my own existence? What is my purpose, my goal here on earth? The radio went silent, and I realized a newfound curiosity had taken hold of me, sparking a desire to delve deeper into these questions… I present to you the beginning of this journey.

A la Croisée des Témoignages : L’Eternelle Question de la Vie Après la Mort

Une atmosphère électrisante envahit la pièce, semblable à celle qui règne dans une salle d’audience juste avant le verdict. Le sujet du jour ? Une question aussi vieille que le temps lui-même : existe-t-il une vie après la mort ? Au fil de ses pages, le Dr Christophe Fauré, tel un enquêteur passionné, nous présente une accumulation de témoignages et d’expériences.
D’une voix douce, il nous rappelle que des millions d’individus à travers le monde, ont vécu des moments qui dépassent l’entendement :

  1. Les expériences de fin de vie – Ces moments précieux juste avant le grand départ.
  2. Les expériences de mort imminente (EMI) – Des visions lors de la danse fragile entre la vie et la mort.
  3. Les rencontres avec des défunts – L’écho d’une voix aimée perdue, mais toujours présente.
  4. Les souvenirs d’une vie antérieure – Un flash du passé qui semble si familier.

Selon le Dr Fauré, ces témoignages se rejoignent pour dessiner une vérité : il existe une continuité de la conscience au-delà de la mort. L’une des affirmations les plus audacieuses de son enquête est que notre conscience pourrait fonctionner indépendamment de notre activité neuronale. Imaginez, des dimensions hors de notre réalité physique, où le flux de notre conscience continue après la fin de notre vie terrestre !
Cependant, une énigme persiste. Si tous ces témoignages offrent des preuves aussi écrasantes, pourquoi sont-ils souvent rejetés ou ridiculisés par une grande partie de la communauté scientifique ? La réponse du Dr Fauré est aussi simple qu’éloquente : parce qu’ils défient les postulats établis de la science.
En refermant ce livre, on ne peut s’empêcher de s’interroger. Et si ces expériences, loin d’être des anomalies, étaient la clé pour comprendre la nature même de notre existence ? Après tout, ce que nous considérons aujourd’hui comme extraordinaire pourrait simplement être la norme de demain.

Le Voyage Intérieur : Les Transformations après une Expérience de Mort Imminente

Il est des voyages qui n’ont ni début, ni fin, mais qui modifient profondément la trajectoire d’une vie. Une expérience de mort imminente (EMI) est l’une d’elles. Le Dr Christophe Fauré détaille dans son ouvrage les profonds bouleversements qui découlent de ces rencontres avec l’au-delà :

  1. Redefinition de la Vie et de la Mort
    Après une EMI, la grande faucheuse n’effraie plus. Une certitude nouvelle émerge : la mort n’est pas la fin. On touche du doigt une réalité spirituelle parallèle, indépendante des dogmes religieux. Le quotidien se teinte alors de spiritualité, d’un éveil à une mission de vie, d’une sérénité renouvelée. Le présent est vécu avec une intensité nouvelle, loin des petits soucis matériels. L’existence se métamorphose en une quête constante de sens, souvent associée à une mission précise.
  2. L’Éveil à Soi
    Suite à l’EMI, certains parlent d’avoir touché à la “connaissance universelle”. Ce nouveau savoir nourrit une soif d’apprendre insatiable, renforçant ainsi l’estime de soi. Une quête de développement personnel se dessine, portée par une confiance en soi retrouvée.
  3. L’Essence des Relations Humaines
    L’EMI ouvre les portes de l’amour inconditionnel. Ceux qui ont ressenti cette affection illimitée développent une empathie renforcée, un amour profond pour chaque être. La connexion entre les âmes devient évidente, chaque relation se base désormais sur le respect mutuel, la compassion et l’entraide. La reconnaissance des autres importe peu, car l’essentiel est dans le lien invisible qui unit chaque conscience.
  4. Un Nouveau Regard sur le Matériel
    Si l’EMI mène à une renaissance spirituelle, elle conduit aussi à un détachement matériel. La course effrénée à la réussite, à l’accumulation de biens, perd son sens. Les valeurs évoluent, privilégiant l’authenticité et l’expérience plutôt que le statut ou la richesse.

Mais au-delà de ces transformations, certaines âmes reviennent avec des facultés particulières : télépathie, intuitions ou rêves prémonitoires, évoquant un lien encore plus profond avec l’univers.
Les témoignages du Dr Fauré soulignent que ces expériences, loin d’être isolées, forment un tableau d’éveils, redéfinissant constamment notre conception de la vie, de la mort et de notre rôle sur cette Terre.

L’humanisme contesté de Fanny Nusbaum

L’œuvre d’art de votre existence selon Fanny Nusbaum

Plongez dans le voyage philosophique proposé par Fanny Nusbaum, experte en intelligence, à travers son 4e ouvrage. Elle nous invite à percevoir notre vie non pas comme une série d’événements ordinaires, mais comme une véritable œuvre d’art sculptée par nos propres mains. Dans une époque où la société semble privilégier l’essence plutôt que l’existence, Nusbaum sonne l’alarme, nous appelant à reconquérir notre dignité, à cesser de ramper et à commencer à créer activement. Elle nous guide vers une quête d’excellence décomplexée, nous encourageant à embrasser nos aspirations les plus profondes. L’auteure nous interpelle en disant : « L’humanisme actuel nous uniformise, diluant le feu intérieur qui fait la grandeur de l’Homme. » Elle nous avertit de la dérive de notre société, la comparant à un système qui s’emballe, oublie ses valeurs et se tourne vers les dogmes. Mais loin de n’être que critique, Fanny Nusbaum nous offre une boussole pour naviguer dans ce monde compliqué. Elle dévoile 40 commandements pour résister aux normes sociétales oppressantes et embrasser pleinement la vie. Elle nous incite à redécouvrir notre courage, notre ambition et notre instinct – des outils que la bienveillance moderne semble souvent nous demander d’oublier. Chaque page de cet ouvrage est une invitation à réfléchir, à défier le statut quo et à faire de notre existence une aventure unique et passionnée. C’est un véritable appel à tous ceux qui se sentent submergés par une culture qui valorise la sécurité et la conformité au détriment de ce qu’elle appelle “la véritable essence humaine”. Si vous êtes convaincu, prêt à revendiquer votre place dans le monde et à vivre avec passion, ce livre est pour vous. Embarquez dans le voyage de la transformation avec Fanny Nusbaum et découvrez comment vous pouvez, alors, véritablement exister… Mais n’oubliez pas de garder votre esprit critique !

Fanny Nusbaum s’en prend à “la guimauve humaniste”

 

Elle entreprend d’abord d’interpréter les origines et l’évolution de l’humanisme

  1. Descartes et le Cogito : Descartes, avec son fameux “Cogito, ergo sum” (Je pense, donc je suis), a positionné la pensée comme essence de l’existence humaine. Cette affirmation suggère que l’être humain n’existe que parce qu’il pense, remettant ainsi en question la validité d’autres aspects de l’expérience humaine, comme l’action, l’intuition et l’instinct.
  2. Rejet du Corps : Selon cette opinion, Descartes aurait tendance à négliger ou à dévaloriser le corps humain, la faim, la douleur et d’autres expériences physiques, en faveur d’une existence axée sur la pensée.
  3. Parallèle avec le Nouveau Testament : La pensée cartésienne est vue comme une interprétation modernisée du Nouveau Testament. Elle met l’accent sur l’essentialisme, c’est-à-dire la croyance en une essence ou nature intrinsèque des choses.
  4. Évolution de l’Humanisme :
    • Avant les Lumières: Un humaniste était une personne qui étudiait et enseignait les langues classiques, les arts et les sciences. L’humanisme, à cette époque, signifiait retrouver sa dignité par l’auto-perfectionnement et la maîtrise de disciplines nobles.
    • Après les Lumières : Avec Diderot et d’Alembert, la définition de l’humaniste change. Dans leur Encyclopédie, ils définissent un humaniste comme un philanthrope, c’est-à-dire quelqu’un qui aime l’humanité et souhaite la promouvoir. Cette nouvelle définition déplace l’accent de l’auto-perfectionnement vers la simple promotion de l’existence humaine.
  5. Changement de Paradigme : La vie humaine est sacralisée, non pas par sa capacité à s’élever, mais simplement par son existence. L’importance est mise sur l’élévation collective des plus démunis, principalement par la pensée.

Elle présente une critique des évolutions conceptuelles de l’humanisme à travers le temps, suggérant que l’ère des Lumières a déplacé l’accent de l’auto-amélioration personnelle vers une acceptation et une célébration plus générale de l’humanité dans son ensemble.

L’auteur poursuit sa réflexion sur la nature et l’évolution de l’humanisme, en mettant l’accent sur l’essentialisme.

  1. Religion de l’Humanisme : La majorité des conventions modernes soutiennent l’humanisme, qui est défini comme la promotion de la race humaine par et pour elle-même. Ce courant est influencé par les valeurs chrétiennes, et il considère que chaque vie humaine est sacrée, indépendamment des qualités ou défauts individuels.
  2. Pandémie de Covid-19 : Lors de la pandémie, de nombreux dirigeants ont affirmé l’importance et la valeur de chaque vie humaine, illustrant la prédominance de cette vision humaniste.
  3. Promotion de la Multiplication Humaine : La société encourage la multiplication de la race humaine, même si cela peut sembler paradoxal dans un contexte de surpopulation mondiale.
  4. Essentialisme :
    • Philosophie de l’Être : L’humanisme moderne est fortement teinté d’essentialisme, qui soutient que l’essence de chaque individu est primordiale et préexistante. Les caractéristiques intrinsèques (comme le genre, la couleur de peau ou l’orientation sexuelle) sont vues comme déterminantes pour la vie de l’individu.
    • Passivité : Selon cette perspective, la vie est composée d’événements qui “arrivent” à l’individu, suggérant une forme de destin prédéfini. Cela peut mener à un mode de vie passif, où l’individu se contente simplement d’exister plutôt que de chercher activement à se réaliser.
    • Origines : L’essentialisme provient de la philosophie de Parménide et d’autres éléates, qui considéraient l’univers comme stable, éternel, et essentiellement immuable.
  5. Convention Imaginaire : La société moderne favorise une vision essentialiste de l’humanisme, où l’individu est encouragé à simplement “être” plutôt qu’à “devenir”. Cela suggère qu’à un certain moment, chaque individu reçoit une révélation de sa véritable nature et doit alors chercher à être toujours plus en accord avec cette révélation.

Elle critique donc la passivité induite par l’essentialisme et souligne le danger potentiel d’une vision de l’humanité trop statique et non évolutive.

Elle critique aussi le “développement personnel”

Pour elle toute une catégorie de personnes, qualifiées d'”essentialistes”, se caractérisent par une quête de développement personnel axée sur l’acceptation de soi  :

Les essentialistes s’investissent dans le développement personnel, cherchant à se connaître et à s’accepter plutôt qu’à se transformer ou à s’améliorer en termes conventionnels. Ils lisent sur le sujet, participent à des formations, des stages et consultent régulièrement des psychologues. Au lieu de chercher à être “meilleur”, “plus grand” ou “plus fort”, l’essentialiste apprend à s’accepter, à accueillir ses peurs et ses faiblesses. Le processus est si profond qu’il pourrait même finir par chérir ces imperfections.

L’essentialiste aime réfléchir profondément et prendre le temps de comprendre les choses et les personnes, sans nécessairement vouloir les changer. Il a tendance à être critique envers ceux qui poursuivent des objectifs ambitieux, qu’il s’agisse de réussite, de mouvement ou d’exploitation des ressources. Pour l’essentialiste, la philosophie devient une forme de morale, avec des notions claires de bien et de mal. Par exemple, il peut juger que gagner de l’argent est mal, tout en simplifiant les motivations derrière cette quête d’argent. Nusbaum suggère que l’essentialiste a une vision morale de nombreuses choses, comme l’argent, la joie, la colère, la paix et la guerre, et qu’il a tendance à porter des jugements basés sur ces perceptions.

Le rôle du féminin dans la perception et l’institutionnalisation de la vulnérabilité, en lien avec les conventions humanistes.

L’auteur explique que la symbolique féminine coïncide avec les codes humanistes, mais prévient que son discours pourrait déclencher des controverses. Elle anticipe que certains pourraient contester la notion de spécificités masculines ou féminines. Toutefois, elle souligne que diverses études ont mis en avant certaines différences entre les hommes et les femmes, en particulier sur le plan émotionnel ou en matière d’hyperactivité.

La liste exhaustive des qualités et des attributs associés au féminin, selon l’auteur, englobe des traits tels que la sensibilité, la douceur, l’empathie, la compassion, et bien d’autres. Ces symboles ne sont pas le fruit du hasard, mais sont plutôt issus d’un inconscient collectif ancien.

L’auteur cite Nietzsche pour souligner le rôle traditionnellement attribué à la femme. Elle précise cependant que ces attributs féminins ne décrivent pas nécessairement toutes les femmes. En réalité, le féminin ne se réfère pas spécifiquement à la femme. Hommes et femmes possèdent tous deux des dimensions féminines et masculines, qui s’expriment de différentes manières selon les individus et les situations. Une personne peut être prédominamment masculine dans certains contextes et féminine dans d’autres.

Donc pour elle c’est  notre époque qui est principalement féminine. Cette prédominance féminine s’est naturellement intégrée dans la “religion humaniste”, en soutien à la philosophie essentialiste prévalente.

 

L’auteur y oppose, bien sûr, l’idée de  “Restaurer le masculin”

Elle aborde la distinction entre les valeurs typiquement associées au masculin et au féminin, suggère qu’en milieu “embelliste”, des qualités comme le flair, l’excellence, l’audace et le rayonnement sont valorisées plus que la gentillesse, la bienveillance et la discrétion. Cela ne signifie pas que nous devrions abandonner les qualités féminines; au contraire, elles devraient être exprimées en fonction de la situation. Elle suggère que l’existentialisme, avec sa proactivité et sa quête d’intensité, porte l’ADN du masculin. Il est orienté vers l’action, le dépassement et la force plutôt que la réflexion ou la transmission. Ce trait est illustré par de nombreux personnages historiques, qu’ils soient hommes ou femmes. Elle liste une série d’attributs associés au masculin – de la force à la combativité, en passant par la créativité et la démesure. Ces attributs ne sont pas forcément valorisés dans la perspective de l’humanisme contemporain, mais l’auteur soutient que chaque individu aspire naturellement à exprimer sa volonté de puissance et à nourrir ces traits.
Le texte aborde aussi la tension ressentie par de nombreux individus entre leur aspiration à exister, à se différencier et à gagner en puissance, et la pression sociétale de montrer de la douceur et d’autres vertus typiquement associées au féminin. Enfin, l’auteur souligne qu’en situation de survie ou de crise, les instincts prédominants sont ceux du masculin. Le féminin se retire, se protège et soutient de manière indirecte, tandis que le masculin prend les devants.
Elle plaide pour une reconnaissance et une valorisation du masculin, tout en respectant l’équilibre avec le féminin, selon les situations et les contextes.

 

La suite s’inscrit dans une cohérence de la réflexion de l’auteur

L’éloge de la performance, qui est un thème qu’elle a déjà travaillé dans d’autres ouvrages. Puis suivent LES 40 COMMANDEMENTS DE LA SAGESSE EMBELLISTE

Un livre à lire, car il est rare de trouver une telle critique des pensées dominantes et séculaires (!)… mais en conservant sa propre force critique 😁

Notre point de vue

Exprimé également ici

L’humanisme est contesté souvent sur les points suivants

L’humanisme, qui place l’humain au centre de toute préoccupation, a connu diverses critiques depuis son émergence pendant la Renaissance. Voici quelques critiques courantes :

  1. Anthropocentrisme excessif : L’humanisme est souvent critiqué pour son anthropocentrisme, c’est-à-dire sa tendance à considérer l’humain comme l’élément central ou le plus important de l’univers. Cette vision peut mener à l’exploitation de la nature et à l’ignorance des droits des autres espèces. Elle est souvent remise en question par les écologistes, les défenseurs des droits des animaux et les penseurs post-humanistes.
  2. Optimisme démesuré : L’humanisme peut parfois être critiqué pour son optimisme concernant les capacités humaines. Cette vision peut conduire à une surévaluation des capacités humaines à résoudre les problèmes du monde et à progresser moralement et intellectuellement.
  3. Universalisme problématique : L’humanisme prétend souvent à l’universalité, suggérant une essence ou nature humaine commune. Cette vision est critiquée par ceux qui soulignent les différences culturelles, historiques et individuelles entre les personnes. De plus, elle peut mener à une marginalisation des cultures non-occidentales et à une forme de colonialisme culturel.
  4. Négligence du contexte social : Les critiques de l’humanisme soulignent souvent qu’il se concentre trop sur l’individu et néglige l’importance des contextes sociaux et économiques. Les théories comme le structuralisme, le post-structuralisme, et le marxisme mettent l’accent sur les structures sociales plutôt que sur les individus.
  5. Limites face aux avancées technologiques : Avec les progrès de l’intelligence artificielle et de la génétique, certains pensent que l’humanisme traditionnel n’est pas équipé pour traiter les questions éthiques qui se posent. Le transhumanisme, par exemple, critique l’humanisme pour son refus d’envisager l’augmentation ou le dépassement des capacités humaines par la technologie.

Il convient de noter que l’humanisme est un courant de pensée divers et ces critiques peuvent ne pas s’appliquer à toutes les formes d’humanisme. De nombreux humanistes ont également répondu à ces critiques, parfois en révisant ou en élargissant leurs conceptions de ce que signifie être humain.

On peut opposer à ces critiques des réponses précises

  1. Anthropocentrisme excessif : C’est vrai historiquement, mais les humanistes ont  élargi le concept d’humanisme pour y inclure un respect accru pour l’environnement et d’autres espèces. Le respect de la nature et le souci de la biodiversité peuvent être vus comme une extension de la préoccupation humaniste pour le bien-être et la dignité. La perspective est systémique aujourd’hui, et l’humanisme tente de tenir compte des interactions entre tous les éléments actifs du système terre.
  2. Optimisme démesuré : Il ne s’agit pas tant d’un optimisme naïf que d’un engagement actif à améliorer le monde. Ils pourraient également souligner que l’humanisme ne nie pas les défauts et les limites humaines, mais cherche plutôt à les comprendre et à les surmonter par l’éducation, la réflexion critique et l’action éthique.
  3. Universalisme problématique : Certains humanistes peuvent croire en une “nature humaine” universelle, beaucoup adoptent une vision plus flexible, soulignant la diversité des expériences et des perspectives humaines. Ils peuvent également soutenir que l’humanisme est une tradition en constante évolution, capable de s’adapter à de nouveaux contextes et de nouvelles idées.
  4. Négligence du contexte social : L’humanisme affirme l’importance des contextes sociaux et économiques et cherche à promouvoir la justice sociale et l’égalité. L’humanisme est social et combine l’accent sur la dignité humaine et l’éthique avec une critique du capitalisme et une préoccupation pour les questions sociales et économiques.
  5. Limites face aux avancées technologiques : Certains humanistes sont sceptiques à l’égard de la modification génétique, de l’intelligence artificielle, etc. D’autres embrassent ces technologies comme des outils potentiels pour améliorer la vie humaine. Ils soulignent que le défi est de s’assurer que ces technologies sont utilisées de manière éthique et bénéfique. D’autres encore se rendent compte que la problématique n’est pas celle des outils, les technologies ayant très rapidement et très profondément pénétré aussi bien les pratiques sociales que les mentalités, les prises de décision, etc.

 

Comprendre l’universalisme humaniste

Les principes universalistes de l’humanisme visent des questions de portée à la fois individuelle et collective, liées à la vaste question de la conscience :

  1. La dignité et la valeur de chaque individu : Chaque personne a une valeur intrinsèque et mérite le respect et la considération.
  2. L’autonomie personnelle : L’humanisme met l’accent sur la liberté individuelle et le droit de chaque personne à diriger sa propre vie, tant que cela ne porte pas préjudice aux autres. C’est sur cette base aussi que l’on peut faire société, en cultivant la responsabilité individuelle et collective, et la progression sur cette voie.
  3. La rationalité et l’évidence empirique : Les humanistes valorisent la pensée critique, la logique, la science et l’évidence empirique comme moyens de comprendre le monde et de prendre des décisions éthiques. Certaines voies humanistes cultivent aussi l’approche symbolique et une spiritualité laïque.
  4. L’éthique séculière : L’humanisme propose une approche de l’éthique qui ne repose pas sur des croyances religieuses ou surnaturelles, mais sur la raison, l’empathie et le souci du bien-être humain.
  5. L’engagement envers le progrès humain : Les humanistes croient en la capacité des humains à améliorer le monde et à résoudre les problèmes par l’innovation, l’éducation et l’action collective.

 

Un point sur le “développement personnel”

 

Le développement personnel est une voie de transformation individuelle. Il vise l’épanouissement de l’individu, l’acquisition de nouvelles compétences, la compréhension de soi, l’amélioration de la qualité de vie et la réalisation de ses aspirations et rêves. En s’engageant dans un travail de développement personnel, un individu peut surmonter des obstacles psychologiques, émotionnels ou comportementaux qui entravent son bien-être ou sa réalisation.

Quand les individus se développent et s’améliorent eux-mêmes, cela vise aussi des répercussions positives sur les interrelations humaines, voire au-delà :

  1. Amélioration des relations interpersonnelles : Un travail sur une meilleure compréhension de soi inclut le souci d’une meilleure compréhension des autres. Les compétences en communication, l’empathie et la gestion des conflits, souvent abordées dans le cadre du développement personnel, peuvent améliorer considérablement les relations.
  2. Contribution positive à la société : Des individus épanouis et conscients de leurs responsabilités vont contribuer de manière plus positive à leur communauté ou à la société dans son ensemble.
  3. Modèle pour les autres : En se développant personnellement, un individu peut inspirer d’autres personnes dans son entourage à entreprendre un voyage similaire. Il peut “rayonner” et créer un climat collectif positif, ce qui est aujourd’hui particulièrement nécessaire !
  4. Amélioration de la santé mentale et physique : En apprenant à gérer le stress, les émotions négatives et en adoptant des habitudes de vie saines, les individus améliorent le bien-être général, en même temps que le leur.

Toutefois, certaines conceptions et pratiques du développement personnel peuvent être critiquées. Certains le voient comme une industrie commerciale exploitant les insécurités des gens. D’autres estiment qu’il va promouvoir un narcissisme excessif ou détourner l’attention des problèmes sociaux plus larges en se concentrant uniquement sur l’amélioration individuelle. Cela dit, le développement personnel peut être abordé de manière authentique et équilibrée et conduire à une transformation individuelle bénéfique et à des relations améliorées entre les individus.

Entreprendre dans le bien-être

Le livre de Pèche Eglantine

Pêche Eglantine…en voilà un drôle de nom ! Lorsque vous lirez le livre, vous comprendrez pourquoi c’est un parti-pris d’entrepreneur.
Pêche Eglantine nous dit bien des choses intéressantes. A partir de son expérience, et au travers de celles qu’elle a vécu comme accompagnante d’entrepreneurs. Elle connaît tous le délicat parcours pour exister dans le domaine du bien-être tout en en faisant son bonheur, et non pas à tout prix. C’est humain, féminin, concret. Tous les métiers du bien-être sont concernés. Et d’autres viennent témoigner aussi, des entrepreneurs inspirants : Chloé Bloom, Lisa Salis, Safia Ayad, Pauline Laigneau…

Voici les éléments

  • Les bases pour se lancer et entreprendre dans le bien-être
  • Se sentir confiant et légitime quand on se lance
  • Visualiser son projet réalisé
  • Rencontrer son client idéal
  • Imaginer son offre dans le bien-être
  • Officialiser son activité
  • Faire connaître son activité dans le secteur du mieux-être
  • Vendre sans se vendre

 

Se sentir en confiance et légitime quand on démarre
Une première étape consiste à se sentir confiant et légitime en tant que freelance. Pour ce faire, prenez du temps pour vous et réfléchissez à ce que vous attendez de votre carrière : liberté, indépendance, sécurité financière… Cela vous aidera à définir vos objectifs et à découvrir ce qui vous motive et vous inspire.

Une erreur fréquente dans le domaine du bien-être est d’entreprendre une activité sans la formaliser, souvent parce que l’on ne sait pas de quoi il s’agit ni par où commencer. Prenez le temps de réfléchir aux éléments professionnels de votre activité : vous pourrez ainsi proposer librement ce service, vous présenter au grand public et à vos futurs clients en toute confiance.

Notre recherche sur le marché du bien-être

D’après le site  ARNIKA, “En France, l’étendue du marché du bien-être peut se résumer en 3 chiffres (source Insee): – 288 465 entreprises.
– 542 846 salariés.
– 37,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Ces chiffres ne sont pas anodins, l’industrie du bien-être est équivalente en termes de chiffre d’affaire à l’industrie pharmaceutique (40,6 milliards d’euro).
En termes de salariés, l’importance du secteur du bien-être est encore plus flagrante, avec un nombre de salariés supérieur à celui du secteur automobile (320 000 salariés) ou encore supérieur à celui du secteur agro-alimentaire (390 000 salariés).”

Il y a plus de 500 000 personnes qui travaillent dans le secteur du bienêtre. POURQUOI UN TEL MARCHE DU BIENETRE?
Le marché du bienêtre est en pleine croissance car de plus en plus de personnes recherchent des moyens pour améliorer leur qualité de vie. Les gens sont à la recherche de moyens pour se sentir mieux physiquement, émotionnellement et mentalement, et ils ont recours à des produits et des services qui peuvent aider à atteindre ces objectifs. Les produits et services du bienêtre peuvent être liés à lamélioration des habitudes alimentaires, à lexercice physique, à lamélioration de lhumeur, à la prise de conscience et à la gestion du stress. Les produits et services liés au bienêtre peuvent également comprendre des traitements alternatifs, des retraites et des programmes de formation, ainsi que des produits et des services plus traditionnels tels que les produits de santé et de beauté.
Quels sont les principaux soussecteurs, et dans quel ordre ?
1. Produits et services liés à lamélioration des habitudes alimentaires
2. Exercice physique
3. Amélioration de lhumeur
4. Prise de conscience et gestion du stress
5. Traitements alternatifs
6. Retraites et programmes de formation
7. Produits de santé et de beauté

D’après ELLOHA Le marché du bien-être est touristique (entre autres), mais il comprend 11 secteurs différents, dont la nutrition, l’immobilier, les soins de santé, la technologie, la durabilité, etc). Leur addition produit le résultat planétaire de 4,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020… et une prévision à 7 milliards en 2025, selon le rapport de GWI “The Global Wellness Economy : Looking Beyond COVID”, qui contient ce palmarès mondial.
Cela correspond à une extraordinaire poussée de 59 %, soit 6,1 milliards d’euros en seulement trois ans. Pour le secteur de l’hôtellerie, l’enjeu est d’épouser la vague, qui ne devrait pas être passagère.

Le marché du tourisme de santé et de bien-être connaît une croissance plus rapide que jamais. Avec une prévision de croissance mondiale de près de 60 % d’ici 2025, l’économie mondiale du bien-être offre des perspectives alléchantes pour la France, troisième pays européen dans ce domaine, qui nécessite désormais de se concentrer encore plus sur l’expérience de vie.

 

Au delà du livre, que vous dire ?
Selon les études réalisées de 2015 à 2019, le business du bien-être a progressé très rapidement en France et à l’étranger.
Par expérience professionnelle, on observe que le secteur est rempli de praticiens et très concurrentiel. Il est difficile de se démarquer.
Le choix d’un métier lié au bien-être comprend certains critères d’analyse tels que l’aspect éthique, l’approche, le niveau de formation initiale requis et la rémunération.
En fonction de votre situation personnelle, vous devez évaluer ces facteurs au moment de prendre une décision.
À retenir : Il est bon d’être dans un marché en croissance. Vous devez trouver votre propre place dans ce marché.

J’ai posé quelques questions à mon IA préférée. Voilà le résultat !

Est-il opportun d’entreprendre dans le secteur du bien-être ?
Il est tout à fait possible d’entreprendre dans le secteur du bien-être. Cependant, il est important de prendre le temps de bien évaluer les opportunités et les risques associés à ce secteur avant de se lancer. Il faut également veiller à bien connaître les lois et réglementations qui régissent le domaine afin de s’assurer que l’entreprise respecte toutes les normes et les exigences.
Comment choisir une spécialité ?
Il est important de prendre le temps de réfléchir à quel type de services vous souhaitez offrir. Vous devrez déterminer quels types de professionnels ou services vous souhaitez offrir, quel type de clientèle ciblez-vous et quel budget vous avez à votre disposition pour votre entreprise. Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez alors établir un plan d’action pour votre entreprise et déterminer quelle spécialité vous souhaitez adopter.
Quelles sont les spécialités les plus en croissance ?
Les spécialités qui sont en croissance dans le secteur du bien-être comprennent le yoga, la méditation, la nutrition et la pratique des thérapies alternatives. Ces spécialités sont de plus en plus populaires car elles sont considérées comme des moyens efficaces de réduire le stress, d’améliorer la santé et de promouvoir un mode de vie sain.
Il y a beaucoup de concurrence pour le Yoga en France ?
Le yoga est en effet très populaire en France et le marché est très concurrentiel. Toutefois, il est possible de se démarquer en se spécialisant, en offrant des services personnalisés et en se concentrant sur une niche particulière. Il est également important de trouver des moyens innovants et créatifs pour promouvoir votre entreprise et attirer de nouveaux clients.
Vous avez des exemples ?
– Offrir des ateliers en ligne ou en personne pour les débutants et les pratiquants avancés
– Se spécialiser dans une pratique particulière, comme le yoga prénatal ou le yoga pour les seniors
– Créer des programmes personnalisés en fonction des besoins et des objectifs des clients
– Organiser des événements et des retraites pour promouvoir le yoga
– Offrir des services annexes, tels que des consultations nutritionnelles et des séances de coaching personnel
Et dans le domaine de l’hypnothérapie ?
– Offrir des sessions individuelles et/ou en groupe
– Se spécialiser dans une certaine pratique, comme la gestion du stress, la prise de décision ou la phobie
– Créer des programmes personnalisés en fonction des besoins et des objectifs de chaque client
– Offrir des services annexes, tels que des consultations nutritionnelles et des séances de coaching personnel
– Organiser des événements et des retraites pour promouvoir l’hypnothérapie
La méditation est-elle vraiment une offre professionnelle ?
Oui, de nombreux professionnels offrent des services de méditation. Ces services peuvent être offerts en ligne ou en personne et peuvent comprendre des séances individuelles ou en groupe, des programmes personnalisés et des séances de coaching personnel. La méditation est devenue de plus en plus populaire et peut être un excellent moyen d’aider les clients à atteindre leurs objectifs et à améliorer leur bien-être.
Quelle serait la formulation marketing pour cette offre ?
Profitez d’un bien-être physique et mental grâce à nos services de méditation professionnels. Nous offrons des séances individuelles et en groupe, des programmes personnalisés et des séances de coaching personnel pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs et à améliorer leur qualité de vie.
“Est-ce que l’intelligence artificielle peut aider dans le domaine du bien-être ?
Oui, l’intelligence artificielle peut effectivement aider dans le domaine du bien-être. Par exemple, elle peut être utilisée pour aider les professionnels à mieux comprendre les besoins et les objectifs de leurs clients, à élaborer des programmes personnalisés et à fournir des conseils et des solutions rapides et précises. Elle peut également être utilisée pour créer des applications et des outils qui peuvent aider les personnes à gérer leur anxiété, à méditer et à s’engager dans des activités de bien-être.
Par exemple ?
Par exemple, des applications peuvent être développées pour aider les personnes à méditer, à pratiquer le yoga ou à surveiller leur santé et leur bien-être. Des outils peuvent également être utilisés pour aider les professionnels à fournir des conseils et des solutions personnalisés à leurs clients. Des algorithmes peuvent également être utilisés pour analyser et comprendre les données et les comportements des utilisateurs afin de leur fournir des conseils et des recommandations personnalisés.

Merci, mon intelligence artificielle ! Mais je recommande malgré tout, d’abord, de lire le livre Entreprendre dans le bien-être de Pêche Eglantine aux Editions Leduc https://www.editionsleduc.com/produit/2797/9791028523848/entreprendre-dans-le-bien-etreMerci pour votre suggestion.
Je vais certainement le prendre en compte.

La psychologie positive

Sur le site

Bestiaire d’animamitié – Ginette Dubouis

Bestiaire d’animamitié – Ginette Dubouis

L'auteure nous propose un concept bien intéressant, le concept d'"animamitié" : l'amitié qui doit exister entre les humains et les animaux, où leurs vies sont partagées en parfaite harmonie et équilibre sur une même planète, sans violence, meurtre ou prédation, et...

S’autoriser au bonheur

S’autoriser au bonheur

S'autoriser au bonheur : la clé pour une vie épanouie "S'autoriser au bonheur" est un livre qui propose une approche transformatrice pour quiconque souhaite vivre une existence plus épanouie et authentique. L'auteur, Christian Bourit, nous emmène dans un voyage...

La gratitude

La gratitude

La Gratitude : Une force transcendante face à l'adversité La gratitude est plus qu'une simple expression de remerciement. C'est une force intérieure qui se manifeste comme un contrepoids à la colère, un antidote à la division et une réponse à la peur. Elle peut être...

Débordé ? Gestion du temps

Débordé ? Gestion du temps

Voir aussi l'article de LOVE FRANCE --  Gérer Son Temps : Un Voyage vers la Meilleure Version de Soi Apprendre à gérer son temps est une aventure profonde et enrichissante. C'est bien plus qu'une simple tâche, c'est une expression de qui nous sommes et de ce que nous...

L’hypnose

L’hypnose

Spiritualités magazine vous propose des séances d'hypnothérapie. Contactez-nous L'hypnose est une pratique qui remonte à l'Antiquité, mais son utilisation moderne remonte au 18ème siècle. Voici un bref aperçu de l'histoire de l'hypnose : L'Antiquité : Les premières...

L’équipe de Spiritualités Magazine vous accompagne personnellement

L’équipe de Spiritualités Magazine vous accompagne personnellement

Rêver votre vie, vivre votre rêve Ici, l'équipe de Spiritualités Magazine vous accompagne au travers d'exercices en ligne et de rendez-vous en vidéo-conférence. Par ailleurs nous organisons divers séminaires, ainsi que des formations pour des groupes ou des...

La portée collective de la psychologie positive

La portée collective de la psychologie positive

Comment aborder avec une vision, une intention, positive, la vie commune, les institutions, les enjeux collectifs de notre temps ?Cette question est rarement posée. Elle est même absente des concepts et des débats politiques, là ou il serait simple de parler, tout...

EN VIDEO : Quelques spécialistes de psychologie positive

Psychologie positive et écologie

Ecoutez la présentation

Voir aussi l’article sur AquitaineOnLine

Extraits

Une vie hors sol et hors nature : quels effets sur les humains ?

Bien avant toutes ces recherches sur les sauvages des villes, l’entomologiste Robcrt Pyle évoque le premier “l’extinction de l’expérience” des humains en ville. Dès 1993, il estime que le contact avec la nature est vital pour forger notre intimité émotionnelle avec elle. L’idée est ensuite reprise ct répandue par le journaliste américain Richard Louv qui publie un best-seller, Last Child in the Woods. En jouant de moins en moins leurs aventures et leurs histoires imaginaires à travers les branchages et les herbes hautes, les bambins d’Homo urbanus ne se construiraient plus de la même façon. De plus en plus déconnecté de la nature, leur imaginaire ferait de moins en moins référence leurs exploits, leurs malheurs ou leurs petits bonheurs “sauvages”

Connaissez-vous les espèces d’arbres là où vous habitez ?

Et l’on se rend compte que oui, les urbains reconnaissent très peu les espèces sauvages et locales qui cohabitent avec eux. Au Chili par exemple, la majorité des arbres plantés en ville sont des espèces venues d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie. Si l’on demande aux habitants le nom de trois arbres, plus de 75 % des interrogés nomment des espèces exotiques comme les pommiers et les palmiers.
Les enfants identifient plus facilement les espèces exotiques que les locales. Présentez des enfants un toucan et un merle noir en France, ils seront près de la moitié à reconnaître le toucan. Un quart seulement saura nommer le merle pourtant très commun en ville, aussi bien sur les toits que dans les parcs. Ils sont aussi plus enclins à vouloir protéger des espèces exotiques qu’ils ne rencontrent jamais comme les baleines et les grands félins12. Mais ils ne sont pas les seuls. D’autres bambins européens, marocains, népalais et turcs pensent de même. Pourquoi ? D’après les chercheurs, ce serait l’homogénéité des messages médiatiques en faveur de ces espèces qui influencerait les enfants. Et pourtant ce n’est pas faute de capacité d’apprentissage ni de mémoire. Puisqu’ils sont capables de reconnaître les 493 “espèces” de Pokémon. Un nombre trois fois plus important que les animaux et plantes dont la protection est prioritaire au niveau mondial.

Les enfants ne mettent plus le nez dehors

Enfin, les enfants ne mettent plus le nez dehors. En 2009, la fréquence des visites dans les milieux naturels du Royaume-Uni était d’une ou deux fois par semaine pour la moitié des personnes adultes qui avaient été interrogées. Mais seuls 20 % des enfants allaient s’y balader. Aux États-Unis, la moitié des enfants ne pratiquent aucune activité en extérieur et, quand ils le font, ils y consacrent de moins en moins de temps. Entre 1997 et 2003, l’activité de plein air a perdu dix précieuses minutes. D’ailleurs, les visites dans les grands parcs nationaux subissent également une baisse constante. Quant à la découverte des insectes — oui, celle où l’on s’amuse à regarder ou à attraper les fourmis ou les gendarmes, coccinelles, punaises –, c’est une chose qui est complètement inconnue à certains Japonais et cette absence d’expérience a doublé en dix ans. Même grimper aux arbres, qui est le summum de l’aventure lorsqu’on est petit, devient une expérience rare13
Est-ce dû au temps passé devant les écrans de toute sorte et à l’urbanisation ? Probablement. En France, un enfant se plante devant des images virtuelles plus de quatre heures par jour, bien au-delà de la limite des deux heures quotidiennes recommandées.

La nature virtuelle remplace les expériences naturelles !

Burn after writing

Je suis heureux de vous accueillir en compagnie de ma Licorne pour vous présenter un livre qui a été vendu par millions d’exemplaires (au moins un) dans le monde entier. « Burn after writing », « brûler après avoir écrit »

C’est un ouvrage, un objet, d’extrêmement original. Ce livre offre l’opportunité de se confronter chacun aux grandes questions de sa vie. Non pas de façon théorique… mais en écrivant en écrivant à partir de questions qui vous sont posées par le livre qui sont ensuite suivies d’espaces permettant de répondre à ces questions. Et de répondre évidemment avec la plus grande sincérité. Pourquoi ? Parce que tout simplement vous allez être le seul ou la seule à écrire quelque chose dans le livre. Avant de le bruler ! Donc c’est une épreuve de sincérité absolue. C’est une façon de se confronter à soi-même de façon guidée.

Mais évidemment les questions sont parfois difficiles : « la chose la plus folle que j’ai jamais accomplie » (ne croyez pas que je vais vous livrer mon propre exemple). « La croisée des chemins la plus importante de ma vie » ; « Je ne pardonnerai jamais :… »

Extraits

« Soyez honnête, imaginez ce que dissimule le masque ; Y a-t-il quelque chose ; qui êtes-vous réellement : je suis… je ne suis pas… ; j’adore ; je déteste… »

Ou aussi, « pensez rapidement, mieux encore ne pensez pas : contournez vos filtres mentaux et allez droit au but, ne vous arrêtez pas, ne réfléchissez pas et ne critiquez pas : si vous pouviez exprimer vos désirs en un seul mot ».

Mon partenaire, mon corps, ma vie amoureuse,

Et tout cela c’e

st à remplir pour être au clair avec soi-même

L’appel du futur
La liste des 10 endroits où j’aimerais me rendre avant de mourir
Etc.

Voilà. Pouvez-vous être vraiment honnête lorsque personne ne vous regarde ?

Un livre aux Editions Contre-dires écrit par Sharon Jones

Bon rendez-vous avec vous-même !

Méditations olfactives guidées

Méditations guidées pour rencontrer l’esprit de diverses huiles essentielles, découvrir en vous-même le questionnement, la préoccupation, le changement souhaité, pour lesquels elle peut vous accompagner, vous conduire dans une dimension plus ample, plus libre, de vous-même.
Vous vous laissez pénétrer par l’esprit même de cette huile essentielle, vous lui permettez d’agir en vous, au plus profond de vous.

Tous les articles méditation de Spiritualités Magazine

Magicultrice

Magicultrice

Magicultrice, dès qu'on le tient dans les mains devient un objet magique : ses couleurs de fond, les pages dont chacune est conçue de manière à marier les formes et les textes, donnent envie de le toucher et le parcourir autant que de le lire. "Magicultrice" est bien...

Stratégies anti-stress – Yves Golder

Stratégies anti-stress – Yves Golder

"Stratégies Anti-Stress : Guide Pratique pour une Vie Équilibrée" est un ouvrage exhaustif et profondément éclairant, écrit par l'expert en bien-être Yves Golder. Ce livre se distingue par son approche holistique et pragmatique du stress, un fléau moderne qui touche...

Méditations calme intérieur – facilitées par les images

Méditations calme intérieur – facilitées par les images

Ce podcast de méditations fait partie d'une expérience de méditations puissantes facilitées par les images. Ces méditations calme intérieur, véritables stratégies anti-stress, sont publiées en livre, et par thèmes, avec des images suggestives, symboliques, magnifiques...

Comment agit la méditation ?

Comment agit la méditation ?

Pour plus de détails, lire l'article complet sur le site de Tigre Yoga, disponible iciL'article "Comment agit la méditation" sur le site de Tigre Yoga offre une exploration approfondie des effets bénéfiques de la méditation. Il met en lumière comment cette pratique...

Le shadow work Journal de Keila Shaheen

Le shadow work Journal de Keila Shaheen

"The Shadow Work Journal" de Keila Shaheen se concentre sur le concept de "Shadow Work", une pratique psychologique visant à explorer et accepter les aspects les plus sombres de notre personnalité. Shaheen, une psychologue américaine formée à diverses méthodes...

60 minutes pour prévenir le burn-out de Margaux Studer

60 minutes pour prévenir le burn-out de Margaux Studer

Notre analyse du livre But essentiel : Intentionnalité de l'auteur : Margaux Studer vise à éduquer et à sensibiliser sur la prévention du burn-out. À travers des expériences personnelles et des conseils pratiques, elle cherche à aider les lecteurs à reconnaître et à...

Dream Machine, expansion de conscience, bien-être

Dream Machine, expansion de conscience, bien-être

Dans notre quête de l'éveil et de l'harmonie, nous explorons souvent des guides et des pratiques pour transcender le tumulte de la vie quotidienne. La "Dream Machine" de la Maison des Thérapies Douces offre une révolution dans ce voyage. Fondée sur la...

L’odyssée du sacré – Frédéric Lenoir

L’odyssée du sacré – Frédéric Lenoir

Un voyage transhistorique et transculturel à la découverte de la spiritualité humaine, du mysticisme et des croyances qui transcendent le tangible Frédéric Lenoir, avec la rigueur intellectuelle qui le caractérise, dresse un panorama exhaustif des pratiques...

Le pouvoir du moment présent – Eckhart Tolle – Guide d’éveil spirituel

Ecoutez

Vous pouvez laisser un message audio en cliquant sur Anchor (en haut à droite du podcast)

En ligne Eckhart Tolle “Le pouvoir du moment présent”

C’est un fondamental de spiritualité et bien-être et un best seller en librairie. Mais ce n’est pas un phénomène de mode : c’est un guide d’une grande clarté pour qui veux transformer sa conscience, dépasser son égo, accéder à la légèreté d’un bien-être authentique.

Parvenir à vivre pleinement le moment présent est à la portée de chacun. Il s’agit de l’écoute de soi-même, de ne pas se laisser distraire par le bruit du monde. Un autre auteur nous aide bien dans cette approche, celle de Prem Rawat

Le livre en PDF gratuit 

Le pouvoir du moment présent – Eckhart Tolle

“Le pouvoir du moment présent” est un livre écrit par Eckhart Tolle qui explore l’idée de vivre dans le moment présent et offre des conseils pratiques pour atteindre cet état de conscience. Tolle propose une approche simple et directe pour comprendre et mettre en pratique la présence consciente, en s’appuyant sur des exemples concrets de la vie quotidienne.

Le livre se divise en plusieurs chapitres, chacun explorant une idée ou un concept particulier lié à la pratique de la présence consciente. Tolle explore également les obstacles communs à cette pratique, tels que les pensées récurrentes et la résistance émotionnelle, et offre des stratégies pour surmonter ces obstacles.

Dans “Le pouvoir du moment présent”, Tolle explique que le passé et le futur ne sont que des constructions mentales qui peuvent nous empêcher de vivre pleinement dans le présent, et que la pratique de la présence consciente peut nous aider à trouver un état de paix intérieure et à vivre une vie plus épanouissante.

Partie I : Présentation

  • Chapitre 1 : Vous n’êtes pas votre mental
  • Chapitre 2 : La conscience : le chemin hors de la souffrance
  • Chapitre 3 : Se libérer du temps

Partie II : Entrer dans le moment présent

  • Chapitre 4 : La clé de la libération : l’instant présent
  • Chapitre 5 : Portails dans le présent : la porte extérieure
  • Chapitre 6 : Portails dans le présent : la porte intérieure
  • Chapitre 7 : L’illumination : s’éveiller de la pensée
  • Chapitre 8 : Les états de conscience : l’identification à la pensée et au mental
  • Chapitre 9 : Créer et détruire des souffrances mentales

Partie III : État de conscience : au-delà de la pensée

  • Chapitre 10 : L’état de présence
  • Chapitre 11 : L’éveil des sens
  • Chapitre 12 : Le sens de l’unité
  • Chapitre 13 : Les pièges de l’égo

Partie IV : Éveiller la vie intérieure

  • Chapitre 14 : La réduction du temps
  • Chapitre 15 : Porter l’attention sur l’essentiel
  • Chapitre 16 : L’acceptation de l’incertitude
  • Chapitre 17 : Se libérer du mental émotionnel
  • Chapitre 18 : L’éveil
  • Chapitre 19 : Au-delà du bonheur et du malheur, il y a la paix
  • Chapitre 20 : Le corps de la douleur
  • Chapitre 21 : Le sens de la vie

Epilogue : Le nouvel état de conscience

  • Le choix est vôtre

Le livre est structuré de manière

Comment est structuré “Le pouvoir du moment présent” d’Eckhart Tolle

Le livre “Le pouvoir du moment présent” d’Eckhart Tolle est divisé en 10 chapitres. Voici un bref aperçu de la structure du livre :

Chapitre 1 : “Vous et votre mental” – Dans ce chapitre, Tolle explique comment notre mental fonctionne et comment il peut nous empêcher de vivre dans le moment présent.

Chapitre 2 : “La conscience : le chemin hors de la souffrance” – Tolle parle de la conscience et de son rôle dans la libération de la souffrance.

Chapitre 3 : “Découvrir la paix intérieure” – Dans ce chapitre, l’auteur explore la paix intérieure et comment la trouver.

Chapitre 4 : “Mouvements intérieurs” – Tolle décrit les différents mouvements intérieurs qui se produisent en nous, et comment ils peuvent nous empêcher d’être présents.

Chapitre 5 : “Les états profonds de conscience” – Tolle explique les différents états de conscience profonde, comme la compassion et l’amour inconditionnel.

Chapitre 6 : “La pratique de la pleine conscience” – Dans ce chapitre, l’auteur donne des conseils pratiques sur comment pratiquer la pleine conscience dans notre vie quotidienne.

Chapitre 7 : “Trouver la vie qui est déjà là” – Tolle parle de la vie qui est déjà présente en nous, et comment nous pouvons la découvrir.

Chapitre 8 : “L’acceptation de l’instant présent” – Dans ce chapitre, l’auteur explique l’importance de l’acceptation de l’instant présent.

Chapitre 9 : “Au-delà du bonheur et de la souffrance il y a la paix” – Tolle explique comment la paix peut être trouvée au-delà de la dualité de la souffrance et du bonheur.

Chapitre 10 : “L’unité avec la vie” – Dans le dernier chapitre, l’auteur décrit comment nous pouvons atteindre l’unité avec la vie, et comment cela peut changer notre expérience de la vie

 

 

Les accords Toltèques – Atelier

Atelier Les 4 accords Toltèques
4 ET 5 MAI 2019

La clé, c’est certainement notre discours intérieur… D’autres traditions spirituelles le disent, mais avec “Les accords Toltèques” que nous mettons en scène avec vous au cours de ces ateliers, toutes vos croyances limitatives, toute notre naïveté envers la parole des autres, les paroles qui circulent, vont être interrogés, bouleversés. Et vous reconstruirez ! Le monde ne se présentera plus pareillement, lorsque vous aurez passé avec vous-même ces 4 accords.

Les Quatre Accords toltèques (titre original, The Four Agreements), est d’abord un livre publié en 1997 aux États-Unis, vendu par millions d’exemplaires dans le monde. Il fait partie de ces quelques révélations actives, indispensables pour trouver une issue humaine face au monde régressif que nous connaissons. Il vient d’une sagesse élaborée entre 1000 et 1300, dans l’actuel Mexique, transmise par les Aztèques et s’inscrit pourtant directement aujourd’hui dans le quotidien de ceux qui les abordent et les pratiquent. 

Nous jouerons à les comprendre en profondeur, à faire des exercices, à s’ouvrir à des possibles que nous n’aurions pas imaginés.  
Les accords Toltèques vont vous parler immédiatement, comme si vous étiez en train de les découvrir simplement parce qu’ils ont été mis en lumière… mais il vous étaient déjà familiers.

Vidéo Bilingue sur les accords Toltèques 
par Marianne Dabbadie

Nous vous formons aussi bien en français qu’en anglais

 

Je vais vous parler des 4 accords toltèques qui sont en fait 5 accords.

  1. Que votre parole soit impeccable
  2. N’en faites pas une affaire personnelle
  3. Ne faites aucune supposition
  4. Faites toujours de votre mieux
  5. Soyez sceptique mais apprenez à écouter

Aujourd’hui les gens utilisent les enseignements de la sagesse Toltèque pour prendre de la distance et expérimenter plus de sérénité dans leur vie ou dans leur milieu professionnel.

Don Miguel Ruiz un chamane mexicain a fait une expérience de mort imminente dans sa jeunesse. Et cette expérience a transformé sa vie et ouvert un monde de sagesse. Cette sagesse est fondée sur un constat très simple : la vérité est en vous, ne la cherchez nulle part ailleurs. Son livre sur les accords Toltèques s’est vendu à  plus de cinq millions d’exemplaires à travers le monde. 

Le seul désir de Don Miguel est de transmettre ce qu’il a vu dans le monde du Grand Esprit : Lumière et Beauté authentique dans le silence de l’univers. 

Pour transmettre cette vérité simple Don Miguel s’appuie sur une très ancienne sagesse issue de son peuple : Les accords Toltèques

Les accords toltèques se résument à quelques phrases en forme de mantras. Mais pour les mettre pratique, c’est un véritable travail. Un chemin de sagesse, un état d’esprit. Il faut comprendre et s’exercer.

Les accords Toltèques sont une feuille de route qui permet d’avancer sereinement sur le chemin de la vie

Au travers d’exercices, nous vous aidons à prendre de la distance et à mettre en pratique les accords Toltèques, dans votre entreprise, ou dans notre domaine en Dordogne, en pleine immersion dans la nature. Si vous voulez en savoir plus ou connaître le programme de la formation remplissez le formulaire ci-contre et nous prendrons contact avec vous.

Les accords Toltèques Questions ou Pré-inscription ici

8 + 7 =

Pin It on Pinterest