Sélectionner une page

MAHORIKATAN : De la danse à la transe, en douceur

Un nouveau phénomène de bien-être et développement personnel : Mahorikatan®.

A la suite de présentations sous forme de livres, c’est une activité innovante, que propose Philippe LENAIF, spécialiste des états modifiés de conscience. C’est une fusion progressive entre la danse et la transe. Elle offre une approche douce pour atteindre un état modifié de conscience, permettant à chacun de renouer avec soi-même et de recouvrer une harmonie psychique. Mahorikatan® se déroule comme une danse qui, progressivement et tout en douceur, conduit ses participants vers la transe. Ce voyage intime et profond vers soi-même est accessible à tous, sans prérequis physique ou psychique spécifique. L’objectif de Mahorikatan® est de dissoudre le stress quotidien et d’apaiser le chaos intérieur, offrant une parenthèse de bien-être et de respiration dans nos vies souvent remplies de contraintes.

Une séance typique de Mahorikatan® dure environ trois heures, débutant par une introduction de la pratique par Philippe LENAIF, suivi d’une phase de danse libre puis d’une plongée en soi-même guidée par la musique et les encouragements de Philippe. Chaque participant, dans le respect de son rythme personnel, se reconnecte avec son moi profond, ce qui peut conduire à une résolution de traumas et à un sentiment renforcé d’harmonie personnelle et relationnelle. Mahorikatan® attire particulièrement les personnes intéressées par les pratiques psychocorporelles, telles que la relaxation, l’art-thérapie, la sophrologie, mais également un public plus large en quête de sens et d’outils nouveaux pour leur bien-être. Philippe LENAIF, avec son riche parcours professionnel et personnel, apporte une crédibilité et une profondeur unique à cette pratique, qui est désormais au cœur de recherches scientifiques en neurosciences et anthropologie.Ce nouveau phénomène s’adresse donc à tout un chacun, des jeunes en quête de sens aux aînés, en passant par les professionnels de santé et les personnes souhaitant explorer des outils nouveaux pour leur bien-être et développement personnel.
Mahorikatan® est une opportunité singulière de se reconnecter à soi et aux autres dans un cadre bienveillant et innovant. C’est une invitation à explorer son intériorité à travers le mouvement et la musique, dans un voyage où le corps et l’esprit s’harmonisent. Si vous êtes à la recherche d’une nouvelle expérience de bien-être, d’une manière de dissoudre le stress et d’atteindre une paix intérieure, alors Mahorikatan® pourrait être la réponse.

 

Écoutons notre petite musique

Dans “Écoutons notre petite musique”, Catherine Mirande nous livre une réflexion intime et universelle sur la résilience et l’espoir face aux épreuves de la vie. Cet ouvrage, publié en 2024 par Les Éditions du Panthéon, est une invitation à la réflexion sur notre capacité à surmonter les aléas et les tragédies qui jalonnent notre existence. À travers une prose empreinte de sensibilité et de justesse, Mirande nous guide dans un voyage introspectif et réparateur, dévoilant les différentes étapes de la reconstruction personnelle après un choc ou une perte.

L’auteure, qui a elle-même été frappée par le deuil soudain de son père, partage avec courage et authenticité son processus de guérison, proposant au lecteur de l’accompagner dans cette quête de sens. Elle nous rappelle que, malgré les drames, les pandémies et les catastrophes naturelles qui secouent notre monde et notre intimité, il existe toujours une lumière au bout du tunnel. “Écoutons notre petite musique” est un hymne à la vie, invitant à l’écoute de notre musique intérieure pour retrouver la voie de la joie et de l’épanouissement.
Catherine Mirande s’adresse à tous ceux qui ont été confrontés à la douleur et à la solitude, mais aussi à ceux qui cherchent à comprendre le chemin de la résilience. Les personnes en quête de réconfort, d’inspiration ou simplement curieuses de comprendre les mécanismes du deuil et de la reconstruction trouveront dans ce livre un compagnon précieux et éclairant.

“Écoutons notre petite musique” intéressera particulièrement les personnes en deuil, les lecteurs en recherche de sens après une épreuve, les amateurs de récits de vie inspirants, ainsi que les professionnels de l’accompagnement et de la santé mentale à la recherche d’une source de réflexion et de compréhension des processus de résilience.

Le Reflet de la Rivière

La rivière s’écoulait paisiblement, bordée de saules pleureurs dont les branches effleuraient la surface de l’eau. C’était là que Solène aimait se réfugier, loin du tumulte de la ville, emportant avec elle “Écoutons notre petite musique” de Catherine Mirande. Elle ouvrait le livre à une page au hasard, comme si le destin devait choisir les mots qu’elle devait lire. Ce matin-là, les mots de Catherine Mirande résonnèrent particulièrement en elle. Le chapitre sur la résilience semblait faire écho à sa propre histoire, une mélodie silencieuse qui n’attendait que d’être entendue. Solène posa le livre sur ses genoux, les yeux perdus dans le courant, et laissa son esprit voguer.

“Pourquoi suis-je ici ?”, se demanda-t-elle. La question n’était pas géographique. Elle savait pourquoi elle avait choisi ce lieu, pour son calme, pour la sérénité qu’il dégageait. Sa question était plus profonde, plus introspective. “Pourquoi suis-je encore à lutter, à survivre plutôt qu’à vivre ?” Elle se rappela soudain d’une scène décrite par Catherine Mirande, où l’auteure, après la perte soudaine de son père, trouvait refuge dans la simplicité d’un moment partagé avec un inconnu, qui, sans le savoir, avait apporté un réconfort inattendu. “La vie continue, malgré tout,” se répétait Solène, “et c’est dans les petits riens qu’elle trouve son écho.”
La veille, lors d’une réunion, elle avait tenté d’appliquer cette philosophie. Thomas, son collègue, semblait perdu, l’ombre de lui-même depuis plusieurs semaines. Solène, inspirée par son livre, avait choisi de rompre son habituelle réserve pour lui demander simplement comment il allait. L’échange qui s’en était suivi avait été bref mais intense. Thomas s’était confié sur la perte récente de sa mère. Solène l’avait écouté, sans jugement, offrant juste sa présence. Elle avait vu ses épaules se détendre, comme si ce simple acte d’écoute avait allégé son fardeau. Solène sourit, réalisant que, malgré ses propres tourments, elle avait été capable de tendre la main. “Peut-être que, finalement, je commence à comprendre,” songea-t-elle. “La petite musique dont parle Catherine Mirande… n’est-ce pas justement ce partage, ce soutien que l’on peut apporter aux autres, même quand on est soi-même brisé ?” Elle se leva, déterminée. La rivière, avec son flot constant, lui semblait maintenant une métaphore de sa propre vie : il y avait des remous, des obstacles, mais l’eau trouvait toujours son chemin. Elle aussi, elle trouverait le sien.
De retour au bureau, elle affronta son quotidien avec une nouvelle perspective. Les difficultés ne disparaissaient pas, mais sa manière de les aborder avait changé. Elle s’ouvrait plus, partageait davantage, écoutait vraiment. Et chaque soir, elle revenait à la rivière, à son livre, renouvelant son dialogue intérieur, approfondissant sa compréhension de cette “petite musique” qui, désormais, guidait ses pas.

Répétons en divers styles  


1. Récit classique

Julie traversa la ville, ses pas résonnant sur le pavé humide. La perte récente de son frère l’avait plongée dans une profonde introspection. Chaque jour était une épreuve, mais elle sentait au fond d’elle une étincelle de résilience. Soutenue par ses amis, elle commençait doucement le processus de guérison. Elle se rendit compte que la vie, malgré les deuils, offrait des moments d’espoir et de reconstruction. La solidarité de ses proches lui montrait que l’amour persistait au-delà de la douleur.

2. Style humoristique

“Alors, Julie, on fait la tête ?” lui lança le vieux lampadaire de la rue principale, avec un clin d’œil lumineux. “Laisse-moi, je suis en plein deuil”, répondit-elle en soupirant. Mais comment rester sombre quand les poubelles du quartier lui chantaient des airs d’espoir et que le vent lui chatouillait les cheveux en signe de soutien ? La résilience, c’était un peu comme manger un énorme gâteau d’anniversaire tout seul : indigeste au début, mais finalement plutôt gratifiant. “La vie, c’est pas un long fleuve tranquille, mais avec des bouées de solidarité, on flotte mieux !” conclut-elle, saluant les nuages qui passaient, complices de son introspection.

3. Poétique

Dans le jardin de son âme, Julie arrosait les fleurs de la résilience, baignées de larmes de deuil. L’espoir, tel un papillon, se posait délicatement sur chaque pétale, apportant des couleurs de reconstruction. La guérison s’insinuait comme la mélodie d’une douce introspection, chantant la promesse de jours meilleurs. Autour d’elle, le vent murmurait des mots de soutien, tissant un voile de solidarité qui l’enveloppait dans un cocon protecteur. La vie, malgré ses épines, éclosait à nouveau dans son cœur.

4. Policier

Sergeant Julie était sur l’affaire la plus complexe de sa carrière : l’énigme de sa propre résilience. Le deuil était le principal suspect, laissant des indices de désespoir partout. Mais l’espoir n’était jamais loin, laissant des preuves de sa présence. Julie savait qu’avec le soutien de son équipe, la reconstruction était possible. Elle plongea dans une introspection profonde, cherchant des indices pour la guérison. Dans les méandres de la vie, elle trouva la force de surmonter les épreuves, soutenue par la solidarité indéfectible de ses collègues.

5. Science-fiction

Dans le vaisseau de l’esprit de Julie, elle naviguait à travers la galaxie du deuil. Les planètes de la résilience étaient en orbite autour, émettant des ondes d’espoir. Grâce aux technologies avancées de l’introspection, elle déchiffrait les codes de la guérison. Chaque étoile était une épreuve, chaque comète un fragment de vie à reconstruire. Ses amis, formant une coalition de soutien, activaient le bouclier de solidarité, protégeant son cœur des météorites du désespoir.

6. Conte de fées

Dans le royaume lointain de son cœur, Princesse Julie affrontait le dragon sombre du deuil. Armée de son épée de résilience et de son bouclier d’espoir, elle entreprit un long voyage d’introspection à travers la forêt des épreuves. Avec l’aide de ses fidèles compagnons, les animaux de la forêt de la solidarité, elle trouva le chemin de la guérison. Au sommet de la montagne de la vie, elle reconstruisit son château d’espérance, illuminant le royaume de son nouveau bonheur.

7. Style journal intime

Cher Journal, très cher Journal,  aujourd’hui, je sens la résilience venir. Le deuil est toujours là, mais l’espoir commence à percer, comme un rayon de soleil après la pluie. J’ai passé la journée en introspection, me perdant dans les méandres de ma pensée, cherchant un chemin vers la guérison. Les épreuves que j’ai affrontées semblent moins insurmontables grâce au soutien indéfectible de mes amis. Leur solidarité est un phare dans la nuit sombre de mon âme. Chaque jour est un pas de plus sur la route de la reconstruction, un pas de plus vers une vie retrouvée. Je me sens moins seule, moins égarée. Merci, cher Journal, de m’offrir cet espace pour exprimer mes peurs et mes espoirs.

8. Théâtral

(Lumière sur Julie, seule en scène, plongée dans une introspection profonde.)

Julie : (Se levant lentement, elle s’adresse au public.) Comment jouer le rôle d’une personne brisée par le deuil mais qui, petit à petit, trouve la résilience ? Où puiser l’espoir lorsque les ténèbres envahissent votre cœur ? (Elle fait quelques pas.) Ici, sur cette scène de la vie, je vous présente mon histoire : une lutte acharnée contre les épreuves, un voyage à travers la douleur vers la guérison. (Elle sourit faiblement.) Mais je ne suis pas seule. Les coulisses de mon âme sont peuplées de visages aimants, d’amis, de familles – le soutien, la solidarité en action. (Julie s’incline légèrement.) Et c’est ainsi que je reconstruis, pas à pas, la scène de ma vie.

9. Épistolaire

Chère Madeleine,

Je t’écris ces mots dans un moment de calme après la tempête. La résilience est devenue mon credo, mon mantra dans le chaos du deuil. J’ai trouvé, dans les pages usées de mon journal, des souvenirs empreints d’espoir et de douleur. La reconstruction de mon âme est en cours, lentement mais sûrement. Tes lettres, tes mots, ont été le soutien dont j’avais tant besoin, la preuve que la solidarité peut prendre la forme de simples phrases, mais qui réchauffent le cœur. Merci d’être ma bouée dans l’océan tumultueux de la vie.

Avec toute ma gratitude,

Julie

10. Slam poétique

Sur la scène de mon esprit, j’affronte le micro, cœur battant, voix tremblante. Résilience, espoir, mots résonnant dans l’écho de mon âme. Le deuil, cet invité indésirable, a pris place dans ma vie, mais je ne me laisse pas faire. Introspection, mon guide à travers les brumes de la confusion, mène-moi vers la lumière de la guérison. Je me dresse, épreuves après épreuves, construisant sur les ruines, rebâtissant ce qui a été détruit. Et là, dans le public, je les vois – les visages du soutien, les sourires de la solidarité. Ensemble, on crée une symphonie de vie, une harmonie de survie. Je slamme pour toi, pour moi, pour nous – reconstruire, revivre, renaître.

S’autoriser au bonheur

S’autoriser au bonheur : la clé pour une vie épanouie

“S’autoriser au bonheur” est un livre qui propose une approche transformatrice pour quiconque souhaite vivre une existence plus épanouie et authentique. L’auteur, Christian Bourit, nous emmène dans un voyage intérieur captivant, encourageant le lecteur à se libérer des entraves de la négativité, de l’autocritique et des croyances limitantes qui freinent notre bien-être et notre épanouissement. Dès les premières pages, le Dr Bourit interpelle le lecteur avec une invitation puissante : célébrer la vie. Il met en évidence l’importance de se traiter avec gentillesse, de reconnaître et d’honorer nos désirs et aspirations. Ce faisant, il soulève des questions profondes sur notre rapport à nous-mêmes et au monde, insistant sur le fait que le bonheur est un choix accessible, à condition de s’autoriser à l’accueillir pleinement.
Le livre est structuré en chapitres clairs et constructifs, offrant des conseils pratiques, des exercices de réflexion, et des témoignages inspirants. Chaque section est conçue pour guider le lecteur vers une compréhension plus profonde de soi et vers la réalisation que la joie et le contentement sont souvent à portée de main, obstrués seulement par nos propres barrières mentales.

À qui s’adresse ce livre ?

“S’autoriser au bonheur” est destiné à toute personne qui se sent coincée dans un cycle de pensées négatives, qui lutte avec l’estime de soi, ou qui simplement cherche à injecter plus de joie et de satisfaction dans sa vie. C’est un guide précieux pour ceux qui sont prêts à entreprendre un voyage de transformation personnelle et qui sont ouverts à changer leur perspective sur eux-mêmes et sur le monde. Ce livre est particulièrement recommandé à ceux qui sont à la recherche de pratiques concrètes pour cultiver un état d’esprit positif, à ceux qui souhaitent surmonter leurs peurs et leurs doutes, et à tous ceux qui aspirent à une vie riche de sens et d’accomplissement.

 

L’affirmation “s’autoriser au bonheur” porte en elle une profonde réflexion philosophique

Une réflexion sur la condition humaine, la nature du bonheur et les obstacles que nous nous imposons à l’atteinte de cet état désirable. D’un point de vue philosophique, cette phrase pourrait suggérer que le bonheur est non seulement un état accessible mais également quelque chose qui requiert une autorisation personnelle. Cela renvoie à l’idée que nous sommes souvent nos propres ennemis dans la quête du bonheur, à travers nos croyances limitantes, nos peurs, et nos jugements auto-imposés. Cette perspective s’aligne avec les enseignements de philosophes stoïciens tels qu’Épictète, qui affirmait que ce ne sont pas les événements qui perturbent les hommes mais leurs jugements sur ces événements.

“S’autoriser au bonheur” implique de commencer par prendre une distance, une introspection et une prise de responsabilité vis-à-vis de notre propre bien-être. Cela signifie reconnaître et démanteler les barrières psychologiques que nous construisons contre notre propre bonheur. La philosophie existentialiste, notamment Jean-Paul Sartre, pourrait arguer que chaque individu est libre et responsable de donner un sens à sa vie, et donc de forger son propre bonheur. En outre, cette phrase soulève la question du désir et de la satisfaction. Si nous nous plaçons du côté de la philosophie du Bouddhisme, le désir est la racine de la souffrance ; se libérer des désirs conduit à la paix et au bonheur. Dans cette optique, “s’autoriser au bonheur” pourrait signifier apprendre à lâcher prise, à accepter la réalité telle qu’elle est et à trouver la paix intérieure. Et puis, la notion d’autorisation au bonheur peut être examinée à travers le prisme de la morale et de l’éthique. Kant, par exemple, parle du devoir moral envers soi-même et envers les autres. Se pourrait-il que s’autoriser au bonheur soit aussi un devoir éthique, pas seulement pour notre propre bien-être mais aussi parce que notre bonheur peut contribuer au bien-être général ?

Vous êtes invités à vous questionner sur vos propres entraves internes et sur la manière dont vous pouvez, activement, choisir votre bonheur et le cultiver !

 

Résumons les méthodes à mettre en œuvre

  1. S’autoriser au bonheur : Prendre la décision consciente de poursuivre le bonheur et de s’ouvrir à des expériences positives.
  2. Reconnaître le pouvoir créateur de la pensée : Comprendre que nos pensées peuvent influencer notre réalité et adopter une attitude mentale positive.
  3. Renoncer à la culpabilité : Laisser derrière soi les sentiments de culpabilité qui empêchent l’avancement personnel.
  4. Choisir un nouveau centre d’attention : Se concentrer sur les aspects positifs de la vie plutôt que sur les négatifs.
  5. Renoncer à la critique : Éviter de critiquer les autres et soi-même pour créer un environnement plus bienveillant.
  6. Affronter la vérité : Faire face à la réalité de sa situation et à ses émotions pour pouvoir avancer.
  7. Lâcher prise : Accepter ce qui ne peut être changé et se libérer des attachements négatifs.
  8. Se concentrer sur ce qui dépend de soi : Investir l’énergie dans les aspects de la vie sur lesquels on a un contrôle.
  9. Agir au présent : Vivre pleinement le moment présent et prendre des mesures actives vers ses objectifs.
  10. Savoir dire non : Établir des limites saines et dire non aux situations et aux comportements nuisibles​​.

Le shadow work Journal de Keila Shaheen

“The Shadow Work Journal” de Keila Shaheen se concentre sur le concept de “Shadow Work”, une pratique psychologique visant à explorer et accepter les aspects les plus sombres de notre personnalité. Shaheen, une psychologue américaine formée à diverses méthodes alternatives, propose un guide pratique pour entreprendre ce voyage intérieur.

Thème central : Le livre aborde le concept de “Shadow Work” ou “travail sur ses parts d’ombre”. Ce processus implique de reconnaître et d’accepter les parties de nous-mêmes que nous considérons comme négatives ou indésirables. Shaheen suggère que cette acceptation est cruciale pour une vie équilibrée et saine.

Structure et contenu : Le “Shadow Work Journal” est structuré comme un outil interactif, comprenant des guides, des exercices, et des espaces de réflexion personnelle. Il guide le lecteur à travers les étapes pour identifier ses “parts d’ombre”, comprendre leurs origines, et travailler à leur acceptation et guérison.

Méthodologies utilisées : Shaheen intègre des approches variées telles que la thérapie cognitivo-comportementale, la pleine conscience, et la psychologie énergétique. Ces méthodes visent à fournir une approche holistique pour traiter les aspects psychologiques profonds.

Bénéfices promis :

  1. Amélioration des relations interpersonnelles : En comprenant et en acceptant ses propres parts d’ombre, on peut développer des relations plus saines et apaisées avec les autres.
  2. Guérison de traumatismes transgénérationnels : Le livre propose des techniques pour aborder et guérir des blessures qui peuvent être transmises de génération en génération.
  3. Développement de l’autonomie personnelle : Il encourage à poser ses propres limites et à développer une meilleure compréhension de soi.
  4. Perspective élargie sur le monde : En se confrontant à ses propres ombres, on peut acquérir une vision plus nuancée et empathique du monde extérieur.

Public cible : Le livre s’adresse à toute personne intéressée par le développement personnel, la psychologie, ou cherchant à surmonter des problèmes personnels profondément enracinés.

Conclusion : “The Shadow Work Journal” de Keila Shaheen se présente comme un guide pratique et introspectif pour ceux qui cherchent à se comprendre et à s’améliorer en affrontant et en acceptant les aspects les plus sombres de leur personnalité. Il offre une approche unique et complète pour le développement personnel et la guérison émotionnelle.

 

Jung et l’ombre

Le concept de “Shadow Work” dans le livre “The Shadow Work Journal” de Keila Shaheen s’inspire fortement des théories du psychologue suisse Carl Jung. Voici quelques éléments clés issus de la psychologie jungienne présents dans ce livre et ces méthodes :

  1. La Notion de l’Ombre (Shadow) :
    • Origine Jungienne : Carl Jung a introduit le concept de l’ombre comme étant une partie de l’inconscient, composée de rejets, d’instincts, et de faiblesses que l’individu ne reconnaît pas en lui-même.
    • Application dans le Livre : Le “Shadow Work” consiste à explorer et accepter ces aspects cachés ou refoulés de la personnalité.
  2. L’Intégration de l’Ombre :
    • Origine Jungienne : Jung croyait que la santé mentale et l’équilibre nécessitent l’intégration de l’ombre dans la conscience.
    • Application dans le Livre : Les exercices et réflexions proposés visent à aider les individus à reconnaître, accepter, et intégrer leurs parts d’ombre.
  3. Le Processus d’Individuation :
    • Origine Jungienne : L’individuation est un processus de développement personnel où l’individu devient un “soi” intégré et distinct.
    • Application dans le Livre : En travaillant sur ses parts d’ombre, l’individu avance vers une plus grande intégration de soi.
  4. L’Analyse des Rêves et Symboles :
    • Origine Jungienne : Jung accordait une grande importance à l’analyse des rêves et à l’interprétation des symboles comme moyen d’accéder à l’inconscient.
    • Application dans le Livre : Bien que non explicitement mentionné, les techniques de pleine conscience et de réflexion personnelle peuvent inclure l’exploration de rêves et de symboles personnels.
  5. L’Importance de l’Inconscient :
    • Origine Jungienne : Jung a souligné le rôle crucial de l’inconscient dans le développement psychologique.
    • Application dans le Livre : Le “Shadow Work” encourage l’exploration de l’inconscient pour une meilleure compréhension de soi.
  6. La Guérison par la Confrontation :
    • Origine Jungienne : Jung croyait que la confrontation avec les parties inconnues ou non acceptées de soi-même était essentielle pour la guérison.
    • Application dans le Livre : Le livre guide les lecteurs à travers ce processus de confrontation et d’acceptation.

“The Shadow Work Journal” s’inspire largement des idées de Carl Jung, en particulier son concept de l’ombre et le processus d’individuation, pour aider les individus à atteindre une meilleure compréhension et intégration de soi.

Une petite histoire ?

Je m’appelle Sarah, et bien que je sois un personnage fictif, mon histoire est celle que beaucoup pourraient vivre. C’est l’histoire de ma transformation, grâce à “Le Shadow Work Journal” de Keila Shaheen, et c’est une histoire qui pourrait bientôt être la vôtre.
Ma vie était comme un labyrinthe de ruelles sombres, chaque tournant révélant des ombres que j’avais longtemps cherché à éviter. Jusqu’au jour où j’ai découvert ce journal. Au début, c’était juste un exercice d’écriture, mais rapidement, il est devenu un voyage dans les profondeurs de mon âme.
Je me souviens de ma première entrée dans le journal. Mes mains tremblaient légèrement alors que je tenais le stylo. “Qui suis-je vraiment ?” écrivis-je. Ces mots ont ouvert une porte, et ce qui a suivi fut une cascade de révélations, de larmes, de rires, et de guérisons.
Chaque page du journal m’invitait à plonger plus profondément, à affronter les peurs et les douleurs que j’avais enfouies. Je rencontrais des aspects de moi-même que je n’avais jamais osé explorer. Parfois, c’était douloureux, parfois libérateur, mais toujours, c’était authentique.
Au fil des jours, je commençai à voir des changements dans ma vie. Mes relations, autrefois tendues, devenaient plus harmonieuses. Je trouvais du courage pour affronter des situations que j’avais toujours fui. Des opportunités inattendues se présentaient, comme si l’univers répondait à ma nouvelle ouverture d’esprit.
Ce n’était pas seulement un journal; c’était un miroir de mon âme. Il reflétait non seulement qui j’étais, mais aussi qui je pouvais être. Avec chaque mot que j’écrivais, je me libérais des chaînes de mes propres pensées limitantes.
Dans ce voyage, j’ai appris que les ombres ne sont pas à craindre. Elles font partie de nous, et les embrasser, c’est embrasser notre intégralité. “Le Shadow Work Journal” m’a appris à aimer toutes les parties de moi, même celles que je croyais indésirables.
En racontant mon histoire, je veux vous dire que ce voyage peut être le vôtre. Oui, je suis un personnage fictif, mais les émotions et les transformations que j’ai vécues sont bien réelles. Ce journal a le pouvoir de changer des vies, de révéler des vérités cachées, et de guider vers un chemin de guérison et d’amour-propre.
Alors, si vous vous retrouvez à la croisée des chemins, cherchant une direction ou un sens, souvenez-vous de mon histoire. Prenez ce journal entre vos mains et commencez à écrire. Vous pourriez être surpris de découvrir ce qui vous attend.

60 minutes pour prévenir le burn-out de Margaux Studer

Notre analyse du livre

But essentiel : Intentionnalité de l’auteur : Margaux Studer vise à éduquer et à sensibiliser sur la prévention du burn-out. À travers des expériences personnelles et des conseils pratiques, elle cherche à aider les lecteurs à reconnaître et à gérer les symptômes du burn-out. Le choix des thèmes (besoins fondamentaux, valeurs personnelles, intuition, gestion des conflits, etc.), du style (narratif personnel, direct et empathique), et de la narration (progression logique, chapitres structurés avec questions et conseils) vise à rendre le sujet accessible et engageant pour un large public.

  • Objet principal :
  • Le livre aborde divers éléments clés liés au burn-out, notamment :
      • Besoins fondamentaux : importance de prendre soin de soi-même en termes de santé physique et mentale.
      • Valeurs personnelles : réflexion sur ce qui compte vraiment pour l’individu et comment cela influence le travail et la vie personnelle.
      • Intuition : encourager l’écoute de son intuition comme un guide pour la prise de décision et la prévention du burn-out.
      • Gestion des conflits et refus du mobbing : stratégies pour gérer les conflits interpersonnels et éviter le harcèlement.
  • Dimension subjective :
    • Dynamiques émotionnelles et relationnelles : Le livre explore la façon dont le burn-out affecte les émotions et les relations. L’auteur partage ses propres expériences émotionnelles, offrant un aperçu intime des effets dévastateurs du burn-out sur la vie personnelle et professionnelle.
  • Synthèse :
    • Lien entre intentionnalité, objets, et dimension émotionnelle : Studer relie son intention de prévenir le burn-out à la reconnaissance et la gestion des besoins fondamentaux, des valeurs personnelles et de l’intuition. Elle montre comment l’ignorance de ces aspects peut conduire à l’épuisement émotionnel et physique. En intégrant ces éléments, elle offre une compréhension holistique de la prévention du burn-out.

Les voies du destin… Du burn out à l’amour

 

Début d’un roman que nous a inspiré le livre !

 

Prologue : Sous les Lumières de Paris

Dans les ruelles pavées et brumeuses de Paris, une ville où la splendeur historique flirtait avec l’ombre de la mélancolie moderne, deux âmes égarées se frayaient un chemin à travers le labyrinthe de la vie urbaine. Clara Lefevre, une jeune cadre prometteuse dans l’univers impitoyable de la publicité, et Marc Girard, un infirmier passionné et altruiste, menaient chacun un combat solitaire contre un ennemi invisible et insidieux : le burn-out.

La Ville des Lumières et des Ombres

Paris, avec ses boulevards majestueux et ses cafés intimes, était une ville de contrastes. Derrière chaque façade haussmannienne se cachait une histoire, derrière chaque regard échangé dans le métro, un secret. C’était une ville qui promettait amour et aventure, mais pour Clara et Marc, elle était devenue le théâtre de leur lutte intérieure.

Clara, native de Bordeaux, avait été attirée par la capitale comme tant d’autres, avec des rêves plein les yeux et une ambition brûlante. Elle avait vite gravi les échelons dans l’agence de publicité où elle travaillait, se faisant un nom parmi les requins de l’industrie. Mais le coût de cette ascension était élevé. Sous le poids des deadlines et des attentes démesurées, Clara avait perdu son éclat. Ses journées étaient devenues une course contre la montre, ses nuits, peuplées de cauchemars où se mêlaient chiffres de vente et stratégies marketing. Le peu de temps libre qu’il lui restait se dissolvait dans la solitude de son appartement sous les toits, où les rires des passants dans la rue lui semblaient appartenir à un autre monde.

Marc, quant à lui, était un Parisien de naissance, un enfant de la ville lumière. Il avait choisi la voie de l’aide et du soin, travaillant dans un des hôpitaux les plus fréquentés de la ville. Son quotidien était un ballet incessant de cas urgents, de vies à sauver, de douleurs à apaiser. Il trouvait dans son travail une satisfaction profonde, mais le rythme effréné, les nuits blanches et le poids émotionnel de chaque décision commençaient à éroder son enthousiasme. Il rentrait chez lui chaque matin, après ses longues gardes de nuit, dans un appartement vide où les murs semblaient absorber ses soupirs de fatigue.

Le Réveil Brutal

Un soir d’hiver, alors que Paris s’était drapée d’un manteau de brouillard, Clara s’effondra. Elle était seule dans son bureau, face à un énième plan marketing à finaliser. Sa respiration s’accéléra, son cœur tambourinait contre sa poitrine, et les murs semblaient se rapprocher. C’était un appel au secours de son corps et de son esprit, un signal que tout ne tournait pas rond. Ce soir-là, elle réalisa qu’elle ne pouvait plus continuer ainsi.

Pour Marc, la prise de conscience fut tout aussi dramatique. Une nuit, après une série de cas particulièrement difficiles, il se retrouva incapable de prendre une décision cruciale pour un patient. Ce moment d’hésitation, bref mais lourd de conséquences, fut le miroir de son épuisement. Il comprit qu’il ne pouvait plus être le pilier de secours sur lequel tous comptaient s’il s’effondrait lui-même.

La Quête d’Équilibre

Dans leur quête désespérée de réponses, Clara et Marc trouvèrent refuge dans le livre de Margaux Studer, “60 minutes pour prévenir le burn-out”. C’était un phare dans leur tempête, offrant des conseils pratiques et un réconfort dans ses pages. Le livre les amena à s’interroger sur leurs choix de vie, leurs priorités, et la façon dont ils géraient leur stress et leur fatigue.

Pour Clara, cela signifiait apprendre à dire non, à reconnaître ses limites, à redécouvrir les plaisirs simples comme une promenade le long de la Seine ou un café pris en terrasse, loin de l’agitation du bureau. Pour Marc, cela se traduisait par des nuits de sommeil réparateur, des moments de détente avec des amis, et surtout, l’acceptation que prendre soin de soi n’était pas un acte d’égoïsme, mais de nécessité.

Sous le Ciel de Paris

Le destin allait bientôt entrelacer leurs chemins. Ils se rencontreraient lors d’un atelier sur la prévention du burn-out organisé dans un charmant petit café du Marais. Ce serait le début d’une histoire, pas seulement de guérison, mais aussi d’amour, de découverte de soi et de l’autre.

Sous les lumières de Paris, Clara et Marc allaient apprendre que la plus grande force réside dans la vulnérabilité, et que dans la quête d’équilibre, on peut trouver non seulement la paix, mais aussi l’amour.

Dream Machine, expansion de conscience, bien-être

Dans notre quête de l’éveil et de l’harmonie, nous explorons souvent des guides et des pratiques pour transcender le tumulte de la vie quotidienne. La “Dream Machine” de la Maison des Thérapies Douces offre une révolution dans ce voyage. Fondée sur la photostimulation, elle apaise l’esprit et favorise l’auto-exploration. Cette technologie n’est pas qu’un instrument ; elle est un compagnon qui synchronise la lumière et le cerveau, ouvrant une fenêtre sur un cosmos intérieur. La Dream Machine permet une méditation profonde, un sommeil réparateur et réduit le stress, tout en étant une aventure personnelle vers la conscience et le bien-être. Explorez les profondeurs de votre être avec cette technologie révolutionnaire, un guide lumineux vers une nouvelle ère de la conscience.
Nous organisons des stages en Dordogne et pouvons vous héberger

La gratitude

La Gratitude : Une force transcendante face à l’adversité

La gratitude est plus qu’une simple expression de remerciement. C’est une force intérieure qui se manifeste comme un contrepoids à la colère, un antidote à la division et une réponse à la peur. Elle peut être considérée comme une forme de résilience qui, en dépit des défis, nous rappelle constamment les aspects positifs et les cadeaux de la vie.
Par la gratitude, nous gagnons en perspective. Elle permet de voir au-delà des obstacles immédiats, nous offrant une vision élargie de la vie, où joie et amour peuvent émerger des moments les plus inattendus. Elle modifie notre perception, incitant à une réflexion plus profonde sur notre environnement, nos relations et nous-mêmes. Cette reconnaissance sincère des moments précieux est également un point central de nombreuses traditions spirituelles et religieuses. Elle symbolise une forme de connexion, un rappel de l’importance de l’amour du prochain. Plus qu’une croyance, elle est un acte tangible, traduisant notre compassion en actions concrètes.
Mais la gratitude ne se manifeste pas toujours facilement. Elle demande un effort, surtout dans les moments difficiles. Néanmoins, c’est dans ces moments que sa force est la plus perceptible. Elle ne promet pas de solutions magiques, mais offre une nouvelle façon de voir et de vivre les défis. Peut-être aujourd’hui, vous sentirez-vous inspiré à embrasser cette gratitude. Pensez à quelqu’un qui pourrait bénéficier d’un simple “merci” ou d’un geste d’appréciation. Considérez ce jour comme une opportunité de remercier et de partager cette reconnaissance avec ceux qui vous entourent.
Après tout, la gratitude est une force collective, un mouvement mondial qui ne demande qu’à être partagé.

La Gratitude : un phare au milieu de la tempête du quotidien

Dans le tumulte incessant de nos vies, parmi les embûches et les soucis quotidiens, il est parfois difficile de discerner les éclats de lumière qui nous environnent. La gratitude, mise en avant par la psychologie positive, est cette boussole qui peut nous aider à voir les merveilles souvent dissimulées par les ombres de notre quotidien. La gratitude, loin d’être une simple reconnaissance passive, est un puissant outil de bien-être, tant pour le corps que pour l’esprit. En ces temps où l’anxiété prévaut, elle est un baume apaisant. Elle nous guide vers une appréciation plus profonde des moments heureux, nous éloignant de ce sentiment de manque ou de ce désir d’insaisissable toujours plus.
La gratitude est une émotion nuancée et complexe. Comme l’explique une chercheuse du domaine, elle requiert une attention accrue à autrui et à notre environnement. C’est un mélange d’empathie – cette capacité à ressentir les efforts et les intentions de l’autre – et d’humilité, qui nous rappelle notre interdépendance avec le monde qui nous entoure. Dire “merci”, c’est reconnaître le rôle vital que l’autre joue dans notre bien-être. C’est un acquiescement silencieux : “Grâce à toi, ma journée est plus lumineuse”.
Cultiver cette “orientation reconnaissante”, ce regard focalisé sur les bienfaits souvent méconnus du quotidien, est un véritable exercice mental. Et pour nous y aider, la psychologie positive nous propose plusieurs outils concrets. Le plus emblématique est sans doute le journal de gratitude. Inspiré par les travaux de Robert Emmons et Michael McCullough, il s’agit d’une invitation à consigner régulièrement les moments de joie, de reconnaître la gratitude ressentie envers les personnes, la nature, ou même la vie elle-même. Sophie Lantheaume, psychologue à l’hôpital privé Drôme-Ardèche, valorise cette pratique dans l’accompagnement des patients atteints de cancer, les encourageant à s’ancrer dans les moments positifs.
Un autre outil préconisé est la lettre de gratitude. Il s’agit de prendre le temps d’écrire à une personne qui nous a soutenu, mais que nous n’avons peut-être jamais remerciée. À travers ces mots, nous faisons le récit de l’impact positif qu’elle a eu sur notre vie. La gratitude est plus qu’une simple émotion. C’est une pratique, un art de vivre, qui nous aide à naviguer à travers les complexités du quotidien avec une lumière renouvelée.

La parole intérieure et la méditation

La Parole Intérieure

Nous avons tous une “parole intérieure” qui s’exprime constamment en nous, que ce soit pendant la journée ou même dans nos rêves. Imaginez cela comme un flux continu de pensées, d’opinions et de réflexions, parfois claires et d’autres fois fragmentées. Elles peuvent être des conversations anticipées, des réflexions sur des discussions passées ou des pensées spontanées. Pour certains, cette parole intérieure est une combinaison de différentes langues, surtout pour ceux qui sont polyglottes.
Des chercheurs comme Gabriel Bergounioux ont étudié cette “parole intérieure”. Selon lui, ce flux constant de pensées verbales est une preuve de notre existence et de notre présence psychique. Bergounioux a même essayé de quantifier cette activité, suggérant que nous pourrions avoir jusqu’à 576.000 pensées verbales par jour.

Au cours des années 2000, il y a eu un regain d’intérêt pour étudier cette parole intérieure, appelée “endophasie”. Après des décennies dominées par les sciences cognitives, des linguistes et des écrivains ont commencé à se pencher de nouveau sur le sujet. Des œuvres notables incluent celles de Gabriel Bergounioux en 2004, Victor Rosenthal en 2012 et Frédéric Martin-Achard en 2017.
Que vous en soyez conscient ou non, votre esprit est toujours actif avec une parole intérieure, influençant la façon dont vous percevez et interagissez avec le monde.

La méditation un moyen d’apaiser ou de ralentir la “parole intérieure”

La “parole intérieure” aussi appelée “dialogue intérieur” ou “bavardage mental”.

  1. Concentration: De nombreuses formes de méditation consistent à se concentrer sur un objet, une pensée ou une activité spécifique, comme la respiration ou un mantra, pour entraîner l’esprit à ne pas se disperser. Cela aide à réduire le bavardage mental incessant.

  2. Présence: La pleine conscience, ou “mindfulness”, est une forme de méditation où l’on observe ses pensées, sentiments et sensations sans jugement. Au lieu de se laisser emporter par le dialogue intérieur, on le remarque simplement et revient doucement à l’objet de méditation (comme la respiration). Cela cultive une présence attentive à l’instant présent.

  3. Acceptation: Plutôt que de lutter contre le bavardage mental, certaines techniques de méditation encouragent simplement à reconnaître et accepter la parole intérieure sans s’y attacher ni réagir. Cette acceptation peut aider à dissiper naturellement les pensées intrusives.

  4. Exploration profonde: Certaines formes avancées de méditation, comme la méditation analytique, utilisent le dialogue intérieur comme un outil pour sonder en profondeur certaines questions ou problèmes. Au lieu d’éliminer la parole intérieure, elles l’utilisent de manière constructive.

  5. États de tranquillité: Avec une pratique avancée, certains méditants peuvent atteindre des états de méditation où le bavardage mental cesse presque entièrement, menant à des états profonds de paix et de tranquillité.

Le but de la méditation n’est pas nécessairement d’éliminer complètement le dialogue intérieur, mais plutôt de changer notre relation avec lui. La méditation nous apprend à ne pas être emporté ou dominé par nos pensées, mais à les observer avec détachement et clarté.

Débordé ? Gestion du temps

Voir aussi l’article de LOVE FRANCE


 

Gérer Son Temps : Un Voyage vers la Meilleure Version de Soi

Apprendre à gérer son temps est une aventure profonde et enrichissante. C’est bien plus qu’une simple tâche, c’est une expression de qui nous sommes et de ce que nous aspirons à créer. Chaque moment compte et savoir comment l’utiliser judicieusement est un art en soi.

Le voyage vers une meilleure gestion du temps Gérer son temps est une quête, semée de réussites, d’échecs, de découvertes et de remises en question. Tout comme un héros naviguant à travers une épopée, chaque individu doit faire face à des défis quotidiens, nécessitant persévérance, conviction et persistance.

La puissance des choix individuels Il n’y a pas de machine universelle pour gérer le temps, car la gestion du temps est profondément personnelle et multidimensionnelle. Elle touche des aspects tels que les émotions, les relations, et même la physiologie. Bien que des outils puissent nous guider, le pouvoir réel réside dans nos choix individuels.

L’impact du management sur la gestion du temps Si vous êtes manager, votre rôle est crucial. Votre approche de la gestion du temps peut avoir un effet d’entraînement :

  1. Amélioration personnelle : Votre propre efficacité et bien-être sont amplifiés.
  2. Efficacité d’équipe : L’adoption de bonnes pratiques peut améliorer la productivité de toute l’équipe.
  3. Empowerment individuel : Transmettez vos connaissances à chaque membre de votre équipe et regardez-les s’épanouir.

Des bénéfices qui rayonnent La gestion efficace du temps ne se limite pas au travail. Elle se répercute dans toute l’entreprise, renforce les bonnes pratiques et accroît l’efficacité générale. De plus, une meilleure gestion du temps se traduit par des avantages dans la vie personnelle, des relations familiales épanouies, des loisirs enrichis, et une estime de soi renforcée.
La gestion du temps est un voyage qui mérite d’être entrepris. Elle nécessite une introspection, une volonté et des outils, mais les récompenses sont inestimables.

Décortiquons chaque chapitre pour une gestion du temps optimisée

Chaque moment compte. Si vous cherchez à gérer votre temps de manière efficace, ces chapitres sont une mine d’or pour y parvenir. Gardez à l’esprit les termes clés tels que “gestion du temps”, “efficacité”, “principes fondamentaux” et “management” pour une recherche optimisée.

Chapitre 1 : Les Fondamentaux de la Gestion du Temps La gestion efficace du temps repose sur la compréhension et la réalisation de ce qui est véritablement essentiel. Découvrez les enjeux et les étapes fondamentales pour maîtriser et prendre en main votre temps.

Chapitre 2 : Diagnostic de Votre Gestion du Temps Actuelle Avant de progresser, vous devez savoir où vous en êtes. Ce chapitre vous guide dans l’analyse de vos habitudes actuelles, identifiant vos points forts et vos domaines d’amélioration.

Chapitre 3 : Les Pilliers de la Gestion du Temps S’appuyant sur des principes éprouvés, ce chapitre est votre guide pour réinventer votre relation avec le temps. Apprenez à prioriser, focaliser et optimiser chaque moment.

Chapitre 4 : Gestion du Temps pour les Managers Être à la tête d’une équipe requiert une approche spécifique en matière de gestion du temps. Explorez les pratiques essentielles pour garantir l’efficacité de chaque membre de votre équipe.

Chapitre 5 : Sélectionner et Maîtriser vos Outils Des outils adaptés peuvent décupler votre efficacité. Découvrez une gamme d’outils éprouvés pour atteindre vos objectifs, et apprenez à les personnaliser selon vos besoins.

Chapitre 6 : Collaborer Efficacement avec Autrui La collaboration est essentielle pour l’efficacité collective. Dans ce chapitre, vous trouverez des stratégies pour travailler harmonieusement avec d’autres, garantissant une synergie maximale.

Chapitre 7 : Maintenir la Discipline dans le Temps Instaurer une bonne gestion du temps est un défi, mais la maintenir est encore plus exigeant. Trouvez des astuces et conseils pour rester sur la bonne voie, même face aux obstacles.

En se plongeant dans ces pages, vous aurez accès à une expertise forgée sur des décennies de pratique et d’accompagnement professionnel. Chaque conseil, outil et pratique a été testé en conditions réelles, offrant une approche concrète et pratique de la gestion du temps.

Méditation body scan – balayage du corps


Au fil des semaines, alors que je continue ma pratique de la méditation body scan, je commence à remarquer quelque chose de nouveau. Ce n’est pas juste la relaxation ou la réduction du stress, bien que ces éléments soient certainement là. C’est quelque chose de plus profond, de plus intrinsèque.
Je réalise que je suis en train de découvrir une connexion plus profonde entre mon esprit et mon corps. Chaque fois que je médite, chaque fois que je concentre mon attention sur les différentes parties de mon corps, je sens cette connexion se renforcer. C’est comme si je redécouvrais mon propre corps, comme si je m’éveillais à des sensations et des sentiments qui étaient toujours là, mais que je n’avais jamais vraiment remarqués avant. Au début, c’était simplement une question de sentir mon corps, de remarquer les différentes sensations. Mais maintenant, c’est comme si mon esprit et mon corps commençaient à parler la même langue. Lorsque je sens une tension ou une douleur dans une certaine partie de mon corps, je ne l’ignore plus ou ne la repousse pas. Au lieu de cela, j’accueille cette sensation, je la reconnais. Je la laisse me parler, me guider. Et, étrangement, cela apporte souvent un certain soulagement. Plus je pratique, plus cette connexion esprit-corps se renforce. Il y a un sentiment de bien-être qui s’installe, un sentiment d’harmonie. C’est comme si mon corps et mon esprit étaient enfin en phase, travaillant ensemble au lieu de se battre ou de s’ignorer. C’est un sentiment d’équilibre et de paix que je n’avais jamais vraiment connu auparavant.
Je réalise à quel point il est important de prendre soin de mon corps, pas seulement physiquement, mais aussi mentalement et émotionnellement. Je réalise que mon corps n’est pas juste quelque chose qui m’emmène d’un endroit à un autre, qui me permet de faire des choses. Mon corps est une partie de moi, tout comme mon esprit. Ils sont intrinsèquement liés et ils ont besoin l’un de l’autre pour fonctionner correctement.
C’est une réalisation puissante, et elle change ma perspective sur beaucoup de choses. Elle change ma façon de m’occuper de moi-même, ma façon de gérer le stress et l’anxiété, ma façon de vivre ma vie. Je me sens plus en harmonie avec moi-même, et cela me donne un sentiment de tranquillité et de satisfaction que je n’aurais jamais cru possible.

La voie, notion symbolique

La notion symbolique de VOIE

La notion symbolique de “voie” est présente dans de nombreuses traditions de sagesse à travers le monde. Ce terme englobe différents aspects et significations, et il est difficile de le définir de manière précise. La voie peut désigner la recherche de la vérité, l’attitude du chercheur, le chercheur lui-même, la méthode pour accéder à la sagesse, la connaissance de la réalité, voire la réalité en elle-même. Cependant, la voie ne se réduit pas à ces éléments, car elle transcende les concepts et les limites de la pensée.
Dans différentes traditions, le terme chinois “tao” est souvent traduit par “voie”, mais cette intuition symbolique va au-delà du taoïsme. Elle se retrouve dans les enseignements de sagesse de toutes les sociétés traditionnelles. La vacuité de ce mot renvoie à l’être humain lui-même. La voie exprime le sentiment qui émerge lorsque l’être humain se découvre en tant que chercheur, sans pouvoir donner de contenu précis à cette recherche. C’est une attitude d’attention à ce qui se manifeste et d’écoute intérieure, qui naît lorsque l’être humain réalise sa nature fondamentale de chercheur.

La voie représente également la possibilité de transformation individuelle. Elle est le cheminement de la conscience depuis un niveau noyé dans l’empirique et l’ordre du moi, jusqu’à l’ouverture et la reconnaissance de la réalité transcendantale, symbolisée par le terme “soi”. Ainsi, la voie n’est pas un simple contenu de savoir ou une forme de connaissance, mais une expérience vécue. Elle nous fait expérimenter la réalité que nous croyons être. La connaissance de soi est essentielle dans cette expérience, et aucun texte sur la voie ne peut s’en dispenser. C’est une exigence personnelle et unique, qui nécessite de découvrir sa propre voie intérieure.
La voie ne peut pas être donnée ni reçue de manière rationnelle, ni être imposée par une volonté externe. L’image du chemin peut être trompeuse, car elle donne l’impression d’un but et d’un itinéraire préétablis. En réalité, la voie est un simple accompagnement, une adhésion au mouvement qui se déploie. Tout se joue dans le présent, et les maîtres de sagesse rappellent sans cesse l’importance de l’ici et maintenant. La voie vise à instaurer dans la conscience un état de recherche, une mobilité immobile, qui consiste à être pleinement présent à la réalité intérieure et extérieure, à accompagner sa propre marche. C’est une attitude qui allie vigilance et relâchement, confiance et prudence, engagement total et réserve. Il ne s’agit pas de chercher quelque chose en particulier, mais de trouver en soi une attitude juste. La voie n’est pas une “conscience de”, mais une “conscience à”, une attention disponible à ce qui se déploie. Il s’agit simplement de laisser les choses se manifester. La voie apparaît alors vide d’intention.

Pour les philosophies “sapientielles”, l’accomplissement symbolisé par le terme “voie” réside dans la simplicité d’être pleinement présent à chaque instant de notre existence, à chaque action que nous accomplissons. La voie nous invite à cultiver une conscience aiguisée et attentive à ce que nous faisons, à être totalement immergé dans l’expérience présente, sans projections ni attentes. Cette présence à l’instant présent est le fondement de la voie, car c’est à travers cette attention profonde que nous pouvons véritablement nous connecter à la réalité telle qu’elle est. La voie ne nous demande pas de rechercher des réponses extérieures ou de gravir un chemin préétabli, mais plutôt de nous tourner vers l’intérieur, d’explorer notre propre nature et de trouver une résonance avec le flux de la vie qui nous entoure.

La voie ne se résume pas à une accumulation de connaissances intellectuelles, mais plutôt à une transformation intérieure profonde. C’est une invitation à transcender nos limitations habituelles, nos conditionnements et nos croyances limitantes, afin d’accéder à une dimension plus vaste de notre être. En empruntant la voie, nous sommes amenés à remettre en question nos schémas de pensée, à remettre en cause nos attachements et à explorer des territoires inconnus de nous-mêmes. La voie est souvent décrite comme un voyage intérieur, une exploration des profondeurs de notre propre conscience. C’est un chemin qui nécessite courage, persévérance et humilité. Sur cette voie, nous pouvons rencontrer des obstacles, des doutes et des épreuves, mais c’est précisément à travers ces défis que nous avons l’opportunité de grandir et de nous transformer.
Chaque individu a sa propre voie, sa propre manière d’explorer et de vivre cette quête de sens et de vérité. Il n’y a pas de voie universelle qui convienne à tous, car chaque être humain est unique et possède son propre cheminement. La voie est donc une invitation à écouter notre propre intuition, à suivre notre propre rythme et à nous ouvrir à notre propre vérité intérieure.

La voie est donc un symbole puissant qui représente la recherche de la réalisation de soi, de la sagesse et de la connexion profonde avec le monde qui nous entoure. C’est un chemin intérieur qui nous guide vers une compréhension plus profonde de nous-mêmes et de notre place dans l’univers. La voie nous rappelle que la vie elle-même est un voyage, et que chaque pas que nous faisons dans la quête de la vérité et de la réalité est en réalité une partie essentielle de notre propre chemin spirituel.

La voie, symbolique et imaginale

La notion de “voie” peut également être explorée du point de vue de l’imaginaire et du symbolique. Dans ce contexte, la voie représente un chemin intérieur qui transcende la réalité matérielle et nous conduit vers des dimensions plus profondes de l’existence.
L’imaginal fait référence à un espace de l’âme où les symboles, les images et les archétypes prennent vie. C’est un domaine intermédiaire entre le concret et l’abstrait, où la réalité matérielle et la réalité spirituelle se rencontrent. La voie imaginal est celle qui se déroule dans cet espace, où les symboles et les images se manifestent et guident notre parcours intérieur.

Les symboles jouent un rôle essentiel dans la compréhension imaginale de la voie . Ils représentent des idées, des concepts ou des aspects de la réalité qui dépassent la compréhension rationnelle. Par exemple, le symbole de la traversée d’un pont peut représenter la transition d’un état à un autre, ou encore le passage d’un niveau de conscience à un autre. Les symboles nous offrent une voie d’accès à des significations plus profondes et nous aident à explorer les aspects invisibles et intangibles de notre être.
La voie imaginale nous invite à nous engager dans un processus d’exploration intérieure à travers l’utilisation de l’imagination, de la créativité et de la visualisation. C’est un chemin qui demande de cultiver notre capacité à entrer en relation avec les symboles et les images qui émergent de notre inconscient, afin de les comprendre et de les intégrer dans notre vie quotidienne.

La voie symbolique, quant à elle, se rapporte à l’utilisation des symboles et des rituels pour donner un sens à notre existence et établir des connexions avec des réalités plus vastes. Les symboles peuvent représenter des valeurs, des idéaux ou des aspects transcendants de la vie humaine. Par exemple, le symbole du cercle peut évoquer l’unité, l’infini ou l’harmonie. En empruntant la voie symbolique, nous cherchons à entrer en relation avec ces réalités plus profondes à travers des pratiques rituelles, des cérémonies ou des rites de passage. La voie imaginale et symbolique nous offre un moyen d‘explorer et de donner un sens à notre expérience humaine. Elle nous permet de transcender les limites de la pensée rationnelle et d’accéder à des niveaux de compréhension plus vastes. En empruntant cette voie, nous sommes invités à développer notre capacité à écouter notre imaginaire, à nous connecter à nos symboles intérieurs et à honorer les rituels qui nourrissent notre âme. C’est un cheminement qui nous permet de cultiver notre dimension symbolique et d’explorer les profondeurs de notre être à travers des langages non verbaux et des formes d’expression créative. La voie imaginal et symbolique représente une exploration de l’invisible, de l’ineffable et de l’ineffable dans notre être. C’est une invitation à cultiver notre capacité à percevoir et à interpréter les symboles, à entrer en relation avec notre imagination et à utiliser ces ressources pour approfondir notre compréhension de nous-mêmes et du monde qui nous entoure.

En empruntant la voie imaginale et symbolique, nous entrons dans un espace où les frontières entre le réel et l’imaginaire s’estompent. C’est un espace où les symboles prennent vie, où les archétypes se manifestent et où les histoires mythiques résonnent en nous. Dans cette exploration, nous sommes invités à nous ouvrir à la poésie, à la beauté et à la magie du monde symbolique.
Par le biais de l’imagination, nous sommes capables de créer des images, des métaphores et des récits qui donnent forme à nos expériences intérieures les plus profondes. Cela nous permet d’explorer nos blessures, nos aspirations, nos peurs et nos désirs de manière symbolique. Les symboles agissent comme des clés qui ouvrent des portes vers des dimensions intérieures et nous aident à donner du sens à notre existence.

La voie imaginale et symbolique nous invite à développer une relation intime avec notre monde intérieur. C’est un appel à cultiver notre capacité à écouter les messages symboliques qui émergent de notre inconscient, à les interpréter et à les intégrer dans notre vie quotidienne. En engageant ce dialogue créatif avec notre imaginaire, nous pouvons découvrir de nouvelles perspectives, de nouvelles significations et de nouvelles ressources pour notre cheminement personnel. Il est important de souligner que la voie imaginale et symbolique est une démarche personnelle et subjective. Chaque individu est invité à explorer ses propres symboles, à créer ses propres images et à trouver sa propre signification. Il n’y a pas de voie prédéfinie ou universelle, car chaque parcours symbolique est unique et individuel. C’est une invitation à cultiver notre imagination, à développer notre sensibilité symbolique et à entrer en relation avec les réalités invisibles qui habitent notre être. C’est un voyage fascinant et enrichissant qui nous permet d’approfondir notre compréhension de nous-mêmes, de la vie et de notre place dans le vaste tissu de l’existence.

Partenariat éditeurs et prestataires

Voir aussi la page TARIFS

Notre partenariat dans le domaine des publications se structure

  • Nous publions sur notre site des articles concernant les livres que les éditeurs nous proposent. Ce service n’est plus gratuit et coûte 90 €. et 120 € pour être publié aussi (en résumé + liens sites + podcasts quand c’est le cas) sur Zen et Slow. Les livres sont parfois présentés aussi dans le magazine papier “Spiritualités Magazine”.
  • Si les éditeurs ou auteurs le souhaitent, une manager de réseaux sociaux (community manager) propulse notre article sur les réseaux sociaux appropriés : 120 €
  • Nous ajoutons aussi des interviews des auteurs ou experts, sur notre site et sur YouTube, réutilisable par vous : 250 € (article + interview). Voir des  Interviews réalisés,  Vous pouvez les publier vous aussi où vous le souhaitez

Nous proposons de vous associer à une formule innovante de communication, avec notre magazine augmenté, distribué gratuitement  : ZEN & SLOW (voir le N°2 ci-dessous)


Deux formules sont possibles

  • La présentation de livres : voir page 9 à 12 du N°2 du magazine ci-dessous. Chaque présentation mène vers des présentations plus approfondies sur notre site, ou avec des QR Codes dynamiques multiliens vers votre site, votre e-boutique, une vidéo si vous en avez, etc.
  • 3 pages thématiques (voir p. 2à 4 et 5 à 7 ci-dessous) : pour les maisons d’édition, publireportages, présentation de collections, de lignes éditoriales, etc. avec interview possible.

Les prix sont de 190 € pour la présentation de chaque livre (ou produit-méthode…) – (prix site et magazine, soit 70 € de plus pour être publié aussi dans Zen et Slow), et de 900 € pour les 3 pages thématiques (publication papier et numérique, page sur le site Spiritualités Magazine et/ou selon le thème, love-france.fr, avec QR Codes et leurs liens sur le PDF, etc.).
Ils peuvent varier en fonction de l’importance de “l’augmentation numérique”, par exemple, + 90 € interview ou podcast

Ce qu’est ce magazine “augmenté”

C’est un magazine en double format  : numérique, et papier

  • Le mag papier est tiré à 1000 exemplaires minimum, et vous pouvez en commander plus pour les fournir par exemple à votre réseau de distribution
  • Le même mag est publié en numérique (PDF et e-pub) : Les “augmentations” numériques peuvent être des écrits, images, audio, vidéos… Les QR Codes peuvent être flashés avec le téléphone et sur téléphone ou ordinateur, ils sont aussi cliquables.

La distribution du magazine

Elle varie en fonction des thèmes de chaque magazine et de leur éventuelle localisation… librairies, salons du bien-être, offices de tourisme et commerces, et vos propres partenaires.
Sa version en ligne, est valorisée sur les réseaux sociaux, sur nos sites spiritualitesmagazine.com et love-france.fr.
L’audience se démultiplie et se renforce ainsi. Le dialogue et la rencontre entre acteurs (y compris sur les podcasts !), entretiennent un esprit participatif et une convivialité très généreuse.

L’orientation du magazine

  • Le bien-être, la spiritualité, le développement personnel et collectif. Aussi, les romans et narratifs dans ces domaines
  • les tendances et pratiques “Slow”, dans le tourisme notamment, ce qui permet aussi de diffuser le magazine papier dans des régions très touristiques (love-france.fr)

Chaque numéro comprend 3 parties essentielles : deux thèmes, et les présentations de livres

Exemple de ce numéro avec deux thèmes (orientés sur le Périgord, en liaison avec un numéro de Love France)

la “Maison des Thérapies Douces” ; le réseau du slow tourisme ; la présentation de livres

Zen et Slow – Le Magazine augmenté

ZEN ET SLOW, MAGAZINE AUGMENTÉ ET GRATUIT, EST UN SUPPORT DE COMMUNICATION VIVANT, INNOVANT, ET TELLEMENT EFFICACE

Nous publions, en numérique, et en format papier (1000 exemplaires minimum, 5000 normalement) un magazine Zen & Slow sur votre thème d’activité, votre marque, vos produits et services.
Exemple de ce numéro réalisé particulièrement pour la “Maison des Thérapies Douces” de Sarlat.

Chaque numéro se présente comme un magazine augmenté, un puissant moyen de communication. Il comprend deux thèmes principaux (par exemple La Sophrologie et Les SPAS ; ou La Maison des thérapies Douces, et le Slow tourisme) et quelques news.

Les prix sont de 190 € pour la présentation de chaque livre (ou produit-méthode…) – (prix site et magazine, soit 50 € de plus pour être publié aussi dans Zen et Slow), et de 900 € pour les 3 pages thématiques (publication papier et numérique, page sur le site Spiritualités Magazine et/ou selon le thème, love-france.fr, avec QR Codes et leurs liens sur le PDF, etc.).
Ils peuvent varier en fonction de l’importance de “l’augmentation numérique”, par exemple, + 90 € interview ou podcast

 

MODE D’EMPLOI DE “ZEN & SLOW” MAGAZINE « AUGMENTÉ »

Enrichi, votre magazine ne s’arrête pas aux limites de ce qui est imprimé. Les QR Codes que vous flashez vous mènent très loin, avec votre téléphone, dans l’univers numérique avec des vidéos. de l’audio, des interviews, des histoires. Et si vous lisez le magazine en PDF il suffit de cliquer sur ces mêmes codes.

DISTRIBUTION

  • Le magazine papier, est tiré au minimum à 5000 exemplaires… et plus. Sa distribution est liée à celle de nos 2 magazines : LOVE FRANCE et SPIRITUALITES MAGAZINE. Zen et Slow est distribué en même temps que ces magazines, chez les annonceurs, dans des salons du bien-être, chez des libraires, dans les lieux très touristiques couverts par LOVE FRANCE (LOVE PERIGORD, LOVE PAYS BASQUE, etc.)
  • Sa version en ligne est annoncée sur les réseaux sociaux, elle est présente sur les 2 sites spiritualitesmagazine.com et love-france.fr, C’est un complément spécialisé qui fait voyager le lecteur vers le bien-être, une réelle connaissance de ce que proposent ses acteurs.
  • L’audience se démultiplie et se renforce ainsi. Le dialogue et la rencontre entre acteurs (y compris sur les podcasts !), entretiennent un esprit participatif et une convivialité très généreuse.
    Contactez-nous pour en parler

LE N°2 A POUR THÈME : LA MAISON DES THÉRAPIES DOUCES DE SARLAT – LE SLOW TOURISME EN DORDOGNE

Vous pouvez ici le feuilleter ou le télécharger. Faites-en profiter vos amis !

Conseils de lecture : quelles revues ou magazines sur les spiritualités ?

Spiritualités Magazine. C’est un magazine fondé sur la notion essentielle de LIBERTE DE CONSCIENCE, et sur l’idée que la voie personnelle est liée à un effort de connaissance et de compréhension de ce qui se joue, pour chacun et pour l’humanité, au niveau de la transcendance, de la recherche du sens de l’existence.
“Spiritualités Magazine” se caractérise par ses présentations de nombreuses publications nouvelles sur des sujets liés à la spiritualité, au bien-être, au développement personnel. Périodiquement le magazine propose une rubrique de “Critiques de livres” dans laquelle des ouvrages récents sur des thèmes tels que la méditation, la philosophie, la psychologie spirituelle, l’ésotérisme ou la mystique, le bien-être… sont examinés et évalués. Il propose aussi des articles sur les grandes traditions spirituelles (christianisme, islam, judaïsme, bouddhisme, etc.), ainsi que sur les pratiques spirituelles et les expériences de transcendance. Le magazine inclut également des interviews, des témoignages et des analyses de spécialistes de la spiritualité. Les critiques de livres et les recommandations de lecture font partie intégrante de la ligne éditoriale de “Spiritualités Magazine”, et contribuent à en faire une ressource précieuse pour les lecteurs intéressés par la spiritualité.
Le magazine se positionne ainsi :  Une information fiable, de spécialistes, sur les différentes approches du monde supra sensible, approches de la lumière, approches de l’éveil.
“Ici, vous ne viendrez pas faire votre marché, mais plutôt de tenter de comprendre comment et de quelle façon ce désir que vous avez en vous peut se matérialiser. Ou encore, vous venez simplement épancher en partie votre soif de connaissance. Notre tour d’horizon n’a rien de superficiel. Les informations que vous trouverez dans le magazine vous renseigneront non seulement sur les notions, mais aussi sur les pratiques spirituelles, voire les pratiques initiatiques que vous pourrez trouver, dans la voie que vous identifierez comme étant éventuellement la vôtre. Nous abordons aussi l’occultisme au sens noble du terme, ainsi que  les voies symboliques et ésotériques.”

 

Magazines d’orientation spiritualités – bien-être – développement personnel

  1. “Esprit Yoga” : magazine mensuel qui explore la pratique du yoga sous toutes ses formes, en incluant souvent des articles sur la méditation et la spiritualité.
  2. “Inexploré” : magazine bimestriel qui propose des articles sur les sujets liés à la spiritualité, la philosophie, la parapsychologie, l’ésotérisme et la science.
  3. “Psychologies” : magazine mensuel qui traite de la psychologie et du développement personnel, avec une approche souvent axée sur la quête de sens et la spiritualité.
  4. “Santé Yoga” : magazine trimestriel qui explore les liens entre la pratique du yoga et la santé, en incluant souvent des articles sur la méditation et la spiritualité.
  5. “Happinez” : magazine bimestriel qui aborde des sujets liés à la quête de sens, la spiritualité, la sagesse et la psychologie positive.
  6. “Sagesses” : Ce magazine propose des réflexions approfondies sur la spiritualité, la philosophie et les traditions spirituelles du monde entier.
  7. “Cerveau & Psycho” : Ce magazine scientifique traite de sujets liés à la psychologie, à la méditation et à la pleine conscience.
  8. “La Revue de la Mindfulness” : Ce magazine est entièrement dédié à la pleine conscience et propose des articles, des témoignages et des pratiques pour développer cette pratique.
  9. “Nexus” – Ce magazine traite de sujets liés à la spiritualité, à la santé alternative, à la science, à la conscience et aux phénomènes paranormaux.
  10. Happinez : Ce magazine propose une approche holistique du bien-être et de la spiritualité. Il met l’accent sur la recherche de la joie, de l’équilibre, de l’inspiration et de la connexion intérieure. Il aborde des sujets tels que la méditation, la pleine conscience, la nature, l’alimentation saine, etc.
  11. Kaizen : Bien qu’il ne traite pas exclusivement de la spiritualité, Kaizen est un magazine orienté vers le développement personnel, l’écologie, la consommation responsable et la quête de sens. Il propose des articles pratiques et inspirants pour adopter un mode de vie plus épanouissant et respectueux de l’environnement

Les revues de spiritualité liée à la religion

  1. “Sources” : revue trimestrielle de spiritualité publiée par les jésuites de France, qui explore les différentes facettes de la spiritualité chrétienne.
  2. “La Vie Spirituelle” : revue mensuelle qui explore la vie spirituelle sous toutes ses formes, avec un regard particulier sur la mystique chrétienne.
  3. “Nouvelles Clés” : revue mensuelle qui abordait la spiritualité sous un angle plus large, en explorant notamment les liens entre spiritualité et développement personnel.
  4. “Présence” : revue trimestrielle de spiritualité bouddhiste qui propose des enseignements, des réflexions et des témoignages sur le bouddhisme et la méditation.
  5. “Études” : revue mensuelle des jésuites de France qui explore différents sujets de société et de culture, en incluant souvent des articles sur la spiritualité.
  6. “Le Monde des Religions” : Comme son nom l’indique, ce magazine met l’accent sur les différentes religions du monde et les pratiques spirituelles associées..

 

Approfondissements concernant ces magazines

“Sources” aborde une grande variété de thèmes liés à la spiritualité chrétienne et à la vie chrétienne en général. Voici quelques exemples de sujets traités dans la revue :

  • La prière et la méditation
  • La Bible et l’exégèse biblique
  • La théologie et la doctrine chrétienne
  • La vie spirituelle et la mystique chrétienne
  • La liturgie et la prière en communauté
  • La spiritualité ignatienne et la pratique des Exercices spirituels
  • La vie des saints et des témoins de la foi
  • L’éthique chrétienne et les questions de société
  • Le dialogue interreligieux et l’œcuménisme
  • Les questions de justice et de solidarité sociale

“La Vie Spirituelle” a été fondée en 1920 par le Père jésuite Augustin Valadier. La revue est publiée par les Éditions du Cerf, une maison d’édition catholique basée à Paris.
“La Vie Spirituelle” se concentre principalement sur la spiritualité chrétienne, mais elle aborde également des thèmes plus généraux liés à la vie spirituelle et à la quête de sens. Voici quelques exemples de sujets traités dans la revue :

  • La prière et la méditation
  • La Bible et l’exégèse biblique
  • La théologie et la doctrine chrétienne
  • La vie spirituelle et la mystique chrétienne
  • La liturgie et la prière en communauté
  • La spiritualité ignatienne et la pratique des Exercices spirituels
  • La vie des saints et des témoins de la foi
  • Le dialogue interreligieux et l’œcuménisme
  • Les questions de justice et de solidarité sociale

La revue comprend des articles écrits par des auteurs de renom dans le domaine de la spiritualité, qu’ils soient prêtres, théologiens, philosophes ou laïcs. “La Vie Spirituelle” est destinée à un public intéressé par la spiritualité chrétienne et la vie intérieure, qu’ils soient pratiquants ou non. La revue est réputée pour la qualité de ses articles et son approche rigoureuse et exigeante de la spiritualité.

“Nouvelles Clés” est un magazine mensuel français qui aborde des sujets liés à la spiritualité, au développement personnel et à la psychologie. Le fondateur est Marc de Smedt. En Nouvelles Clés devient le magazine Clés, sous l’impulsion de Jean-Louis et Perla Servan-Schreiber qui en sont les actionnaires uniques. Il cesse de paraître en 20162.
“Nouvelles Clés” propose chaque mois un dossier thématique qui explore en profondeur un sujet particulier lié à la spiritualité, à la psychologie ou au bien-être. Les dossiers peuvent aborder des thèmes tels que la méditation, l’astrologie, la pleine conscience, la psychologie positive, la guérison, l’art-thérapie, l’écologie intérieure, etc.
Outre les dossiers thématiques, “Nouvelles Clés” inclut également des articles sur des sujets variés tels que la philosophie, l’histoire des religions, la psychologie jungienne, la médecine douce, la nutrition, la communication, l’art, la littérature, etc. La revue propose également des critiques de livres et de films en lien avec les thèmes abordés. “Nouvelles Clés” est un magazine qui s’adresse à un public intéressé par les questions de développement personnel, de bien-être et de spiritualité. Le magazine est connu pour sa qualité éditoriale et pour la diversité des sujets qu’il aborde.
Aujourd’hui “Les Essais Clés” et “Les Guides Clés” sont deux collections de livres publiées par les Éditions Albin Michel.
“Les Essais Clés” sont une collection d’essais qui abordent des sujets variés tels que la spiritualité, la psychologie, la philosophie, l’écologie, l’histoire, la culture, etc. Les ouvrages de la collection sont écrits par des auteurs reconnus dans leur domaine et proposent des analyses approfondies et des réflexions sur les grandes questions contemporaines. Chaque livre de la collection se concentre sur un sujet précis, tel que la méditation, le bouddhisme, la pensée positive, l’éducation, l’écologie, etc.
“Les Guides Clés” sont une collection de livres pratiques qui proposent des conseils et des astuces pour améliorer sa vie au quotidien. Les ouvrages de la collection abordent des sujets tels que la méditation, la gestion du stress, la communication, la confiance en soi, la créativité, etc. Les livres sont écrits par des spécialistes du sujet et proposent des exercices pratiques pour aider le lecteur à appliquer les conseils donnés.
“Les Essais Clés” et “Les Guides Clés” sont deux collections de livres complémentaires qui s’adressent à un public intéressé par le développement personnel, la spiritualité et la culture en général.

 

Revue ESPRIT

Lire la revue Esprit peut présenter plusieurs avantages, notamment :

  1. Une réflexion approfondie sur des sujets de société : Esprit est une revue intellectuelle qui se concentre sur les questions de société, la politique, la culture et la philosophie. Les articles sont souvent approfondis et bien documentés, ce qui permet d’explorer des sujets de manière plus réfléchie et nuancée.
  2. Une diversité d’opinions : La revue accueille des contributions d’auteurs issus de différentes perspectives politiques et culturelles, offrant ainsi une diversité de points de vue sur les sujets abordés. Cela peut aider à développer sa propre pensée critique et à mieux comprendre les enjeux de société.
  3. Une qualité éditoriale : Esprit est connue pour la qualité de son contenu et la rigueur de son travail éditorial. Les articles sont choisis pour leur pertinence, leur originalité et leur qualité de rédaction, garantissant une lecture stimulante et enrichissante.
  4. Un engagement citoyen : La revue vise à stimuler l’engagement citoyen en offrant une analyse critique et constructive sur les enjeux de société. En tant que telle, la revue peut aider à développer une conscience citoyenne et à encourager une participation active à la vie publique.

En somme, lire Esprit peut être une bonne façon de s’informer sur les sujets de société, d’explorer des perspectives diverses et nuancées, de développer sa pensée critique et de stimuler son engagement citoyen.

Entreprendre dans le bien-être

Le livre de Pèche Eglantine

Pêche Eglantine…en voilà un drôle de nom ! Lorsque vous lirez le livre, vous comprendrez pourquoi c’est un parti-pris d’entrepreneur.
Pêche Eglantine nous dit bien des choses intéressantes. A partir de son expérience, et au travers de celles qu’elle a vécu comme accompagnante d’entrepreneurs. Elle connaît tous le délicat parcours pour exister dans le domaine du bien-être tout en en faisant son bonheur, et non pas à tout prix. C’est humain, féminin, concret. Tous les métiers du bien-être sont concernés. Et d’autres viennent témoigner aussi, des entrepreneurs inspirants : Chloé Bloom, Lisa Salis, Safia Ayad, Pauline Laigneau…

Voici les éléments

  • Les bases pour se lancer et entreprendre dans le bien-être
  • Se sentir confiant et légitime quand on se lance
  • Visualiser son projet réalisé
  • Rencontrer son client idéal
  • Imaginer son offre dans le bien-être
  • Officialiser son activité
  • Faire connaître son activité dans le secteur du mieux-être
  • Vendre sans se vendre

 

Se sentir en confiance et légitime quand on démarre
Une première étape consiste à se sentir confiant et légitime en tant que freelance. Pour ce faire, prenez du temps pour vous et réfléchissez à ce que vous attendez de votre carrière : liberté, indépendance, sécurité financière… Cela vous aidera à définir vos objectifs et à découvrir ce qui vous motive et vous inspire.

Une erreur fréquente dans le domaine du bien-être est d’entreprendre une activité sans la formaliser, souvent parce que l’on ne sait pas de quoi il s’agit ni par où commencer. Prenez le temps de réfléchir aux éléments professionnels de votre activité : vous pourrez ainsi proposer librement ce service, vous présenter au grand public et à vos futurs clients en toute confiance.

Notre recherche sur le marché du bien-être

D’après le site  ARNIKA, “En France, l’étendue du marché du bien-être peut se résumer en 3 chiffres (source Insee): – 288 465 entreprises.
– 542 846 salariés.
– 37,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires.
Ces chiffres ne sont pas anodins, l’industrie du bien-être est équivalente en termes de chiffre d’affaire à l’industrie pharmaceutique (40,6 milliards d’euro).
En termes de salariés, l’importance du secteur du bien-être est encore plus flagrante, avec un nombre de salariés supérieur à celui du secteur automobile (320 000 salariés) ou encore supérieur à celui du secteur agro-alimentaire (390 000 salariés).”

Il y a plus de 500 000 personnes qui travaillent dans le secteur du bienêtre. POURQUOI UN TEL MARCHE DU BIENETRE?
Le marché du bienêtre est en pleine croissance car de plus en plus de personnes recherchent des moyens pour améliorer leur qualité de vie. Les gens sont à la recherche de moyens pour se sentir mieux physiquement, émotionnellement et mentalement, et ils ont recours à des produits et des services qui peuvent aider à atteindre ces objectifs. Les produits et services du bienêtre peuvent être liés à lamélioration des habitudes alimentaires, à lexercice physique, à lamélioration de lhumeur, à la prise de conscience et à la gestion du stress. Les produits et services liés au bienêtre peuvent également comprendre des traitements alternatifs, des retraites et des programmes de formation, ainsi que des produits et des services plus traditionnels tels que les produits de santé et de beauté.
Quels sont les principaux soussecteurs, et dans quel ordre ?
1. Produits et services liés à lamélioration des habitudes alimentaires
2. Exercice physique
3. Amélioration de lhumeur
4. Prise de conscience et gestion du stress
5. Traitements alternatifs
6. Retraites et programmes de formation
7. Produits de santé et de beauté

D’après ELLOHA Le marché du bien-être est touristique (entre autres), mais il comprend 11 secteurs différents, dont la nutrition, l’immobilier, les soins de santé, la technologie, la durabilité, etc). Leur addition produit le résultat planétaire de 4,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020… et une prévision à 7 milliards en 2025, selon le rapport de GWI “The Global Wellness Economy : Looking Beyond COVID”, qui contient ce palmarès mondial.
Cela correspond à une extraordinaire poussée de 59 %, soit 6,1 milliards d’euros en seulement trois ans. Pour le secteur de l’hôtellerie, l’enjeu est d’épouser la vague, qui ne devrait pas être passagère.

Le marché du tourisme de santé et de bien-être connaît une croissance plus rapide que jamais. Avec une prévision de croissance mondiale de près de 60 % d’ici 2025, l’économie mondiale du bien-être offre des perspectives alléchantes pour la France, troisième pays européen dans ce domaine, qui nécessite désormais de se concentrer encore plus sur l’expérience de vie.

 

Au delà du livre, que vous dire ?
Selon les études réalisées de 2015 à 2019, le business du bien-être a progressé très rapidement en France et à l’étranger.
Par expérience professionnelle, on observe que le secteur est rempli de praticiens et très concurrentiel. Il est difficile de se démarquer.
Le choix d’un métier lié au bien-être comprend certains critères d’analyse tels que l’aspect éthique, l’approche, le niveau de formation initiale requis et la rémunération.
En fonction de votre situation personnelle, vous devez évaluer ces facteurs au moment de prendre une décision.
À retenir : Il est bon d’être dans un marché en croissance. Vous devez trouver votre propre place dans ce marché.

J’ai posé quelques questions à mon IA préférée. Voilà le résultat !

Est-il opportun d’entreprendre dans le secteur du bien-être ?
Il est tout à fait possible d’entreprendre dans le secteur du bien-être. Cependant, il est important de prendre le temps de bien évaluer les opportunités et les risques associés à ce secteur avant de se lancer. Il faut également veiller à bien connaître les lois et réglementations qui régissent le domaine afin de s’assurer que l’entreprise respecte toutes les normes et les exigences.
Comment choisir une spécialité ?
Il est important de prendre le temps de réfléchir à quel type de services vous souhaitez offrir. Vous devrez déterminer quels types de professionnels ou services vous souhaitez offrir, quel type de clientèle ciblez-vous et quel budget vous avez à votre disposition pour votre entreprise. Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pourrez alors établir un plan d’action pour votre entreprise et déterminer quelle spécialité vous souhaitez adopter.
Quelles sont les spécialités les plus en croissance ?
Les spécialités qui sont en croissance dans le secteur du bien-être comprennent le yoga, la méditation, la nutrition et la pratique des thérapies alternatives. Ces spécialités sont de plus en plus populaires car elles sont considérées comme des moyens efficaces de réduire le stress, d’améliorer la santé et de promouvoir un mode de vie sain.
Il y a beaucoup de concurrence pour le Yoga en France ?
Le yoga est en effet très populaire en France et le marché est très concurrentiel. Toutefois, il est possible de se démarquer en se spécialisant, en offrant des services personnalisés et en se concentrant sur une niche particulière. Il est également important de trouver des moyens innovants et créatifs pour promouvoir votre entreprise et attirer de nouveaux clients.
Vous avez des exemples ?
– Offrir des ateliers en ligne ou en personne pour les débutants et les pratiquants avancés
– Se spécialiser dans une pratique particulière, comme le yoga prénatal ou le yoga pour les seniors
– Créer des programmes personnalisés en fonction des besoins et des objectifs des clients
– Organiser des événements et des retraites pour promouvoir le yoga
– Offrir des services annexes, tels que des consultations nutritionnelles et des séances de coaching personnel
Et dans le domaine de l’hypnothérapie ?
– Offrir des sessions individuelles et/ou en groupe
– Se spécialiser dans une certaine pratique, comme la gestion du stress, la prise de décision ou la phobie
– Créer des programmes personnalisés en fonction des besoins et des objectifs de chaque client
– Offrir des services annexes, tels que des consultations nutritionnelles et des séances de coaching personnel
– Organiser des événements et des retraites pour promouvoir l’hypnothérapie
La méditation est-elle vraiment une offre professionnelle ?
Oui, de nombreux professionnels offrent des services de méditation. Ces services peuvent être offerts en ligne ou en personne et peuvent comprendre des séances individuelles ou en groupe, des programmes personnalisés et des séances de coaching personnel. La méditation est devenue de plus en plus populaire et peut être un excellent moyen d’aider les clients à atteindre leurs objectifs et à améliorer leur bien-être.
Quelle serait la formulation marketing pour cette offre ?
Profitez d’un bien-être physique et mental grâce à nos services de méditation professionnels. Nous offrons des séances individuelles et en groupe, des programmes personnalisés et des séances de coaching personnel pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs et à améliorer leur qualité de vie.
“Est-ce que l’intelligence artificielle peut aider dans le domaine du bien-être ?
Oui, l’intelligence artificielle peut effectivement aider dans le domaine du bien-être. Par exemple, elle peut être utilisée pour aider les professionnels à mieux comprendre les besoins et les objectifs de leurs clients, à élaborer des programmes personnalisés et à fournir des conseils et des solutions rapides et précises. Elle peut également être utilisée pour créer des applications et des outils qui peuvent aider les personnes à gérer leur anxiété, à méditer et à s’engager dans des activités de bien-être.
Par exemple ?
Par exemple, des applications peuvent être développées pour aider les personnes à méditer, à pratiquer le yoga ou à surveiller leur santé et leur bien-être. Des outils peuvent également être utilisés pour aider les professionnels à fournir des conseils et des solutions personnalisés à leurs clients. Des algorithmes peuvent également être utilisés pour analyser et comprendre les données et les comportements des utilisateurs afin de leur fournir des conseils et des recommandations personnalisés.

Merci, mon intelligence artificielle ! Mais je recommande malgré tout, d’abord, de lire le livre Entreprendre dans le bien-être de Pêche Eglantine aux Editions Leduc https://www.editionsleduc.com/produit/2797/9791028523848/entreprendre-dans-le-bien-etreMerci pour votre suggestion.
Je vais certainement le prendre en compte.

Le supplément LIVRES et le supplément PRATICIENS

De quoi s’agit-il

Un supplément trimestriel gratuit qui est disponible pour nos partenaires :

  • Editeurs
  • Libraires
  • Salons (du livre – du bien-être)
  • Auteurs
  • Praticiens

Distribué en grand nombre d’exemplaires, en publication papier,
et en numérique

C’est un concept original qui associe le numéro papier augmenté et le numérique. Les liens sont accessibles en flashant les QR Codes, ou en cliquant sur les liens (sur le PDF téléchargeable et ci-dessous). Ils mènent sur des pages Internet et des podcasts.

 

 

Pour les acteurs : comment être présent dans le supplément ou le distribuer ?

 

Editeurs Libraires Salons (du livre – du bien-être) Auteurs Praticiens…) : nous rassemblons nombre de partenaires avec ce mode de communication original.
La publication papier permet d’être très  présents, avec un support physique, augmenté par le numérique. C’est un guide intelligent pour le public. 

Contactez-nous : spiritualitesmagazine@gmail.com ou Avec la page contact

 

 

 

Le Noël des praticiens

LOVE AQUITAINE propose jusqu’à début 2023 aux praticiens

En flashant  (téléphone) ou en cliquant sur ce QR Code unique le public va sur le site de chacun des praticiens qui a pris contact avec nous + on va les trouver sur une carte Google Map
+ Ce même QR Code sera publié aussi dans les magazines de LOVE FRANCE – LOVE AQUITAINE
Tout cela pour un prix cadeau
Simplement, contactez-nous en précisant : “praticien”

Les QR Codes de Spiritualités Magazine sont publiés en milliers d’exemplaires sous forme de publication en magazine papier, et en magazine PDF
comme indiqué dans cette page

Bibliothérapie

Il est des livres qui ressemblent quelque part à des ouvrages de développement personnel ou à des méthodes de bien-être, mais qui proposent comme voie… la littérature !
Typique de cette vision, assez “thérapeutique”, au sens où elle s’organise à partir des “problèmes” de la personne, telle une prescription de littérature : BIBLIO THERAPIE Héloïse et Tatiana du blog Peanut Booker vous prescrivent

Autohypnose : la sieste

La sieste, un patrimoine de l’humanité nous dit Léonard Anthony.
Sieste flash (10 mn) ou sieste courte (15 à 30 mn), elle vous régénère. Et elle a des effets plus profonds, plus durables, globalement sur le bien-être, sur l’immunité, la créativité… Si vous vous attaquez au stress, elle est loin d’être un luxe ! C’est une évidence que vous susurre votre corps : “fais la sieste, fais toi ce petit cadeau !” Elle émane d’un rythme biologique inné.
Et l’autohypnose vous donne une clé tellement cohérente pour la sieste !

 

L’équipe de Spiritualités Magazine vous accompagne personnellement

Rêver votre vie, vivre votre rêve

Ici, l’équipe de Spiritualités Magazine vous accompagne au travers d’exercices en ligne et de rendez-vous en vidéo-conférence. 
Par ailleurs nous organisons divers séminaires, ainsi que des formations pour des groupes ou des entreprises.

Vous avez remarqué que nombre d’articles du site portent sur des livres récemment parus. La plupart ont comme intention d’accompagner un changement personnel et global. Les méthodes, les fondements théoriques, les traditions sous-jacentes, varient largement. Ce n’est pas contradictoire, et vous pouvez accompagner votre travail intérieur dans la variété des approches, ou dans l’enthousiasme d’avoir découvert ce qui vous convient parfaitement. L’important  est d’y travailler régulièrement et de persévérer. Certaines pratiques, comme la méditation, fait partie de toutes les voies de changement et d’élévation individuelle et collective.

Nous vous proposons une continuité de réflexions, de pratiques, d’exercices, issues à la fois de l’expérience de notre équipe et de notre interprétation ou de notre aménagement de passages des livres que nous présentons. Ainsi, les livres qui vous conviennent le plus pourront, eux-aussi vous accompagner dans une démarche libre et éclairée.

Les accompagnements de Spiritualités Magazine

Pour vous inscrire : actuellement gratuit
—————

Je me lève du mauvais pied. Comment faire ?

 

Pour obtenir le mot de passe, vous inscrire : actuellement gratuit

Stratégies d’auto-coaching

Les Editions GERESO qui éditent des livres très clairement présentés, une auteure – Mireille VIE – qui est une professionnelle du coaching, expérimentée, très méthodique et progressive : voici un livre qui peut servir de base à tous ceux qui veulent se prendre en main par eux-mêmes ou avec un minimum d’intervention extérieure… puisqu’il s’agit d’auto-coaching.

Choisir nos pensées

Mireille VIE part de la plus simple et de la plus puissante des idées : nous pouvons choisir nos idées, choisir correctement nos pensées, et c’est cela qui nous permet de faire face sereinement à la plupart des situations qui se présentent à nous. 
Une autre façon de le dire : la réalité est faite
1/ de faits observables : nous ne pouvons agir à ce niveau, nous acceptons
2/ d’interprétations, de biais, de préjugés, de déductions… bref de représentations. Celles-ci dépendent de nous. Nous pouvons agir au niveau de nos réactions à ce qui se passe.
Le livre va développer 20 situations de la vie quotidienne pour lesquelles le simple usage de notre cerveau, notre pensée, va permettre d’adopter la bonne stratégie, et de nous sentir bien mieux !

Nous sommes invités, avec quelques efforts, à modifier notre façon de penser. Cela en vaut la peine nous dit l’auteure… Je confirme !

Pratiquez la psychologie positive avec nous

Vous souhaitez participer ? Informations gratuites

11 + 9 =

Spiritualités Magazine vous propose des exercices de psychologie positive

Pratiquer la psychologie positive, c’est très simple. Et cette pratique va faciliter votre cheminement spirituel.
Pourquoi ? Parce que le but de ces pratiques est de s’aimer soi-même et d’aimer les autres, d’éprouver une profonde joie de vivre. Il ne s’agit pas de peindre en rose la réalité, mais d’orienter ses émotions, de cultiver ses émotions positives. C’est une psychologie qui porte sur  ses potentialités, ses vertus, la possibilité d’accomplir ses aspirations, et tout ce qui relève de son élévation psychologique.

Ces programmes de PSYCHOLOGIE POSITIVE permettent de s’orienter, trouver une orientation d’esprit d’élévation et de bienveillance, de donner du sens à son existence.
Et  de la même façon que l’on peut travailler son corps, on peut s’entraîner, travailler sur son esprit.

Un ensemble de conseils et d’exercices se déroulent sur 1 mois

  • 12 séries d’exercices sur le mois, proposés en 4 fois et selon votre rythme
  • Un ensemble de pratiques épanouissantes de méditation, très diversifiées :  méditations, visualisations, exercices d’imagination créative ou d’écriture, ouverture des chakras, immersion dans la nature, travail sur vos rêves…
  • Régulièrement des réunions en ligne permettront de faire le point

Consolations – Christophe André

Ecoutez la présentation

Un témoignage. A la fois d’émotions et de découverte spirituelle

Ce livre inattendu de Christophe André révèle à chacun ce qui a été pour l’auteur sa propre révélation : un besoin immense de consolation, qui reste souvent masqué derrière d’autres problématiques. Il nous propose ici tout un “art de la consolation”

Extrait

Biophilie et bioconsolation (la nature)

Il suffit d’ouvrir un livre témoignant de la traversée d’épreuves de toutes sortes pour découvrir que la nature y est souvent une source immense de réconfort. Et que ses bienfaits vont bien au-delà d’une simple fuite d’un réel trop douloureux; ils relèvent davantage d’une intelligence vitale et profonde, d’un réflexe immémorial.

Se tourner vers la nature lorsqu’on est dans la peine et l’adversité, c’est plus qu’une distraction, c’est une forme de consolation. Qui prend le visage d’une régression, mais consolante : une régression comprise comme un réenracinement. Redevenir des animaux, voire des végétaux, sans mots et donc sans maux superflus. Etty Hillesum écrit ainsi : « Il faut devenir aussi simple et aussi muet que le blé qui pousse ou la pluie qui tombe. Il faut se contenter d’être93. » En quittant le monde du mental, on découvre qu’on peut quitter parfois l’univers de la souffrance mentale et se contenter d’affronter l’adversité qui est là, sans en rajouter par nos pensées.

À la source de l’amour des humains pour la nature, se trouve la biophilie : ce sentiment obscur et profond que notre place est là, et que s’y trouve aussi l’essentiel de ce qui peut nous nourrir, nous porter, nous réparer, nous consoler. L’audelà est peut-être magnifique, tout y sera peut-être restauré et réparé, toutes nos blessures y seront peut-être guéries pour toujours ; mais l’ici-bas est consolateur…

Les consolations de la nature vont au-delà d’une aide ponctuelle, liée à un instant de soulagement offert par sa contemplation. Elles s’exercent aussi sur la durée, pour tenir bon face à une adversité prolongée, comme le raconte Rosa Luxemburg :

Lettre du 15 mars 1917 : Et à la fin, sans doute, tout s’éclaircira […]; après tout, je me réjouis déjà tellement de la vie.
Tous les jours je rends visite à une toute petite coccinelle rouge avec deux points noirs sur le dos, que je maintiens en vie depuis une semaine sur une branche, malgré le vent et le froid, dans un chaud bandage de coton 

A testimony. Both emotional and spiritual discovery

This unexpected book by Christophe André reveals to everyone what was for the author his own revelation: an immense need for consolation, which often remains hidden behind other problems. Here he proposes a whole «art of consolation»

Excerpt
Biophilia and bioconsolation (nature)
It is enough to open a book testifying to the crossing of trials of all kinds to discover that nature is often an immense source of comfort. And that its benefits go far beyond a mere flight from a reality that is too painful; they are more the result of a vital and profound intelligence, of an immemorial reflex.

To turn to nature when one is in pain and adversity is more than a distraction, it is a form of consolation. Which takes the face of a regression, but consoling: a regression understood as a re-engagement. To become again animals, or even plants, without words and therefore without superfluous evils. Etty Hillesum writes: “You have to become as simple and as dumb as the wheat that grows or the rain that falls. You have to be content to be.” When we leave the world of the mind, we discover that we can sometimes leave the universe of mental suffering and be content to face the adversity that is there, without adding anything by our thoughts.

At the source of human love for nature is biophilia: the obscure and profound feeling that our place is there, and that there is also the essence of what can nourish us, carry us, repair us, console us. The Aude may be beautiful, everything may be restored and repaired, all our wounds may be healed forever; but the here below is comforting…
The consolations of nature go beyond a one-time help, linked to a moment of relief offered by his contemplation. They also last for a long time to keep up with prolonged adversity, as Rosa Luxemburg says:

Letter of March 15, 1917: And in the end, no doubt, everything will be clear […]; after all, I am already so happy with life.
Every day I visit a tiny little red ladybug with two black dots on my back, which I have kept alive for a week on a branch, despite the wind and the cold, in a warm cotton bandage

 

Les méditations du Badaud


Les lieux nous parlent, apprenons à les écouter. Car ils nous parlent avec tous ceux qui sont passés par là, au-delà des pensées, des émotions : les lieux sont enchantés par l’Esprit.
Laissez les enchanter votre Esprit, entre ciel et terre !

Tous les articles méditation de Spiritualités Magazine

Magicultrice

Magicultrice

Magicultrice, dès qu'on le tient dans les mains devient un objet magique : ses couleurs de fond, les pages dont chacune est conçue de manière à marier les formes et les textes, donnent envie de le toucher et le parcourir autant que de le lire. "Magicultrice" est bien...

Stratégies anti-stress – Yves Golder

Stratégies anti-stress – Yves Golder

"Stratégies Anti-Stress : Guide Pratique pour une Vie Équilibrée" est un ouvrage exhaustif et profondément éclairant, écrit par l'expert en bien-être Yves Golder. Ce livre se distingue par son approche holistique et pragmatique du stress, un fléau moderne qui touche...

Méditations calme intérieur – facilitées par les images

Méditations calme intérieur – facilitées par les images

Ce podcast de méditations fait partie d'une expérience de méditations puissantes facilitées par les images. Ces méditations calme intérieur, véritables stratégies anti-stress, sont publiées en livre, et par thèmes, avec des images suggestives, symboliques, magnifiques...

Comment agit la méditation ?

Comment agit la méditation ?

Pour plus de détails, lire l'article complet sur le site de Tigre Yoga, disponible iciL'article "Comment agit la méditation" sur le site de Tigre Yoga offre une exploration approfondie des effets bénéfiques de la méditation. Il met en lumière comment cette pratique...

Le shadow work Journal de Keila Shaheen

Le shadow work Journal de Keila Shaheen

"The Shadow Work Journal" de Keila Shaheen se concentre sur le concept de "Shadow Work", une pratique psychologique visant à explorer et accepter les aspects les plus sombres de notre personnalité. Shaheen, une psychologue américaine formée à diverses méthodes...

60 minutes pour prévenir le burn-out de Margaux Studer

60 minutes pour prévenir le burn-out de Margaux Studer

Notre analyse du livre But essentiel : Intentionnalité de l'auteur : Margaux Studer vise à éduquer et à sensibiliser sur la prévention du burn-out. À travers des expériences personnelles et des conseils pratiques, elle cherche à aider les lecteurs à reconnaître et à...

Dream Machine, expansion de conscience, bien-être

Dream Machine, expansion de conscience, bien-être

Dans notre quête de l'éveil et de l'harmonie, nous explorons souvent des guides et des pratiques pour transcender le tumulte de la vie quotidienne. La "Dream Machine" de la Maison des Thérapies Douces offre une révolution dans ce voyage. Fondée sur la...

L’odyssée du sacré – Frédéric Lenoir

L’odyssée du sacré – Frédéric Lenoir

Un voyage transhistorique et transculturel à la découverte de la spiritualité humaine, du mysticisme et des croyances qui transcendent le tangible Frédéric Lenoir, avec la rigueur intellectuelle qui le caractérise, dresse un panorama exhaustif des pratiques...

Huiles essentielles, le grand livre

Médecine de l’âme et voie d’éveil. 50 huiles essentielles Cœur Corps Esprit. 

Le grand livre des huiles essentielles est ici

Tous ceux qui s’intéressent aux médecines douces, qui les pratiquent, ont rencontré les huiles essentielles et souvent ils s’en sont servis.

Médecine de l’âme et voie d’éveil

Dès le départ l’auteur indique en quoi cette approche est originale : elle accueille les huiles essentielles non pas comme un soin parmi d’autres, mais en tant que médecine de l’âme et comme voie d’éveil.

Le livre va passer en revue 50 huiles essentielles… cœur corps et esprit. Dans la globalité de l’être donc, et ces huiles essentielles vont chacune être reliée à nos chakras. Ce sont donc des problématiques subtiles qui nous sont proposées et qui nous permettent de singulariser nos usages des huiles essentielles.

Et ce n’est pas tout question originalité : ce livre dépasse la question de la puissance thérapeutique des composants des huiles essentielles. Il explore une voie d’approche nouvelle fondée sur l’observation prolongée et attentive des effets d’une odeur sur le corps et sur la sphère psychique C’est la puissance globale d’une huile essentielle que cette méthode cherche à saisir pour une compréhension vraiment fine des propriétés thérapeutiques.

Des méditations olfactives

Il s’agit nous dit l’auteur d’une aromathérapie sensible. Et de façon très concrète elle nous propose de pratiquer des méditations olfactives : un chemin de transformation et de guérison. Elle nous enseigne ses méditations de manière très simple. En prenant appui sur la respiration pour revenir en nous et observer et accueillir ce qui s’y passe avec bienveillance, sans préjugés, sans juger. Embrasser d’une respiration paisible les tensions et malaises quel qu’ils soient, physiques ou psycho-émotionnels. Les reconnaître, les accepter pour ce qu’ils sont mais sans s’identifier. Les laisser évoluer et se transformer pour arriver au lâcher-prise, à une vraie détente. Peu à peu la sensation et le sentiment d’une unité corps esprit nous enveloppent et nous ressourcent.

Un espace se libère

Du centre de notre être, nous dit l’auteur, un espace se libère et des prises de conscience peuvent émerger. Celles-ci naissent de notre vision profonde et de notre sagesse, et non pas de l’activité de notre mental trop bavard. Nous goûtons une qualité de présence qui nous ramène à notre demeure véritable. Le cœur s’ouvre. Voyageons donc au pays des plantes médicinales aromatiques. Vivons avec ce livre un chemin d’éveil à soi-même en même temps qu’à l’âme des plantes.

Comment pratiquer ?

Pratiquer la méditation olfactive c’est très simple. Il faut d’abord choisir évidemment une huile essentielle en affinité avec la question que l’on se pose, et avec le chakra auquel cela correspond. Par exemple le chakra couronne et le chakra racine sont des grands maîtres des portes et des transformations. Quelques médicinales de la perception éclairée, comme l’hélichryse, le gattilier, le séquoia géant ou le ravintsara et le Tea Tree, entre autres, nous accompagnent pour cheminer en conscience, pour intégrer les expériences de vie, l’ombre et la lumière. Appelez vos propres huiles essentielles guides en utilisant la voie qui vous convient : celle de l’instant présent, celle du ressourcement, celle de la transformation ou de la connaissance, car l’auteur nous introduit aux différentes voies permettant de choisir une huile essentielle. Celles qui nous accompagnent par exemple dans les passages de l’existence et nous donnent avec la méditation olfactive guidée les clés d’un nouveau départ.

La formulation

Agnès Addey nous explique comment en pratique mener cette méditation en formulant des intentions, en identifiant la période que l’on souhaite fermer, puis dans la méditation guidée se succèdent plusieurs phases extrêmement enrichissantes, logiques, cohérentes. Cette pratique qui est révélée à la fin du livre permet de vivre pleinement les indications qui sont données pour chacune des huiles essentielles et pour chacun des chakras. Toutes ces correspondances deviennent une sorte de grande encyclopédie au fond de vous-même. Et la délivrance de messages pour vous guider dans votre cheminement intérieur. Avec plus de 50 huiles essentielles qui sont détaillés dans toute leur dimension psycho-émotionnelle et énergétique. Et avec des clés de correspondance et d’harmonisation par chakra, l’ouvrage d’Agnès Addey est une belle invitation au voyage intérieur quelle que soit la façon dont vous allez pratiquer l’huile essentielle (par massage, onction, par méditation olfactive ponctuelle où régulière. C’est un très bel ouvrage, très bien illustré, que Spiritualités Magazine vous recommande chaudement.

Un exemple de présentation des problématiques que recouvre une huile essentielle : le RAVINTSARA, “l’éveilleur”.

 

SE RÉGÉNÉRER À LA SOURCE

Dans le calme, il semble que c’est notre être profond qui se réorganise. Le Ravintsara nous apprend à nous retirer des affaires du monde, sereinement, à naviguer sur les ailes de la conscience, à retrouver des forces physiques, psychiques, spirituelles, pour ensuite revenir à notre chemin dans la matière, allégé, plus en contact avec notre source, notre âme, le Soi. Il raccorde aux chakras supérieurs, de la gorge au coronal, sans perdre son ancrage.
Guide accompli, il nous invite à vivre la vibration de la pleine conscience. Celle-ci peut prendre la forme du geste délié d’une main servant le thé, d’une main qui épluche les légumes, qui écrit un poème. « Chaque fois que le corps et l’esprit se joignent en parfaite harmonie, je suis… », pourrait nous dire ce grand maître. Il nous conduit à retrouver une certaine discipline intérieure, un art de vivre qui nous convient en profondeur, qui nous fait du bien. C’est le sens de sa guidance, il identifie nos besoins de corps et d’âme, véritables. Repos, activité, espace, liberté, acception, paix… La voie qu’il nous propose est sobre. Il nous donne les moyens d’instaurer de nouvelles énergies et habitudes pour que nous apprenions à changer de programmation.

La totalité de la personne

Sur le plan de la santé

L’approche holistique repose sur une évidence : considérer une personne et ses problèmes petit bout par petit bout, donc de manière réductionniste, ne peut conduire qu’à une spirale sans fin de soins spécialisés. Sur le plan de la santé, en quoi consiste l’approche holistique ?

Le site “Naturolistique” explique :

  • L’approche holistique globale est le contraire du réductionnisme médical qui se traduit par une hyperspécialisation
  • En considérant l’homme dans sa globalité, les symptômes d’une maladie deviennent des messages à décoder
    • La notion de l’unicité morbide joue un rôle primordial dans la guérison
    • Les maladies ont toutes la même source : le terrain déréglé
  • L’approche holistique repose sur trois piliers et quatre domaines de travail
  • La maladie est une rupture dans la circulation énergétique
    • Le but principal de l’ approche holistique est de mobiliser les forces d’auto-guérison

 

Sur le plan des institutions de santé et de leur fonctionnement, l’approche importante est celle de la “Médecine intégrative”. Il s’agit bien d’une transformation culturelle et institutionnelle de notre système de santé. Ecoutez !

Cependant, tout voir par le prisme de la santé n’est pas suffisant. Certes, les pratiques médicales évoluent vers des pratiques qui concernent la relation corps-esprit. Mais sans que ce soit pensé comme tel. Il est vrai que l’on part de très loin, puisque même la psychologie, et moins encore l’inconscient ne font partie vraiment de la formation des médecins en France.

C’est donc à chacun de se débrouiller pour bénéficier à la fois de la médecine classique et de ses avancées extraordinaires, et des connaissances et pratiques holistiques qui se tiennent dans une position bien différente vis à vis de la maladie.
Nous retrouvons bien là le positionnement de Spiritualités Magazine dont le but est de donner à chacun, en respectant sa singularité, des connaissances et des informations pour qu’il soit dans une démarche “éclairée”., que ce soit sur le fond des idées, des approches, ou dans la recherche, légitime voire indispensable, d’accompagnement. Nous ne faisons d’ailleurs qu’accompagner une dynamique qui s’amplifie dans toute la société.

Oh ! Mon rêve

Enfin un livre de spiritualité écrit dans une belle langue ! Ecoutez les passages que nous vous présentons !

Et ce n’est pas la seule originalité de ce bel objet qui est un compagnon d’exploration et de progrès pour chacun : c’est un GRIMOIRE ! Un livre de magie… pour créer des enchantements !

Il ne s’agit pas de lancer des sorts, de se livrer à la divination, de fabriquer des objets magiques ou d’invoquer des entités surnaturelles, anges, démons, esprits et divinités… La magie va venir de toutes ces pages dont vous disposez pour dire, personnellement, le plus profond de vous-même. « C’est un lieu qui ressemble aux couleurs de votre âme », dit l’auteure, Amala Klep Kremmel. Le texte vous accompagne, les anges vous accompagnent… En fait, ce livre de spiritualité vient chercher pour vous et par vous-même ce qui est depuis toujours à votre disposition, à portée de l’humanité profonde de l’homme : le rêve ! Il nous guide vers le Soi.

Un voyage accompagné vers soi-même

Il propose un passionnant voyage vers soi-même, une présence quotidienne à soi, active, enchanteresse.

Dans un premier temps, il vous indique des « rituels oniriques », les moyens du dialogue avec son âme, d’une « relation intime avec le sacré ». Au travers de vos rêves, qui vous ouvrent à une réalité bien différente de celle qui nous accapare normalement : la réalité d’une perspective emplie de magie et de mystères, celle de votre âme. C’est bien de l’intérieur de nous-même, de ce fil tendu par nos rêves, que vient l’ouverture. Pour laisser parler le désir, le dialogue entre conscient et inconscient, le Soi, entièreté psychique de nous-même, centre éternel de la conscience aux fondements essentiels et à l’appartenance commune dans la continuité du vivant.

Transcrire votre transformation par les rituels oniriques

La belle idée qui anime ce livre, qui va le transformer en grimoire, c’est une méthode inédite pour coopérer avec votre vie intérieure. Au fil des nuits et des jours vous allez éduquer, faire surgir, le langage de votre âme. Dévoiler le sens caché qu’elle manifeste, les actes qui sont là, significatifs, et ceux vers lesquels votre âme vous guide.
Un effort est nécessaire ? Certes ! Mais il est pétri de joie et d’intimité réjouissante !

EXTRAITS en podcast

Les énergivores

Amala kLEP nous fait prendre conscience du potentiel que recèlent nos rêves. Ils permettent un dialogue essentiel avec notre âme. Notre monde intérieur, notre relation intime avec le sacré s’inscrivent dans nos rêves ; rêver c’est la clé secrète pour matérialiser notre désir. L’auteur nous fait prendre conscience des vertus et des bénéfices des rêves, par exemple nous donner les informations importantes de la journée et la mettre et les mettre dans la mémoire à long terme, nous révéler les émotions refoulées, trouver des ressources et des alternatives, développer sa créativité, clarifier son rôle, vivre des expériences avec d’autres points de vue que celui que nous donne notre conscience. Le rêve va nous guider personnellement et spirituellement dans notre évolution. Il peut nous aider aussi à prendre des décisions il y a comme une sorte d’alchimie onirique.

L’auteur va nous aider à nous sortir du cauchemar, à ne plus s’identifier à nos blessures et à choisir d’exprimer notre lumière dans le monde elle nous explique, car c’est toujours notre interprétation qui est importante, le langage des rêves puis diverses catégories de rêves. Les rêves d’évolution, les rêves récurrents, les rêves spirituels, le rêve télépathique…

Nous pouvons maîtriser l’art de rêver, faire des rêves lucides. Avec les rêves nous pouvons devenir médium de notre propre vie
L’auteur termine on nous expliquant comment transformer ce livre en grimoire, grimoire magique et alchimie

Le leadership spirituel en pratiques

Toute une équipe – la plupart autour du Lab Management et Spiritualité (Partager, diffuser, collaborer, informer), propose un ouvrage d’une belle profondeur de réflexion… un ouvrage orienté largement vers les pratiques, et la diversité des thèmes et des personnalités des auteurs nous font voyager dans un univers tellement plus étendu que celui auquel l’entreprise nous a habitué.

Voyons ce que les uns et les autres disent de ce qu’est la spiritualité, et quel contexte sémantique proposent-ils ? Et pour commencer, interrogeons le titre…

Pourquoi le terme de leadership ?

Il marque, dans une optique traditionnelle, la césure entre une personne et un groupe, pour caractériser ensuite son influence, ses méthodes, son style… On peut aussi se référer à la théorie des Mondes, avec Boltanski et Thévenot. Alors le leader se définit par sa capacité à créer un monde auquel les autres veulent appartenir.
Pour Catherine Voynnet Fourboul le leadership se définit  comme “un processus mettant en scène la personne du leader et de ses suiveurs ou équipiers”. Pour elle l’enjeu c’est que l’entreprise peut, avec le leadership spirituel, remédier à la désertion du champ du bien commun par les dirigeants politiques et les médias. Elle va inciter les dirigeants à “se concentrer sur les mécanismes positifs d’influence”

L’influence vertueuse

Les maîtres mots sont le pouvoir informel qui joue sur l’univers relationnel et la compétence clé du dirigeant est l’influence vertueuse. Le leadership spirituel est proche du leadership transformationnel qui a pour objet une influence transformatrice au nom d’une vision. Mais quelle est la qualité de cette vision ? Comment la dignité des personnes est-elle assurée ? Au moins, le leadership spirituel va lui proposer un cadre vertueux. Et il va rapprocher les personnes, faciliter les équipes, équilibrer les intérêts de toutes les parties prenantes. “Ce qui est crucial c’est la communication qui aide les membres à faire sens“. Et l’auteur, qui est aussi la coordinatrice de l’ouvrage, passe alors de la notion traditionnelle de leader à la notion de communautés de pratiques, et d’équipes projets, puisque “il n’est pas question ici de dépendre d’un leader désigné”. “Chaque membre dispose d’autonomie dans ce contexte partagé”.
Quelques mots clés : pratiques collaboratives, interdépendance, long terme, travail sur la conscience, intuition, créativité, élargissement de la conscience, méditation, marche dans la nature, art, empathie, intégré, connexion à soi, aux autres, à la nature, l’épanouissement humain…

Le leadership quantique

Catherine Voynnet Fourboul parle ensuite du leadership quantique. Pourquoi se priverait-on de champs métaphoriques inspirant la spiritualité et la gestion ? Voir le terme d’entropie (Carnot 1824) ; le temps fonction de l’observateur, et le couplage espace-temps (Einstein) ; l’influence du processus de mesure sur le système mesuré… Le principe d’incertitude, la notion d’intrication, la non-localité… interpellent “le champ des possibles de la spiritualité”.

Nous reprendrons plus tard les différents auteurs. Mais l’une des vertus de ce livre c’est de reprendre des concepts de la spiritualité d’aujourd’hui, à l’aune d’un terrain concret, qui est le vécu de milliards d’individus : le travail, le groupe, le management, le leadership… Nous allons donc renvoyer, au fil du temps, des éléments clés qui nous parlent particulièrement, choisis dans le livre, pour les explorer plus largement dans la perspective de notre magazine. Ce n’est pas la manière habituelle de procéder ? Justement : nous avons le temps !

Ralentir

 

 

 

Les articles sur les Tarots

Pratiquez l’écriture intuitive – Mélanie Chereau

Pratiquez l’écriture intuitive – Mélanie Chereau

Mélanie Chereau nous lance un défi : Pratiquez 21 jours de suite l'écriture intuitive. C'est le temps nous dit-elle qu'il faut, neurologiquement, pour changer ou acquérir une habitude. Acquérir son livre Spiritualités Magazine organise des ateliers réguliers, et des...

Les livres sur le Tarot, au cours du temps

Les livres sur le Tarot, au cours du temps

"Le Tarot des anges gardiens" de Doreen Virtue et Radleigh Valentine (2015) - Ce livre offre une interprétation des cartes de Tarot avec un accent sur la spiritualité et l'ange gardien associé à chaque carte. "Le Tarot divinatoire" de Papus (1909) - Ce livre classique...

Ombres et lumières du TAROT

Ombres et lumières du TAROT

Se procurer le livre chez l'éditeurJM Blancherie pratique, pour Spiritualités Magazine, une méthode de tirage qui n'est pas divinatoire mais a pour but d'accompagner le consultant dans une recherche de cohérence globale, à partir d'un éclairage des éléments importants...

Le Tarot alchimique

Le Tarot alchimique

Vous pouvez trouver une correspondance entre le grand oeuvre alchimique et le Tarot. Explicitement, même si l'ordre du procédé alchimique n'est pas aussi numériquement linéaire, voici les correspondances : I - Le Bateleur - l’extraction II - La Papesse -...

TAROTS : Le bateleur

TAROTS : Le bateleur

Soudain une forme étonnante progresse vers moi, un balbutiement veut prendre consistance, semble vouloir s’adresser à moi. Elle parle ! Elle me parle ! C’est comme si elle s’adressait directement à ma conscience, je ne la reconnais pas vraiment, mais je frémis, touché...

Les tarots initiatiques

Les tarots initiatiques

Les Tarots représentent un immense cadeau qui nous vient de sagesses anciennes, du temps où par l'image, l'humain accédait à une transcendance au travers d'un récit visuel.Le tarot est un chemin de vie. Ce n’est pas un instrument divinatoire. Le tarot trace un chemin...

Mythologos – Frank Senninger

Editions Anfortas 2020

« Mythologos » nous embarque sur un chemin initiatique inattendu : avec des héros des philosophes et des dieux de la Grèce antique.
Sous la forme d’un roman, et on ne s’ennuie pas, nous allons vivre les Jeux Olympiques avec le jeune Milon de Crotone, rencontrer des sages, tirer les leçons d’histoires mythiques dont les détails et généalogies nous sont contés, et nous allons même vivre les heurs et malheurs d’une famille antique comme si nous y étions.
Des regards multiples et vivants s’enchainent de manière suffisamment cohérente pour que nous gardions le fil qui nous conduira, avec le héros, vers peut-être la sagesse. Entre les travaux d’Héraclès et les réflexions philosophiques de Pythagore, nous voici plongés dans une histoire où se succèdent le Lion de Némée, l’Hydre de Lerne, Jason et la toison d’or, les Juments mangeuses d’homme, le jardin des Hespérides, la tunique de Nessos, et bien d’autres moments extraordinaires et subtils.

 

L’etreium, une rencontre, une équipe, une pédagogie

Six Femmes voulant changer leur vision du monde, décident dans une énergie d’amour de s’unir pour soutenir la recherche de Soi dans un espace élaboré pour se reconnecter à son Être intérieur pour pouvoir le vivre pleinement à l’extérieur. De pouvoir transmettre leurs expériences, leurs actions pour amener adultes et enfants à se reconstruire en étant simplement Soi, dans l’écoute de leur Êtres, dans l’écoute de leurs ressentis, dans l’écoute de leurs émotions, dans l’écoute de l’autre, dans l’écoute de leur cœur pour pouvoir enfin exprimer leur véritable identité.
Vous pouvez rejoindre cet espace dans le mois de février  du 24 au 28 pour adultes de 18 à 107 ans et dans  le mois d’avril (dates en cours) pour les enfants de 6 à 17 ans.
Amenez avec vous votre liberté d’Être et venez simplement avec votre liberté de penser.
 Dans cet espace vous serez accueillis par Marion Llopis, Magalie Salvez, Mélanie Kolodziejczak, Marion Ducourant, Sandra Richard et Sandrine Giraud.
 

Né de rencontres, durant la crise sanitaire, c’est un projet que mènent 6 femmes enthousiastes et inspirées.
Les sessions qu’elles organisent s’adressent aux adultes et aux enfants. Ils y pratiquent des pédagogies innovantes, des jeux libérateurs. Une belle occasion de laisser resurgir son enfant intérieur.

En vidéo, une belle rencontre avec Spiritualités Magazine

https://www.youtube.com/watch?v=zUDEdZ79FEc

Pin It on Pinterest